article(s) dans votre panier VOIR

Aboutir à une seule maquette numérique

  • Vidéo 50 sur 62
  • 1h24 de formation
  • 62 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Aboutir à une seule maquette numérique
00:00 / 00:51
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo sur la stratégie BIM, l’expert vous apprend comment aboutir à une seule maquette numérique. Le but est de voir les différentes facettes existantes. Pour commencer, il est à savoir qu’il existe deux types de modèles de l’organisation. Dans un premier temps, vous avez le premier type qui concerne le projet qui fonctionne en se basant sur le choix de chaque partenaire. Par la suite, le deuxième type est relatif à un projet où la seule décision est celle du maître d’ouvrage. En ce qui concerne les approches utilisées, vous avez entre autres l’approche intégrée. Cette dernière prend en compte un même outil logiciel pour tous travaux effectués. En effet, cet outil utilise le même format natif pendant tout le processus. Dans ce sens, tous les utilisateurs se servent de ce même format. Pour continuer, la deuxième approche inverse à celle-là concerne l’approche fédérée. Dans ce cas, les outils utilisés proviennent des sources externes qui sont principalement des logiciels. En plus de l’utilisation des outils de type externe, cette approche intègre plusieurs logiciels venant de différents intervenants. De cette manière, les formats natifs sont également différents les uns des autres. Dans ce deuxième cas de figure, le partage d’informations entre les parties prenantes se fait par le biais d’un fichier universel. En plus de cela, ces fichiers utilisés sont standards. En même temps, ils sont soumis à des normes communes. Par la suite, le choix de la méthode de co-production dépend totalement de l’approche utilisée. De ce fait, il est important de penser à toutes les implications de chacune de ces approches. Pour cela, vous devez avoir le maximum de notions sur ces dernières. En principe, c’est le mandataire du projet qui effectue le plus souvent ce choix stratégique. Pour conclure, l’approche déployée conditionne toute la suite du projet.