article(s) dans votre panier VOIR

Le respect de la personne dans une interview

  • Vidéo 5 sur 23
  • 1h17 de formation
  • 23 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Le respect de la personne
00:00 / 06:04
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Dans cours en ligne, le formateur Christophe Rosanvallon vous explique le respect de la personne pour réussir son interview pour les journalistes reporters d’images. L’objectif de ce cours est de savoir les droits des personnes à interviewer. Pour y parvenir, il faut savoir tout d’abord que toute personne doit avoir une vie privée. Cette dernière doit donc être respectée. Cette considération de la vie privée de chacun doit se conjuguer avec la liberté de communication d’informations. En notant bien que la dignité de la personne ne doit pas être touchée. Dans le cas contraire, cela peut dégrader l’image de la personne. Ainsi, il est donc impossible de diffuser le projet puisque la personne est mise en danger. D’autre part, cela ne dépend que de vous car vous pouvez porter atteinte à l’estime de quelqu’un. Chaque réalisation doit être faite attentivement, que ce soit un enregistrement ou une réalisation vidéo. Ce qui compte le plus est donc l’intelligence collective. Chaque prise a donc besoin d’un accord. Si vous prenez par exemple des enfants qui jouent. Dans ce cas, il est nécessaire de demander l’accord des parents. En n’oubliant pas évidemment de mentionner la raison de la prise et aussi d’expliquer la totalité de votre projet. Pour conclure, si vous souhaitez donc réaliser un projet d’interview, il ne faut pas oublier que la personne à interviewer a ses droits.