Comment créer un modèle builder

Le model Builder : Création d'un model Builder
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre Infraworks : Prise en main
Revoir le teaser Je m'abonne
5,0
Transcription

140,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
5,0
140,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Dans cette vidéo, vous verrez comment :

  • Utiliser le modèle builder pour explorer les cartes mondiales.
  • Choisir et délimiter des zones d'intérêt spécifiques.
  • Extraire et importer des données géospatiales à partir d'OpenStreetMap et Bing Maps.

Découvrez comment utiliser un modèle builder pour explorer la carte du monde entier, zoomer sur n'importe quelle zone et récupérer des modèles avec des données riches.

Dans cette leçon, nous explorons les fonctionnalités du modèle builder, un outil puissant permettant de visualiser et d'analyser des cartes du monde entier. Vous apprendrez à zoomer, dézoomer, et vous déplacer sur la carte en utilisant des clics de souris. Nous verrons également comment choisir une zone d'intérêt en entrant une adresse spécifique ou en utilisant des outils de sélection comme le tracé de rectangle ou de polygone.

Vous découvrirez comment les données de routes et de bâtiments sont extraites du jeu de données OpenStreetMap, et comment les images satellites sont captées par Microsoft Bing Maps et drapées sur le terrain fourni par la NASA.

Il sera souligné que la précision des modèles builder peut varier de quelques mètres et qu'ils doivent être utilisés comme des sources d'information plutôt que des valeurs réelles. Enfin, nous verrons comment lancer la création d'un modèle et les étapes nécessaires avant de valider la configuration finale.

Voir plus
Questions réponses
Quelle est la source des données de routes et de bâtiments pour le modèle builder?
Les données de routes et de bâtiments proviennent du jeu de données OpenStreetMap.
Comment peut-on choisir une zone d'intérêt dans le modèle builder?
Vous pouvez choisir une zone d'intérêt en entrant une adresse spécifique ou en utilisant des outils de sélection comme le tracé de rectangle ou de polygone.
Quelle est la précision attendue des modèles builder selon cette leçon?
La précision d'un modèle builder peut varier de quelques mètres en XYZ, et les données doivent être utilisées comme des informations et non comme des valeurs réelles.
Maintenant nous allons voir comment créer un modèle builder. Un modèle builder c'est quoi ? Nous allons l'ouvrir pour répondre à cette question. Grâce au modèle builder, vous allez vous retrouver sur la carte du monde entier. Vous allez pouvoir zoomer, dézoomer, vous déplacer. Pour se déplacer, on fait un clic gauche sur la souris. On peut se déplacer avec la souris vers le haut, vers le bas, et entièrement sur toute la zone du monde entier. Vous pouvez ici zoomer sur n'importe quelle zone. Si vous voulez aller faire un petit tour en Nouvelle-Calédonie, c'est très sympa. Vous pouvez enfin voyager un petit peu et récupérer quelques modèles dans une zone qui va contenir quoi ? Cette zone va contenir énormément d'informations. Notamment les routes, les bâtiments, les images et les élevations. Je vais rentrer forcément dans le détail. Comment choisir une zone ? Vous pouvez tout simplement rentrer une adresse. Par exemple, pour l'adresse d'Eleform, comme ça tout le monde saura où c'est, qui est Rambo à Lyon. Il trouve tout de suite l'adresse. Il sait que c'est à Lyon par rapport à toutes les adresses du monde entier. Et vous voilà dans la zone où se trouve Eleform. Par ici à peu près. Et là, il suffit de zoomer et de dézoomer pour pouvoir se déplacer avec le clé gauche de la souris encore une fois. Vous pouvez saisir une zone. Vous avez aussi les boutons plus, moins. Ici, la possibilité de vous mettre en image satellite, en vue aérienne ou de rester en carte routière standard. D'afficher ou pas les noms pour une vue aérienne. Et ici, vous avez l'information de la surface captée par votre zoom. Si je zoom un peu plus, vous allez voir. L'information a changé. Je suis passé à 32 km². Ici, du moment que je reste sur ce zoom-là et que je me déplace, forcément je reste sur 32 km². Je vais pouvoir définir une zone ici. Si j'agrandis cette fenêtre, la zone devrait s'agrandir. C'est bizarre. En agrandissant la zone, en zoomant et en dézoomant, toutes les informations vont se mettre à jour. Et la surface va s'agrandir. Si je clique dessus, vous voyez qu'en agrandissant la fenêtre, il suffit de rebouger un peu la zone pour que la valeur de la surface de la zone de sélection se mette à jour. Il y a aussi d'autres moyens de faire une sélection. Vous pouvez tracer un rectangle depuis cette zone sur la zone sélectionnée. De par la zone de la capture de l'écran, vous pouvez réduire cette zone. Vous pouvez aussi tracer un polygone. Si vous voulez rester sur la zone du Rhône, vous pouvez très bien tracer un polygone en disant que vous ne voulez capter que la zone qui est autour du Rhône. Et du coup, en cliquant sur Entrée, vous validez la zone et vous avez la surface de la zone concernée. Grâce au petit poignet, vous pouvez ajuster votre surface et votre zone. Les informations se mettent à jour constamment. L'idée, c'est d'importer un polygone pour sélectionner une zone d'intérêt. Dans ce cas-là, vous avez la possibilité de récupérer soit du SHP, soit du DWG, pour sélectionner une zone, juste une polyline, par exemple. Je vais rester dans cette zone-là, réduire un peu ma surface, qui est quand même très grande. Et recentrer un peu la zone qui va nous intéresser plus tard. Ici, je vais sélectionner le groupe de travail. Vous voyez qu'on retrouve tous les groupes de travail partenaires avec qui on a travaillé, les différents projets. Il faut bien sûr avoir créé un groupe avant de venir créer un modèle boulteur, de la même façon qu'il faut créer un groupe avant d'avoir un nouveau modèle à créer. Et ici, je vais pouvoir renseigner le modèle. Donc, lancer mon modèle boulteur. Mon modèle boulteur, ici, je l'ai appelé Eleform. Je vais l'appeler Eleform. Eleform modèle boulteur. Et, on va modifier le petit L, donc Eleform modèle boulteur. Et je vais lancer la création de mon modèle. Faites bien attention d'être bien au bon endroit, d'avoir mis le bon nom, d'être dans le bon groupe, avant de valider quoi que ce soit. Donc, il y a des informations que l'on va capter. Vous verrez que vous allez capter des jeux de données de routes et de voies ferrées qui viennent depuis OpenStreetMap. Site internet OpenStreetMap que l'on peut consulter en ligne. Je vous invite à le consulter. Les données de bâtiments seront, elles aussi, extraites du jeu de données OpenStreetMap. Depuis ce site, vous pouvez améliorer l'information et la renseigner. C'est du libre. C'est de l'open source. Les images, elles, vont être captées par Microsoft Bing Maps et drapées sur le terrain du modèle. Et le terrain du modèle, eux, seront fournis par... Il ne faut pas prendre ça pour un truc de fou. C'est la NASA qui fournit les données. C'est pas pour autant que c'est de la grande précision. Il faut savoir qu'un modèle boulteur a pour une précision quelques mètres, quelques mètres d'écart en XYZ. Il faut vraiment prendre ces données de modèle boulteur comme de l'information et non pas comme valeur réelle. Mais l'avantage, c'est que cela va nous donner une carte assez riche et que l'on pourra améliorer par la suite. C'est ce que nous verrons ultérieurement. Et là, je vais donc pouvoir lancer la création de mon modèle. Il me dit que Autodesk va préparer votre nouveau modèle. Cette opération peut prendre quelques minutes et on sera informé par e-mail que le modèle est disponible. Si on affiche les détails, mon modèle va avoir ces informations-là et les coordonnées sont renseignées et autres. Dès que le modèle est prêt, je reçois donc mon mail. Là, ici, je peux fermer ma fenêtre et attendre que mon modèle virge. Donc, nous allons attendre qu'il apparaisse.

Programme détaillé de la formation

1 commentaire
5,0
1 vote
5
4
3
2
1
ohhhzai
Il y a 2 years
Commentaire
Très bonne formation pour se lancer dans infraworks.
Je félicite le formateur sur son mode de pédagogie pas à pas fluide et facilement compréhensif.
Nos dernières formations BIM
  • Attic+ - Les fondamentaux
    Découvrir
    2h17 25 leçons 4 / 5
  • Apprendre Autodesk A360
    Découvrir
    Être capable de naviguer, d'annoter et de collaborer sur une maquette numérique avec A360.
    31min 14 leçons
  • Apprendre Tekla BIMsight
    Découvrir
    Être capable de naviguer, d'annoter et de collaborer sur une maquette numérique avec Tekla BIMsight.
    43min 14 leçons 3 / 5
  • Apprendre bimsync
    Découvrir
    Être capable de naviguer, d'annoter et de collaborer sur une maquette numérique avec bimsync.
    49min 13 leçons
  • Apprendre BIM Vision
    Découvrir
    Être capable de naviguer, d'annoter et de collaborer sur une maquette numérique avec BIM Vision.
    23min 8 leçons 3 / 5