article(s) dans votre panier VOIR

Le tableau de bord

  • Vidéo 12 sur 22
  • 1h51 de formation
  • 22 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Le tableau de bord
00:00 / 03:25
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Dans cette formation en ligne sur les fondamentaux de la méthode PMI, l’expert vous apprend le tableau de bord. Le but de cette formation est de vous aider à communiquer l’état de l’avancement de votre projet. Tout d’abord, il faut savoir que votre tableau de bord doit comporter la synthèse directeur, les faits essentiels, les coûts, les délais, la technique, les risques et le visuel. Cette liste n’est pas exhaustive, vous pouvez personnaliser votre tableau autant que vous le voulez. De ce fait, il doit comporter toutes les informations nécessaires concernant votre projet. Vous devez également prendre en compte les préférences des utilisateurs de votre tableau de bord. Cela implique que votre tableau se doit d’être clair et bien ordonné. De cette manière, les utilisateurs ou les destinataires ont la possibilité d’aider l’équipe du projet en cas de besoin. Par ailleurs, vous devez aussi ajouter un rappel de l’avancement du projet. Cela signifie que vous faites une comparaison des progrès effectués dans le tableau de bord précédent par rapport à l’état actuel de votre projet. Cette comparaison s’articule dans une synthèse. Eventuellement, vous illustrez les informations à l’aide d’éléments visuels, sans y ajouter trop de détails. Cela inclut les histogrammes ou encore les graphiques, par exemple. Vous pouvez également ajouter certains indicateurs comme l’indicateur de performances, l’indicateur d’avancement du projet et bien d’autres. D’une manière générale, vous ajoutez les indicateurs clés de réussite. Pour ce qui est des risques, vous n’illustrez que les risques priorisés, c’est-à-dire, ceux qui sont plus importants. Cela permet de faciliter votre communication avec les interlocuteurs. Il est à noter que vous devez réaliser votre tableau de bord sans insistance. Pour conclure, dans votre tableau de bord, vous ne devez surtout pas oublier d’ajouter les éléments importants concernant les démarches, les progrès, les problèmes de votre projet, ainsi que les préférences des utilisateurs ou destinataires.