article(s) dans votre panier VOIR

Les bonnes pratiques des tests

  • Vidéo 16 sur 22
  • 1h51 de formation
  • 22 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les bonnes pratiques des tests
00:00 / 02:13
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Dans ce tutoriel, le formateur vous présente les bonnes pratiques des tests dans les fondamentaux des méthodes PMI. L'objectif de cette vidéo en ligne est de vous permettre de découvrir toutes les tâches et les responsabilités auxquelles incombe le rôle de testeur. En premier lieu, vous devez savoir qu’un bon testeur doit avoir d’un bon esprit critique. L’idée est de pouvoir cerner tous les problèmes et les contraintes d’un projet rapidement. En d’autres termes, le rôle d’un testeur, contrairement à l’équipe projet, est de se focaliser sur la recherche de problèmes éventuels pour ainsi trouver toutes les failles du projet. La démarche entreprise par le testeur pour déceler ces failles suit des démarches bien déterminées. Les outils tels que les indicateurs, les mesures et les jeux d’étapes permettent d’obtenir des résultats de tests concluants. Par ailleurs, le testeur doit avoir une vision objective du projet pour que son opinion ne soit pas influencée lors de l’exécution des tests. Dans le cas où les batteries de tests ont été passées sans encombre, cela indique une avancée concluante dans la progression de la réalisation du projet. Chaque étape des tests est caractérisée par des critères auxquels chaque aspect du projet doit se soumettre. Ainsi, l’avancement global de la progression du projet dépend du nombre de tests réussis pour chacun des aspects du projet. Par ailleurs, il existe différents types de tests selon leurs utilisations. Dans ce sens, vous avez les tests unitaires, les tests de rassemblement d’éléments, les tests d’intégration du projet et des tests d’acceptation. De plus, bien que la plupart du temps, les tests d’acceptation soient effectués en fin de projet, la réalisation de ces tests en cours de projet vous permet d’établir une ligne directrice pour le bon avancement du projet. Pour conclure, la bonne maîtrise des tests vous permet de gérer intelligemment l’avancement de vos projets.