Techniques de STEM Mastering Audio In-the-Box

Création d'une session de stem mastering
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre le Mastering audio
Revoir le teaser Je m'abonne
4,5
Transcription

Description Programme Avis
4,5

Les objectifs de cette vidéo sont les suivants :
- Comprendre le routing nécessaire pour le STEM mastering in-the-box.
- Apprendre à utiliser des simulateurs de console pour émuler des sommations analogiques.
- Savoir configurer les différents éléments d'une session de STEM mastering numérique.

Apprenez les bases essentielles du STEM mastering audio in-the-box, incluant le routing et l'utilisation de simulateurs de console.

Dans cette leçon, vous découvrirez comment configurer et réaliser un STEM mastering en utilisant uniquement des outils in-the-box. Après une explication détaillée du routing de session et des configurations de stems, vous apprendrez à utiliser des simulateurs de console pour émuler une sommation analogique. Ensuite, la leçon se penche sur les différentes étapes permettant de recréer une chaîne de traitement analogique simulée, incluant des correctifs et des ajustements dynamiques pour optimiser le rendu audio. L'objectif est de démontrer que, même si le STEM mastering est traditionnellement effectué avec du hardware analogique, il est tout à fait possible de le faire efficacement en mode numérique grâce à des outils et des techniques adéquates.

Voir plus
Questions réponses
Qu'est-ce que le STEM mastering en audio ?
Le STEM mastering en audio consiste à diviser une session en plusieurs sous-groupes de pistes (stems) pour appliquer un traitement et un mixage plus détaillés.
Pourquoi utiliser des simulateurs de console dans le mastering ?
Les simulateurs de console permettent d'émuler la chaleur et la dynamique des consoles analogiques, même dans un environnement numérique, améliorant ainsi la qualité sonore.
Quel est l'avantage du STEM mastering in-the-box par rapport au hardware ?
Le STEM mastering in-the-box est plus flexible et accessible puisqu'il ne nécessite pas d'équipement hardware coûteux, et permet un traitement non-destructif et réversible.
Malgré qu'on soit ici tout en in-the-box, dans une formation, donc les bases du Mastering audio, donc mes in-the-box, je vais quand même vous montrer le routing que pourrait avoir une session de STEM Mastering en in-the-box. Donc j'ai repris une session standard, je vais globalement, par exemple, repartir sur l'idée de la session sur laquelle on a travaillé du rappeur sud-coréen. J'avais kick, le reste du beat, percussion, FX, basse, synthé, lead-vox, back-vox. Donc si je compte bien, j'ai bien mes 8 stems, donc je vais créer tout simplement les 8 stems, d'accord, donc des pistes audio-stéréo, d'accord, que je vais bien sûr renommer ici, donc kick, beat, parce que pour moi le reste du beat c'est tout sauf le kick. On avait bien sûr des percs, on avait quoi ? On avait des FX, on avait la basse, on avait le synth, d'accord, on avait quoi d'autre ? On avait lead-vox et on avait back-vox, d'accord, donc là je suis sur les 8 stems que je pourrais avoir au max, et donc à l'origine le but serait de sortir chaque stem de manière individuelle et de les sommer dans une console ou dans un sommateur. Si jamais ce n'est pas le cas, qu'est-ce que vous allez faire ? Tout simplement vous allez vous faire un routing spécifique, d'accord, donc on va faire quoi ? On va créer un auxiliaire que je vais appeler mon auxiliaire d'inline, d'accord, celui-là c'est inline-mix, d'accord, pour bien me faire voir que c'est à la base la récupération et la mise en stéréo du mix, d'accord, donc auxiliaire-stéréo. Là-dessus je vais tout simplement envoyer tous mes stems par un bus qui vont être récupérés ici, donc je vais renommer inline-mix. Donc je vous refais voir tous mes stems ici sortent par un bus qui s'appelle inline-mix et je récupère inline-mix dans un auxiliaire stéréo qui s'appelle actuellement inline-mix, d'accord. Donc là qu'est-ce qui se passe ? En gros c'est comme si ici j'avais la sortie de ma session de mix, d'accord, sauf qu'à la base j'avais les stems. Si je veux éventuellement essayer de simuler une chaîne analogique, c'est-à-dire un sommateur, etc., qu'est-ce que j'ai la possibilité de faire ? J'ai la possibilité déjà de mettre éventuellement, alors vous allez me dire, si on commence à traiter on va être dans le stem mixing. Non, là on va faire relativement simple, c'est dans le cas où vous voudriez faire du stem mastering en in-the-box alors que globalement c'est quand même conçu pour le hardware. Mais là je vais vous faire voir comment on pourrait éventuellement faire semblant et que ça fasse comme on dit la blague. Donc là qu'est-ce qui se passe ? Je vais aller mettre tout simplement un VMR, un virtual mix rack, et je vais mettre un simulateur de console sur tout simplement, sur tous les éléments, d'accord. Donc je mettrai un simulateur de console sur tous les éléments. Donc là, bien sûr, après il faudra le régler, ça c'est une évidence, d'accord. Donc je mets ce réglage-là sur quand même tous mes stems, d'accord. Donc là ça ferait comme si c'était dans une console. Comme je récupère et que ce inline mix fait office de sortie de la console, je vais aller faire quoi ? Je vais aller mettre cette fois un autre virtual mix rack, cette fois non plus en channel mais en mixbus, d'accord. Donc sous-entendu, là je simule mes pistes comme si elles étaient sur la console, que je sors et que je somme, même si c'est numériquement, mais en simulant une sommation analogique. Je dis bien en simulant. Du coup ici, qu'est-ce qu'il me reste à faire maintenant ? Je récupère le mix sur cette piste-là. Pour plus de souplesse, qu'est-ce que je peux faire ? Soit je demande à printer le mix en tout track, d'accord. C'est-à-dire que je crée une piste ici, stéréo, que j'appelle mix. Je vous montre l'exemple, je l'enlèverai après. Là, qu'est-ce que je fais ? Je vais router ici la sortie de mon inline mix vers mon mix pour simuler la piste telle qu'elle aurait dû sortir si je l'avais fait en tout track. Sinon, qu'est-ce que je fais ? Je vais créer, pour une question pratique, un autre auxiliaire stéréo que je vais cette fois appeler inline master. Je vais tout simplement sortir par un bus, récupérer un bus, le même bien sûr, et le renommer. Donc là, très logiquement, inline master. Donc là, vous voyez qu'à partir d'ici, du inline master, je vais retrouver le process que je retrouve sur une session de mastering stéréo. Ici, je vais tout simplement maintenant créer une piste audio qui va être print master, d'accord, qui va sortir ici par un bus, que je récupère avec le même bus dans ma piste print master. Je vais renommer pour que ça fasse print master. Toujours renommer les bus que vous utilisez, c'est quand même plus pratique pour bosser. Je mets ma piste en rouge. Et là, j'aurai éventuellement, tout simplement, la template plus ou moins idéale pour un stem mastering. Donc après, bien sûr, avec le traitement ici sur le inline master, etc. Mais regardez ici, j'ai mes différents stems qui sont des pistes audio stéréo sur lesquelles je placerai mes différents stems. Ici, pour simuler un peu le côté analogique, j'ai mis un simulateur de console sur chaque piste. Ces pistes qui sont envoyées via un bus inline mix dans un auxiliaire stéréo qui s'appelle inline mix, qui accueille en insert un simulateur de console au niveau de sortie, c'est-à-dire comme si c'était le niveau de sortie de ma console. Donc là, en gros, je récupère comme si j'avais le mix stéréo. Je vous ai fait voir tout à l'heure que j'avais la capacité de le printer. J'ai aussi la capacité, entre guillemets, de passer tout droit, c'est-à-dire de réinjecter ce inline mix dans un inline master, sur lequel je vais faire, si je vous remontre, le process standard. Si je vous mets les plugs, le process standard avec ici le Pro-Q3 derrière, le SPL, le SPL Iron, d'accord ? Éventuellement, le SPL PQ ou Passe-EQ. SPL Passe-EQ, voilà. Ici, etc., etc. Donc, bien sûr, avec le limiteur de chez Flux, on a dit, hop, le Elixir, d'accord ? Et de dire, voilà, tac. Là, j'ai globalement, de là à là, je devrais avoir la partie stéréo. C'est-à-dire, si vous vous souvenez de la session de mastering stéréo, c'était en fait ma piste mix. Sauf que là, c'est découpé en plusieurs stems. Et à partir de là, je retrouve mon inline master et mon print master, avec éventuellement une parallèle sur le inline master avant de partir sur le print master. Mais si jamais vous avez envie de faire du stem mastering, même si je vous redis, à la base, c'est quand même fait pour avoir une sommation analogique, vous avez la capacité de faire ce travail-là. C'est-à-dire, créer vos pistes de stems. Ici, mettre tout simplement simulateur de console. Récupération de l'ensemble avec un simulateur de console en mode mixbus. Et ensuite, dérouler votre session, le reste comme une session de mastering. Vous voyez que ce n'est pas que c'est impossible techniquement de faire du stem mastering en indo-box. Loin de là, c'est très facile à monter. Mais ce n'est quand même pas le but premier de faire tout indo-box. Le but est quand même de faire du stem mastering en analogique. C'est-à-dire, pour gagner la chaleur, le punch, la dynamique de l'analogique. Si jamais vous voulez en faire un indo-box, je viens de vous montrer les stems qui rejoignent un inline mix. Sur les stems, un simulateur de console, très pratique, en mode channel. Sur le inline mix, un simulateur de console en mode mixbus. Derrière ce inline, qui à la base serait le mix, le inline mix devrait être le tout-track stéréo qu'on récupérerait de la session de mix. On envoie le signal sur un inline master. A partir de ce inline master, on refait exactement la même procédure que sur une session de mastering stéréo. Voilà comment vous pourriez faire du stem mastering en indo-box.

Programme détaillé de la formation

17 commentaires
4,5
17 votes
5
4
3
2
1
denoulet.johan
Il y a 3 months
Commentaire
Bonne formation, je comprends mieux le principe de la chaine de mastering.
J'ai tout de même un point qui m'intrigue. On dit bien que le mastering sert à mettre un mix dans les normes de diffusion auquel il est destiné. On parle des principales normes rencontrées, on parle de mettre un mix au niveau dynamique adapté à son style, mais on ne dit pas comment adapter ce mastering obtenu aux normes de diffusion.
Pourquoi arriver à -9dBLufs en fin de mastering si on doit fournir du -14?
Pour ça, je reste sur ma faim. Je trouve qu'il manque un chapitre.
laurent.mollat
Il y a 7 months
Commentaire
Bonne video de mastering, ce sont pas mal les bases.
ludobtmk
Il y a 1 year
Commentaire
Très bien expliquées
ssx25740
Il y a 2 years
Commentaire
Toujours très instructif pour qui s'initie ou n'a pas encore de méthode appliquée au mastering, par contre j'ai été un peu perdu par les titres des vidéos, je pense qu'il y a dû y avoir quelques cafouillages parfois (autour des vidéos "upward compression" et avant notamment), qui ne traitaient pas du sujet présent dans le titre.
J'ai également été perdu sur où placer l'analyseur: sur l'output, ou bien sur la piste print-master. Pour le mastering électro c'est l'un, pour le blues-rock c'est l'autre... ce n'est pas clair.
En dehors de ces points, globalement, très bonne formation !
christophe.leusiau_1
Il y a 2 years
Commentaire
Bonne formation, surtout en matière de méthodologie.
Par contre, écouter les subtilités de l'apport d'un simulateur de bandes sur un master à travers un micro cravatte ? Vous n'êtes pas sérieux...
Pourquoi ne pas nous faire entendre la stéréo direct en sortie du pro tools ?? Je ne comprends pas. Je note 4 étoiles à cause de ça.
caullieralexis
Il y a 3 years
Commentaire
J'adore ce formateur. Un grand merci !
fredericdouady
Il y a 3 years
Commentaire
Bon... les formations d'Alexandre Badagée sont toujours bonnes mais sérieusement à quoi bon répéter la même chose 10 fois ? 2 ou 3 répétitions je veux bien mais 10x c'est pénible.
Sinon sur le fond je n'ai rien à redire, formation très instructive et enrichissante.
A l'avenir il faudrait faire un effort sur ce rabâchage. Dans une formation réalisée dans la vraie vie c'est bien de répéter pour être certain d'être compris mais là, en vidéo, nous avons tout le loisir de nous repasser la vidéo en cas d'incompréhension..
charleshenry
Il y a 3 years
Commentaire
très bien !!
angela.michel.photographe
Il y a 3 years
Commentaire
Comme pour toutes vos formations , un grand merci.. Pour moi il s'agit d'une remise à niveaux après des années ou je me m'étais éloigné du son, c'est comme pour le vélo on n'oublie pas mais il faut se remettre en condition ;)
angela.michel.photographe
Il y a 3 years
Commentaire
Comme pour toutes vos formations , un grand merci.. Pour moi il s'agit d'une remise à niveaux après des années ou je me m'étais éloigné du son, c'est comme pour le vélo on n'oublie pas mais il faut se remettre en condition ;)
godsoldia_1
Il y a 3 years
Commentaire
Bonjour, très instructif. cependant il me semble que certains modules manquent à l'appel. Dans le module 4 la vidéo "compression multiband en mastering" ne parle que de limiteur. Dans le module 2, la vidéo " explication d'une chaine de process standard parle d'analyseur
midifiles.com
Il y a 3 years
Commentaire
Merci pour cette formation. J'ai apprécié le ton dynamique et engageant.
ol.viveur
Il y a 3 years
Commentaire
Merci pour ces super vidéos ! Elles sont tellement instructives...
En revanche attention, y a un décalage à partir du "modul 4" Dès le la leçon "micro et macro dynamique".
fabien.a
Il y a 3 years
Commentaire
je pense pas spécialement être sourd, mais j'ai vraiment l'impression d'être pris pour un imbécile, ou alors il Y a un problème technique quelque part!! je vous donne un exemple très précis : dans le chapitre "LES SIMULATEURS DE BANDES ET GENERATEUR D'HARMONIQUE" a 3'20'' je n'entends absolument AUCUNE différence avant ou après le "bypass". "c'est très net"!!! dit en plus le formateur!! donc j'ai un gros soucis, je commence pourtant a avoir une petite expérience...je précise que j'écoute au casque.
laurentkremer
Il y a 3 years
Commentaire
Super, j’aurais aimé un atelier avec du hardware aussi, mais c’est du très bon boulot.
cedric.migliore
Il y a 3 years
Commentaire
top
frenchsymbiosa
Il y a 4 years
Commentaire
TRÈS INSTRUCTIF
Nos dernières formations Techniques Audio