Techniques avancées de compression : Upward Compression

Upward Compression (Compression Parallèle)
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre le Mastering Audio
Revoir le teaser Je m'abonne
4,8
Transcription

59,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
4,8
59,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont de :

  • Expliquer la différence entre upward compression et downward compression
  • Démontrer comment créer une piste parallèle et appliquer une compression agressive
  • Montrer l'impact de l'upward compression sur les différentes plages fréquentielles du mixage

Découvrez dans cette leçon comment utiliser l'upward compression pour améliorer les niveaux faibles de votre mixage audio tout en préservant les pics du signal.

Cette vidéo explore en détail le concept de l'upward compression, aussi connue sous le nom de compression parallèle. Contrairement à la compression standard (downward compression) qui réduit l'amplitude des pics du signal, l'upward compression permet d'augmenter la présence des niveaux faibles sans altérer significativement les pics. Pour illustrer cette technique, nous avons utilisé une session audio où une piste auxiliaire est créée et reliée via un bus FX libre, similaire à ceux utilisés dans des logiciels comme Cubase.

En ajoutant une compresseur sur cette piste parallèle et en réglant de manière plus aggressive que sur la piste initiale, nous parvenons à relever les niveaux faibles, obtenant ainsi une perception de niveau moyen plus élevé sans affecter les pics. Les ajustements subtils des paramètres d'attaque et de relâchement permettent d'affiner encore plus le rendu sonore, tirant parti des plages fréquentielles pour ajuster la texture globale du mix. Le résultat est une piste sonore enrichie, où les médiums ressortent de manière plus équilibrée.

Cette approche est essentielle pour les ingénieurs de mixage cherchant à optimiser la qualité sonore sans sacrifier la dynamique ni introduire de distorsion indésirable.

Voir plus
Questions réponses
Qu'est-ce que l'upward compression?
L'upward compression, ou compression parallèle, est une technique qui augmente les niveaux faibles du signal audio sans altérer significativement les pics, contrairement à la compression standard qui réduit les niveaux élevés.
Pourquoi utiliser une piste auxiliaire pour l'upward compression?
Une piste auxiliaire permet de créer une version parallèle du mixage où une compression plus agressive peut être appliquée, favorisant les niveaux faibles sans modifier les niveaux élevés du signal original.
Quel est l'impact de l'upward compression sur la texture sonore?
L'upward compression modifie légèrement la perception spectrale du mix, en particulier sur les médiums, rendant certains éléments comme les claps plus présents sans affecter les pics globaux.
On a vu l'application standard de la compression, ce qu'on a appelé la downward compression, on va voir maintenant comment on peut avoir de l'upward compression. L'upward compression, c'est celle qui va non pas agir sur les pics de mon signal, donc le but c'est que ça modifie le moins possible, je dis bien le moins possible parce que ne pas le modifier ne serait pas possible du tout, mais ça va favoriser les niveaux faibles de mon mix. Donc comment ça va être possible de mettre en place cette upward compression. Cette upward compression, c'est ce qu'on appelle aussi vulgairement la compression parallèle, pour ceux qui en ont déjà entendu parler, et pour ça il va falloir que je fasse une manip dans ma session, c'est à dire que je rajoute pour nous ici une piste auxiliaire, donc c'est ce qui pourrait être l'équivalent d'un Cubase ici de l'utilisation d'un bus FX. Donc je vais aller prendre un bus de libre, que je vais relier ici, donc ça je dis bien c'est vraiment ça, c'est le bus FX de votre Cubase normalement. Je vais donc dans un premier temps renommer, je peux renommer par exemple sourcebis pour bien me donner une idée de l'utilité de la piste, et je vais déjà commencer à écouter. Là forcément, donc j'ai bien ma piste qui passe dans le master, plus ici ma sourcebis qui va dans ma sortie. Vous pouvez d'ailleurs envoyer la piste dans le master. Là c'était juste pour écouter, pourquoi ? Parce que cette piste là et cette piste là vont se retrouver au sein de votre piste qui va récupérer le master. Regardez si je démute la piste, bien sûr on est trop fort puisqu'on n'a pas de traitement sur notre parallèle. Je vais aller prendre une compresse sur ma parallèle, et le but ça va être quoi ? Le but ça va être de ne pas endommager les pics, c'est-à-dire de ne pas les faire varier trop, mais par contre de pouvoir rajouter des bas niveaux, c'est-à-dire rendre les bas niveaux légèrement plus présents pour rajouter en fait un niveau moyen beaucoup plus fort. Donc qu'est-ce que je vais faire ? Je vais commencer par compresser, d'accord ? Donc pour l'instant je n'entends pas ma piste, je le fais, je regarde par rapport à mon gain reduction. Donc là, vous voyez qu'avec le threshold, je suis quand même monté pour faire en sorte que j'atteigne le gain reduction de 8 à peu près, quelque chose de près. Donc je suis toujours à peu près au même gain reduction. J'ai mis, vous avez remarqué, une attaque légèrement plus longue que ce que j'avais mis dans la downward compression, donc dans la downward on était plus inférieur à la milliseconde. Là, je suis déjà à 3 millisecondes et par contre j'ai laissé pour l'instant une release, on va dire, moyennement longue, une seconde ou deux. Je n'ai pas fait de compensation pour l'instant, vous voyez, je suis resté à la compensation par défaut du plug, c'est-à-dire 3db. Je vais démuter ma piste, sans la piste, donc vous voyez, là, je pourrais affiner mon réglage parce que je vois que je contribue quand même pas mal au déplacement du pic, même si on ne double pas la valeur du pic, mais je vais pouvoir affiner un peu plus mon réglage. Là, je suis parti sur un réglage pour voir à peu près ce que ça pouvait donner, vous faire voir quelle était l'influence de cette piste parallèle. J'aimerais bien vous faire comprendre que cette parallèle, en plus des bas niveaux, vous avez vu que spectralement, au niveau fréquentiel, elle change un peu la perception qu'on a du titre, notamment sur les médiums de notre mix. Je vous faire écouter avec la piste. Concentrez-vous sur les médiums du mix. Vous voyez comme les claps ressortent légèrement plus sur cette version-là. Là, vous allez voir, ils vont avoir l'impression de rentrer. On a l'impression qu'ils passent en avant du mix, ce qui n'est pas forcément une mauvaise chose pour ce genre de musique. Il faut bien voir que quand vous faites de l'upward compression, c'est-à-dire de la parallèle, vous allez forcément modifier légèrement la perception spectrale que vous avez, donc fréquentiel, de votre mix. On peut pousser un peu plus loin le réglage, être encore plus drastique sur la compression parallèle. Vous voyez que là, j'ai fait en sorte de ne plus être aux alentours des 8, mais des 12 db de gain reduction. Donc là, on est déjà sur des compressions qui sont relativement dures, mais c'est volontaire dans le sens où ça, c'est ma piste parallèle. Attention, je rappelle que ma compresse qui est sur mon mix de départ, c'est celle-là. D'accord, vous voyez que les gain reduction ne sont pas du tout les mêmes. Je repars donc sur mon mix, j'enlève la parallèle. Et qu'est-ce que vous remarquez quand vous visualisez l'indicateur de niveau qui est ici, c'est-à-dire qui est en gros la sommation entre ma source et ma parallèle ? Déjà, je participe moins à la modification du pic, c'est-à-dire des niveaux forts de mon signal, mais par contre, on voit bien que les niveaux faibles sont relevés parce que j'ai une sensation de niveau moyen. Donc, ce que mon oreille capte du son, j'ai cette sensation de plus fort. Je vous refais l'essai sans. Avec. Vous voyez ? Donc, j'ai vraiment cette sensation de niveau plus fort. J'ai cette perception spectrale qui change vraiment quand je passe du mix tout seul à mix plus parallèle. Donc, l'upward compression, c'est vraiment fait pour ça, c'est-à-dire pour vous aider à remonter les faibles niveaux sans forcément modifier trop les pics et surtout pour arriver à trouver une texture, une texture spectrale, c'est-à-dire un grain au niveau du fréquentiel qui va être différent et qui va être adapté par rapport à la compression que vous allez régler sur votre piste parallèle. Donc, pensez-y. Cette upward compression peut servir quand, fréquentiellement parlant, au niveau des niveaux, vous n'arrivez pas forcément à trouver ce que vous voulez. Pensez à ce système-là de upward compression qui vous permet vraiment ces deux modifications. Je rappelle pour synthèse que j'ai mon mix ici, que j'utilise un bus pour dériver mon mix dans lequel ce bus, je le mets à zéro et qui est envoyé dans une autre piste. Pour les utilisateurs de Cubase, ce serait l'équivalent de votre bus FX sur lequel, en insert de cet auxiliaire ou de bus FX, j'ai mis une compression qui est bien sûr réglée de manière plus drastique, plus forte que la compression sur le mix direct.

Programme détaillé de la formation

6 commentaires
4,8
6 votes
5
4
3
2
1
hoche1
Il y a 1 month
Commentaire
super formation , très bien expliqué, toujours d'actualité.
philippe.de-craye
Il y a 1 year
Commentaire
C'est top, j'ai apprécié l'organisation du Ears training
fabien.a
Il y a 2 years
Commentaire
https://www.elephorm.com/formation/audio-mao/techniques-audio/apprendre-le-mastering-audio/ear-training-sur-les-bandes-de-frequences-low-low-mid-mid-high-mid-high

à 3'12 on est d'accord qu'on entends rien à 12800 HZ, c'eut été honnete de le dire et ça aurait permis de parler de la différence entre la theorie et la pratique...
dan.fort
Il y a 2 years
Commentaire
Super formation, félicitation pour votre bon travail. Merci
Kz
Il y a 2 years
Commentaire
Instructif
frederic.niobey
Il y a 3 years
Commentaire
Très instructif et efficace, de nombreux points obscurs éclaircies, comme le dither, etc.
Nos dernières formations Techniques Audio