Création d'une session de Mastering stéréo

Création d'une session de mastering stéréo
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre le Mastering audio
Revoir le teaser Je m'abonne
4,5
Transcription

Description Programme Avis
4,5

Les objectifs de cette vidéo sont de:
Configurer une session de Mastering stéréo.
Comprendre l'importance de chaque piste créée.
Optimiser le flux de travail du mastering.

Apprenez à configurer une session de Mastering stéréo qui peut servir de template pour vos projets audio.

Dans cette leçon, vous allez découvrir comment créer une session de Mastering stéréo, servant éventuellement de template pour tous vos projets de Mastering. Vous commencerez par configurer la session avec des paramètres standard tels que 24 bits, 44.1 kHz, et WAV en Interleaved. Ensuite, nous aborderons la création de différentes pistes, y compris une piste REF pour la comparaison, une piste de mixage, un auxiliaire inline, et une piste print master, tout en expliquant leur rôle et importance. Vous apprendrez également les avantages d'une piste print master par rapport à un simple bounce, notamment pour visualiser les formes d'ondes. Enfin, nous discuterons de la manière d'optimiser le flux de travail en organisant efficacement les différents éléments de la session.

Voir plus
Questions réponses
Pourquoi est-il important de créer une piste REF dans une session de mastering ?
La piste REF permet de comparer rapidement le mix original avec le fichier en cours de masterisation, assurant un contrôle de qualité.
Quel est l'avantage principal d'utiliser une piste print master par rapport à un simple bounce ?
Utiliser une piste print master permet de visualiser les formes d'ondes du fichier masterisé et de faciliter les comparaisons directes avec le mix original.
Quelle est la différence entre une piste audio et une piste auxiliaire dans la configuration de cette session ?
Une piste audio est utilisée pour importer et manipuler des fichiers audio directs, tandis qu'une piste auxiliaire est utilisée pour le routing et le traitement intermédiaire du signal audio.
On va voir maintenant comment créer une session de Mastering stéréo qui pourra vous servir éventuellement de template pour tous vos projets de Mastering. Je vous montre ça. Donc là, j'ai créé une session, je vous ai affiché la carte d'identité de la session, c'est-à-dire en 24 bits, 44 1, en WAV, en Interleaved, d'accord. Donc ça, c'est des paramètres qu'on retrouve sur tous les logiciels, très logiquement, d'audio numérique. Qu'est-ce que je vais devoir créer pour une session de Mastering ? Alors, vous allez me dire, bien sûr, il y aura sûrement la piste qui va accueillir le mix, etc. Dans un premier temps, je vais créer une piste stéréo audio, personnellement que j'appelle REF, c'est-à-dire, et que je code personnellement en orange. Cette REF, alors, qu'est-ce que je vais mettre sur cette REF ? Sur cette REF, tout simplement, je vais mettre le fichier de mix qu'on m'aura envoyé et qui va me permettre de quoi ? Tout simplement de pouvoir avoir une écoute du fichier de mix de base et de pouvoir comparer rapidement avec mon fichier, on va dire, que je suis en train de masteriser. Donc là, je crée un fichier comme ça pour vous faire voir. Donc là, ici, sur ce fichier-là, j'aurais par exemple mon fichier de mix. D'accord ? Donc, dans un premier temps, c'est important de toujours garder une REF dans sa session pour pouvoir faire une écoute A-B entre tout simplement le fichier en cours de masterisation et le fichier de mix de base qui nous a été envoyé. Ensuite, bien sûr, je vais avoir quoi ? Je vais avoir une piste stéréo qui lui va accueillir le mix ou les mix. D'accord ? Personnellement aussi, je la code en orange de la même couleur. Donc, en gros, sur cette piste-là, qui est la piste de mix et sur la piste de REF, j'ai en fait exactement le même fichier, sauf qu'il y en a un qui va être écouté tel quel et l'autre qui va rentrer dans un certain routing qu'on va voir après. Donc, une piste de REF, une piste audio stéréo, une piste qui accueille mon mix, une piste audio stéréo. D'accord ? Derrière, qu'est-ce qui va se passer ? Personnellement, je fais, avant de printer ou avant de ressortir, j'aime bien faire ce qu'on appelle, personnellement, tout simplement une piste inline. Donc, je vais créer cette fois non pas une piste audio, mais une piste, cette fois, auxiliaire. Bien sûr, toujours stéréo. Personnellement, que j'appelle inline, inline en référence tout simplement au concept inline qu'on avait à l'époque sur les consoles. Donc là, c'est un auxiliaire stéréo. Par contre, vous allez me dire, mais il sert à quoi puisqu'il est relié à rien ? Tout simplement, je vais prendre un bus en sortie de ma piste de mix. Donc, vous voyez que je suis sur ma piste de mix. Sur la sortie, je vais tout simplement prendre le bus 1 et je vais tout simplement récupérer ce bus 1, donc bus 1, 2, en entrée de ma piste inline. Bien sûr, ce bus, je vais l'appeler quoi ? Je vais l'appeler inline, très logiquement. D'accord ? Donc, j'ai créé ma piste de ref, piste audio stéréo, qui accueille le mix qui ne changera pas. J'ai ma piste de mix, piste audio stéréo, qui accueille le même fichier que la piste de ref, sauf que cette piste-là va avoir un routing spécifique. En sortie de cette piste de mix, j'ai choisi un bus que j'ai renommé inline, que je récupère dans un auxiliaire stéréo avec en entrée le inline. Ensuite, deux types de possibilités. Soit vous allez dire, moi, je print mon master et il faudra faire une étape encore en plus. Soit vous allez dire, je bounce mon master et auquel cas, on n'aura plus qu'à faire quoi ? On n'aura plus qu'à créer une piste de sortie, donc une piste ici, master stéréo. D'accord ? Là, si je bounce, j'ai la bonne configuration, c'est-à-dire mon mix qui est envoyé via un bus vers mon inline, qui part vers mes enceintes. Personnellement, je vous conseille une autre manip, qui est celle-là, le fait de recréer une piste audio stéréo, qui, celle-là, va s'appeler print master. D'accord ? Donc une piste audio stéréo. Je vais tout simplement envoyer le inline vers ma piste print master via un bus, ce bus qui est le bus 3.4, que je vais renommer, cette fois, print master, et que je vais, bien sûr, coder personnellement en rouge pour bien signifier que c'est le fichier final. Là, c'est dans le cas de print. Alors pourquoi ? Vous allez me dire, pourquoi on crée une piste de print plutôt qu'un bounce ? Tout simplement parce que ça va me permettre, lorsque je vais, c'est le cas de le dire, printer mon master, visualiser des formes d'ondes. Dans le bounce, je ne visualise pas les formes d'ondes. Donc là, ça va me permettre de visualiser les formes d'ondes et surtout de me retrouver derrière, avec dans ma session, le fichier master qui sera là. D'accord ? Je vous l'en fais comme ça. Le fichier master qui sera là. Et donc, de pouvoir écouter la version masterisée et la version mix pour bien comparer rapidement. Si vous bouncez, qu'est-ce qui se passe ? Vous allez être obligé de bouncer, de réimporter le fichier dans votre session. Donc, quitte à faire ça, autant créer directement une piste print master. Donc là, on est vraiment sur une session, somme toute, classique. Je vous refais le déroulé. Une piste de ref audio stéréo qui accueille le mix, qui ne changera pas. Une même piste audio stéréo qui s'appelle mix, qui elle, va accueillir aussi le fichier de mix, mais qui va être routée via un bus vers un auxiliaire stéréo inline, que j'appelle inline. Donc vous voyez, en sortie, j'ai un bus qui s'appelle inline. Je récupère ce bus inline en entrée de mon auxiliaire. Ce inline qui, en sortie, sort par un bus qui s'appelle print master. Derrière, je vais l'envoyer vers une piste audio qui va récupérer le signal de mon master. Pourquoi je fais ce système-là aussi ? Parce qu'on en parlera quand je vous parlerai de process, mais j'ai l'habitude de mettre ce qui est de l'ordre du négatif numérique sur la piste de mix directement, et de mettre tout ce qui est de l'ordre de la simulation de hardware ou du vrai hardware, quand je le fais avec des machines externes, sur mon inline. Voilà aussi pourquoi j'organise ma session de cette manière-là. C'est très important que vous ayez une bonne vision de ce qu'on doit mettre et ce qu'on ne doit pas mettre dans une session de master. Alors bien sûr, il y a tout un tas de possibilités au niveau des templates. Je ne dis pas que c'est la solution ultime. Par contre, le fait d'avoir l'RF, le mix, le inline, le print, vous assure quand même un confort de travail sur votre master qui vous permettra rapidement des comparaisons entre le mix et le master, et donc accélérera, j'allais dire, le workflow de votre session de mastering.

Programme détaillé de la formation

17 commentaires
4,5
17 votes
5
4
3
2
1
denoulet.johan
Il y a 3 months
Commentaire
Bonne formation, je comprends mieux le principe de la chaine de mastering.
J'ai tout de même un point qui m'intrigue. On dit bien que le mastering sert à mettre un mix dans les normes de diffusion auquel il est destiné. On parle des principales normes rencontrées, on parle de mettre un mix au niveau dynamique adapté à son style, mais on ne dit pas comment adapter ce mastering obtenu aux normes de diffusion.
Pourquoi arriver à -9dBLufs en fin de mastering si on doit fournir du -14?
Pour ça, je reste sur ma faim. Je trouve qu'il manque un chapitre.
laurent.mollat
Il y a 7 months
Commentaire
Bonne video de mastering, ce sont pas mal les bases.
ludobtmk
Il y a 1 year
Commentaire
Très bien expliquées
ssx25740
Il y a 2 years
Commentaire
Toujours très instructif pour qui s'initie ou n'a pas encore de méthode appliquée au mastering, par contre j'ai été un peu perdu par les titres des vidéos, je pense qu'il y a dû y avoir quelques cafouillages parfois (autour des vidéos "upward compression" et avant notamment), qui ne traitaient pas du sujet présent dans le titre.
J'ai également été perdu sur où placer l'analyseur: sur l'output, ou bien sur la piste print-master. Pour le mastering électro c'est l'un, pour le blues-rock c'est l'autre... ce n'est pas clair.
En dehors de ces points, globalement, très bonne formation !
christophe.leusiau_1
Il y a 2 years
Commentaire
Bonne formation, surtout en matière de méthodologie.
Par contre, écouter les subtilités de l'apport d'un simulateur de bandes sur un master à travers un micro cravatte ? Vous n'êtes pas sérieux...
Pourquoi ne pas nous faire entendre la stéréo direct en sortie du pro tools ?? Je ne comprends pas. Je note 4 étoiles à cause de ça.
caullieralexis
Il y a 3 years
Commentaire
J'adore ce formateur. Un grand merci !
fredericdouady
Il y a 3 years
Commentaire
Bon... les formations d'Alexandre Badagée sont toujours bonnes mais sérieusement à quoi bon répéter la même chose 10 fois ? 2 ou 3 répétitions je veux bien mais 10x c'est pénible.
Sinon sur le fond je n'ai rien à redire, formation très instructive et enrichissante.
A l'avenir il faudrait faire un effort sur ce rabâchage. Dans une formation réalisée dans la vraie vie c'est bien de répéter pour être certain d'être compris mais là, en vidéo, nous avons tout le loisir de nous repasser la vidéo en cas d'incompréhension..
charleshenry
Il y a 3 years
Commentaire
très bien !!
angela.michel.photographe
Il y a 3 years
Commentaire
Comme pour toutes vos formations , un grand merci.. Pour moi il s'agit d'une remise à niveaux après des années ou je me m'étais éloigné du son, c'est comme pour le vélo on n'oublie pas mais il faut se remettre en condition ;)
angela.michel.photographe
Il y a 3 years
Commentaire
Comme pour toutes vos formations , un grand merci.. Pour moi il s'agit d'une remise à niveaux après des années ou je me m'étais éloigné du son, c'est comme pour le vélo on n'oublie pas mais il faut se remettre en condition ;)
godsoldia_1
Il y a 3 years
Commentaire
Bonjour, très instructif. cependant il me semble que certains modules manquent à l'appel. Dans le module 4 la vidéo "compression multiband en mastering" ne parle que de limiteur. Dans le module 2, la vidéo " explication d'une chaine de process standard parle d'analyseur
midifiles.com
Il y a 3 years
Commentaire
Merci pour cette formation. J'ai apprécié le ton dynamique et engageant.
ol.viveur
Il y a 3 years
Commentaire
Merci pour ces super vidéos ! Elles sont tellement instructives...
En revanche attention, y a un décalage à partir du "modul 4" Dès le la leçon "micro et macro dynamique".
fabien.a
Il y a 3 years
Commentaire
je pense pas spécialement être sourd, mais j'ai vraiment l'impression d'être pris pour un imbécile, ou alors il Y a un problème technique quelque part!! je vous donne un exemple très précis : dans le chapitre "LES SIMULATEURS DE BANDES ET GENERATEUR D'HARMONIQUE" a 3'20'' je n'entends absolument AUCUNE différence avant ou après le "bypass". "c'est très net"!!! dit en plus le formateur!! donc j'ai un gros soucis, je commence pourtant a avoir une petite expérience...je précise que j'écoute au casque.
laurentkremer
Il y a 3 years
Commentaire
Super, j’aurais aimé un atelier avec du hardware aussi, mais c’est du très bon boulot.
cedric.migliore
Il y a 3 years
Commentaire
top
frenchsymbiosa
Il y a 4 years
Commentaire
TRÈS INSTRUCTIF
Nos dernières formations Techniques Audio