Régages finaux

Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Cinema 4D R2023 - Le rendu
Revoir le teaser Je m'abonne
Transcription


49,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis


49,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Maîtriser le rendu sur C4D 2023.

Dans cette formation, nous allons aborder le rendu d'un cinéma 4D. Nous aurons donc la possibilité d'examiner les notions de visualiser, les notions de multi passes.

Nous réaliserons en deuxième partie de formation un exercice basé sur l'architecture. C'est à dire ? On va créer des matériaux, créer des lumières et faire le rendu final de notre scène.
 

Voir plus
Pour repartir du bon pied, je vais donc sauvegarder la scène et nous allons donc voir un petit peu les paramètres de rendu. Alors, bien entendu, on va améliorer tout de suite l'illumination globale mais je ne vais pas vous faire attendre, si je puis dire, regardez la vidéo en attendant que l'image calcule. Je ferai donc les dernières mises au point maintenant et je dirais, je ferai simplement un commentaire rapide, une micro vidéo justement par rapport à cette image finale. Ce que je trouve qu'il manque déjà, alors c'est quelque chose que j'aime beaucoup utiliser qui s'appelle donc l'occlusion ambiante. On pourrait l'appeler la dirt map d'avant, mais voilà, donc je vais aller dans Effets et je vais aller chercher l'occlusion ambiante. L'occlusion ambiante, qu'est-ce que c'est ? C'est la possibilité de rajouter dans tout ce qui est creux un trait noir et dans tout ce qui est relief, ce sera plutôt du blanc. On l'utilise très souvent parce qu'on peut faire en architecture ce qu'on appelle du clay rendering. Le clay rendering étant juste les formes sans la moindre couleur. Donc je pourrais éventuellement faire cela, mais je ne vais pas vous faire la démonstration. Je vais juste vous dire pour moi les paramètres principaux. On peut régler le rayon minimum, le rayon maximum. Je ne vais pas y toucher. Ce que je vais faire par contre, et ça c'est quelque chose de fondamental si vous utilisez l'occlusion ambiante, de bien cocher, évaluer la transparence. Si vous ne le faites pas, tout ce qui est surface transparente, il risque de mettre une couche noire dessus. Ça risque d'être un petit peu gênant. Ici, je vais prendre des ombres propres uniquement, comme ceci. Alors j'aimerais quand même faire une démo. Donc du coup, ce que je vais faire, je vais fermer ceci. Je vais reprendre par exemple la simple chaise ici, sans titre 2. J'ai fait une copie et collé d'une chaise. Je ne vais pas refaire le métal, ce n'est pas très grave, on s'en fiche. Et je vais simplement faire un rendu rapide de la chose. Voilà ma chaise. Je vais donc prendre ici pour avoir quelque chose en contact. Alors on va prendre la chaise et on va faire un drop to floor. Et je vais reprendre mon plan ici, que je vais faire également un drop to floor. Alors il y a un petit souci. Non, rien de grave. C'est juste que les choses ne sont pas au bon endroit. Je vais prendre la chaise ici. Je vais. Son point de pivot, en fait, n'est pas au bon endroit. On va centrer le point de pivot. Et je vais la déplacer, et la placer juste sur ce plan. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Donc je vais faire un drop to floor. Donc il y a vraiment un souci par rapport à mon objet. Bon, soit. Allez, on va recommencer tout cela. Je vais garder le plan par contre. Je vais supprimer ceci. Je n'ai pas besoin de ceci non plus. Je vais aller chercher un simple solid platonicien. Drop to floor, tout fonctionne. Je vais donc le convertir ou le rendre modifiable via C. Je sélectionne bien les choses ici. Je vais aller sélectionner les polygones, faire un contrôle A. Et je vais faire I, qui est donc l'extrusion interne. Le problème de l'extrusion interne par défaut, c'est que si je lui demande de faire maintenant une extrusion interne, vous voyez qu'il m'envoie franchement à la gare. Pourquoi ? Bien simplement parce que préserver les groupes est activé. On peut faire ceci. Je vais faire D. Je vais creuser un peu la chose. Je vais faire I pour réduire encore et je vais refaire D comme ceci. Si je prends mon objet tel qu'il est, j'ai quelque chose de tout simple comme ceci. Si je rajoute ce qu'on va faire dans la scène d'architecture, je vais lui rajouter comme effet cette occlusion ambiante. Je vais tout laisser par défaut et je vais faire un rendu. Avant, après, il a donc été dans les creux, on met du noir et dans ce qui est relief, on met du blanc. Et le contact également, on peut le gérer de cette manière-là. Ce qui veut dire que je peux jouer sur certains paramètres. Je peux, par exemple, jouer sur la dispersion, etc. Alors, je vais essayer, par exemple, de faire un nombre propre uniquement. Je n'utilise pas évaluer la transparence puisque ici, rien n'est transparent. Voilà. Avant, après, donc faire les choses de cette manière-là est une manière de fonctionner. Ce que vous pouvez éventuellement faire aussi, c'est que l'on peut donc reprendre ces paramètres. Et ici, jouer, on va enlever l'ombre propre uniquement. Je vais prendre ici, par exemple, une longueur de rayon maximum de 20 cm. On va refaire un rendu. Alors celui-ci, je vais le supprimer. Voilà, on a quelque chose d'un peu plus propre, dirons-nous, dans la dernière version. 20 cm, c'est peut-être trop peu. Ça dépend de la taille de vos objets. Donc ici, je vais peut-être prendre 50. Et je vais demander une précision de 100%. Pour avoir quelque chose de bien propre. Échantillon minimum, maximum. Jouer sur les contrastes si on veut, etc. Voilà. Vous voyez que c'est mieux tracé, mais c'est nettement plus propre que cette partie-là où vous aviez du gras. Voilà pour l'objet ambiante. On peut fermer cette scène-ci, on ne doit pas spécialement la sauvegarder. Je vais revenir ici dans ma scène principale. Et donc, je peux le faire soit avec une ombre propre uniquement. Donc pas des ombres portées et autres, si je veux. Je peux la désactiver. Faire par exemple ici, là je vais faire 20 cm. La dispersion, voilà. Alors, pourquoi est-ce que je n'ai pas accès à ces paramètres-là ? Eh bien, j'ai simplement le fait que j'ai du rendu physique. Dans le rendu physique, si je retourne sur physique, c'est ici, dans les bases, que je vais pouvoir régler les choses pour qu'ils fassent des améliorations. Alors, l'échantillonneur, je voudrais adaptatif moyen. Je peux éventuellement faire élevé. Et c'est lui, en fait, qui va prendre en compte ce que je vais faire avec mon occlusion d'ambiante. J'espère que vous n'êtes pas trop perdus. Du coup, ici, je vais d'abord faire un essai simple. Alors, je pense que je suis passé. Non, le cache d'irradiance, c'est ça, j'ai déjà passé à une valeur trop grande. Je vais l'arrêter. Je vais revenir ici à quelque chose de simple pour ne pas prendre trop de temps. Illumination globale, bas, moyen. Oui, on va le laisser comme ça quand même. Juste vérifier que j'ai bien, au niveau de l'occlusion ambiante, coché transparence. C'est fait. Voilà. On voit le surlignement. Et ce sera encore plus flagrant pour les objets. Vous allez d'ailleurs voir qu'on va mieux apprécier le relief. Je dirais les formes qui ont été faites avec le vase. Puisqu'il y aura un léger trait noir. Dans cette partie qui se trouve juste là. On voit ici qu'il y a eu un surlignement. Ça révèle quand même mieux les choses. Ça donne quelque chose de plus photoréaliste. C'est d'ailleurs un des paramètres du photoréalisme. Voilà. Vous voyez ici, c'était légèrement creusé. Maintenant, on le voit mieux. On voit également ici qu'il y a un surlignement. Donc je dirais que ça donne un corps plus important au niveau des objets. Là, je pense que ça se voit encore mieux. On voit vraiment bien les choses ici. S'il y a trop de bruit, vous pouvez donc jouer sur les paramètres pour affiner évidemment la chose. Si vous voulez également éclaircir un petit peu plus l'image, vous pouvez éventuellement, dans ces cas-là, aller dans la partie ciel physique. Je vais masquer juste la chose ici. Ciel physique, vous voyez que vous avez l'intensité ici. Vous pouvez par exemple la passer à 200. On peut passer le ciel à 200 également au niveau de l'intensité. Donc vous aurez quelque chose de plus clair dans votre image si vous trouvez que ce n'est pas suffisamment clair. Vous pouvez éventuellement rajouter également une lampe. Mais ce que j'ai fait, j'ai respecté les lampes qui étaient justement dans la scène. Là, il y a un petit antialiasing. Un petit antialiasing qui le ferait traîner un petit peu. On est à 4 minutes. Il est clair que l'occlusion ambiante ajoute du temps de rendu. Ça, c'est sûr, certain. Comme on dit dans mon beau pays, ce qui veut dire sûr et certain. Parce que là, il doit donc bien surligner chacun des éléments. Raison pour laquelle ça prend un peu plus de temps. Voilà, je pense que vous avez compris le principe. On ne va peut-être pas attendre la résolution complète de notre image. Et je dirais, cette vidéo met donc fin à la formation concernant le rendu. Pour cet exercice, j'ai révisé un petit peu des éléments que vous n'avez peut-être pas vus si vous n'avez pas regardé le rendu et les matériaux. Mais ce n'est pas très grave. Comme ça, vous avez de toute façon déjà un bon pied à l'étrier pour vos futures scènes. On peut évidemment faire des scènes avec du packaging, etc. Ayant une préférence pour l'architecture, c'est la raison pour laquelle j'ai pris cette scène-là pour pouvoir illustrer mon propos. Nous nous retrouvons donc dans une future formation. Et je vous souhaite pour cela du bon travail. Et à très bientôt.

Programme détaillé de la formation

Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Cameras 15:10
Je commande Je m'abonne
Dof 08:37
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Chaises 10:18
Je commande Je m'abonne
Sol 15:04
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Livres 19:04
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Nos dernières formations Cinema 4D
  • Cinema 4D - Atelier motion design MoGraph
    Découvrir
    Cette formation vidéo en ligne conçue pour ceux qui souhaitent explorer et se perfectionner dans l'univers de l'animation 3D. Couvrant tous les aspects essentiels, de la mise en place de la scène à la post-production, cette formation met l'accent sur l'utilisation de MoGraph et Redshift pour créer des animations de texte 3D captivantes. Elle est parfaite pour les débutants comme pour les professionnels cherchant à aiguiser leurs compétences en animation et en design graphique.
    1h54 24 leçons
  • Cinema 4D - Atelier motion design
    Découvrir
    À l'issue de cette formation, vous aurez acquis les compétences pour maîtriser étape par étape tout le processus de création jusqu'à l'export final dans Cinema 4D, en découvrant l'extrusion, le remaillage, le générateur de volume, le maillage de volume, les tags collision et ballon, ainsi que le champ linéaire.
    2h56 21 leçons
  • Cinema 4D - Atelier scène isométrique
    Découvrir
    Dans cette nouvelle formation, nous allons créer une scène en 3D isométrique avec Cinema 4D. L’objectifs de cette formation et de vous initier à l'ensemble des opérations permettant de créer une scène complète.
    5h30 68 leçons
  • Cinema 4D R2023 - Modélisation avancée
    Découvrir
    Maîtriser la modélisation avancée avec C4D 2023
    3h46 29 leçons
  • Pack 6 formations
    Pack tout Cinema 4D 2023
    Découvrir
    Dans ce pack, retrouvez toutes les formations Cinema 4D version 2023, de la prise en main du logiciel, à la modélisation, aux matériaux, lumières, jusqu'au rendu !  
    19h58 152 leçons

éditeur de vidéos pédagogiques

Des supports pédagogiques en vidéo, produits avec les meilleurs experts. Dans nos studios à Paris, Lyon ou Montpellier. Vous souhaitez travailler avec nous ?
image-micro