article(s) dans votre panier VOIR

La cohésion par la complémentarité des différences et la solidarité - Faire gagner son équipe

  • Vidéo 10 sur 12
  • 1h04 de formation
  • 12 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
La cohésion par la complémentarité des différences et la solidarité
00:00 / 09:41
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo, Lionel Bellenger commence en vous présentant la sixième recommandation et contribution du manager ou du coach à faire gagner qui tient à la capacité qu'il aura à faire partager une idée, à travailler et à jouer collectivement, en équipe.
Le sens du collectif n'est pas un acquis de l'éducation : très tôt et même parfois à l'école, c'est le travail individuel qui est favorisé. Plus tard, dans le monde de l'entreprise également, nous pouvons retrouver des personnes qui, bien qu'appartenant à un service, à une société, reste fondamentalement très individualistes. Or, le succès d'une équipe tient à la capacité à vivre ensemble une œuvre commune, une production ou une réalisation.
Une autre recommandation est de faire comprendre au manager le rôle qu'il a dans la complémentarité des différences, et une troisième est de susciter la solidarité au sein de son équipe.
Celle-ci est particulièrement important, contribuant au succès pour aller très loin, conquérir des résultats très performants et parfois faire face à des difficultés sérieuses.
Ensuite, Gérard Houllier appuie ces propos en indiquant que le succès, c'est l'équipe : « On gagne en équipe, on perd tout seul ».
Le fait de travailler en équipe n'est pas un phénomène naturel, d'où l'art du leader, de l'entraîneur, de construire et de faire fonctionner une équipe à son maximum.
Aussi, le fait de contribuer à l'équipe procure un sentiment d'appartenance à l'équipe, et surtout une fierté d'appartenance à cette équipe.
Gérard Houllier termine sur l'importance des rituels et des codes.