article(s) dans votre panier VOIR

Importer du texte et Préférences dans inDesign

  • Vidéo 70 sur 119
  • 9h38 de formation
  • 119 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Importer du texte et Préférences
00:00 / 13:16
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
69,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tutoriel InDesign CC - Les fondamentaux, Jean-Renaud Boulay se penche sur les outils d'importations de texte et les différentes options dans les préférences. Ensuite, il nous montre les possibilités offertes par le logiciel pour placer ce texte dans notre projet. Poursuite de la formation InDesign CC chapitre « Outils texte » avec cette séquence sur « l'importation de texte et les préférences », le formateur détaille les possibilités d'import du texte soit par « copier-coller » soit par la fonction importation. Avant l'import de texte, il convient de vérifier dans le menu « préférences » la configuration du panneau de « gestion du presse papier » pour déterminer si l'on colle le texte avec l'ensemble de ses attributs ou formatage ou plutôt en texte seul ou brut. La gestion des fichiers sera également importante à configurer préalablement à l'importation. Pour importer du texte c'est identique à l'import d'image depuis le menu « fichier » puis « importer ». On choisira d'afficher les options d'importation si l'on importe du texte en format .doc Word (même chose pour le format RTF). On décoche table des matières et d'index car le nouveau document formé aura sa propre indexation et table des matières. On choisira de conserver les styles et mises en forme, les sauts de pages, les images texte (= les images dans le texte). Le formateur rappelle l'option « enregistrement prédéfini » qui permet de conserver l'ensemble des réglages qui viennent d'être effectués et de pouvoir les appliquer à tout nouvel import. Une fois ces réglages fait et l'importation validée on se retrouve sur la page avec un curseur en lettrine qui montre une flèche noire dans un coin, formé de pointillé, et un pictogramme de ligne de texte. A la suite de cette « lettrine », quelques lignes du texte proprement dit apparaît. Si la touche majuscule est maintenue appuyée le pictogramme texte se transforme en « S » aplati avec une flèche au bout. Cette option importe l'ensemble du texte et génère automatiquement un bloc de texte par page. Avec la touche alt le « S » commence par un pointillé et seulement les pages existantes seront remplies. En appuyant simultanément sur alt et majuscule le curseur devient une flèche droite vers le bas et permet de remplir simplement la première page du document même si celui-ci en comporte plusieurs. Le formateur terminera par la redéfinition des styles importés pour qu'ils correspondent à ceux du nouveau document réalisé.