article(s) dans votre panier VOIR

Gérer le préchargement d'images

  • Vidéo 22 sur 32
  • 4h15 de formation
  • 32 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Gérer le préchargement d'images
00:00 / 08:13
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette leçon, Thierry Audroux nous montre comment réaliser une page de pré-chargement, également appelée « pré-loader ». Cette page va s'occuper de télécharger les images et lorsque les éléments seront prêts, elle passera sur une autre page. Dans cette page, il va être possible d'incorporer des petits visuels de pré-chargement qui vont tourner en attendant le téléchargement de la page. Dans ce tutoriel vidéo, le formateur vous propose de réaliser un cercle proposant un pourcentage de téléchargement. Pour ce faire, il va d'abords falloir charger la librairie, trouvable sur internet en tapant « jQuery.html5Loader » dans votre navigateur de recherche. Deuxième point, il va être indispensable dans le cas présent de travailler dans votre serveur virtuel avec MAMP OU WAMP selon la machine que vous utilisez. Tous les éléments de travail doivent se retrouver à l'intérieur du document « htdocs », sinon cela ne fonctionnera pas. Autre point, si la page en question doit incorporer des images relativement lourdes, ce procédé permet de faire patienter l'internaute afin de lui proposer une page correctement téléchargée et visuellement agréable à parcourir. Pour réaliser cette page de pré-chargement, le formateur a réalisé un fichier « files.json », présenté dans ce tutoriel vidéo.