article(s) dans votre panier VOIR

Décomposition temporelle de la réponse impulsionnelle (RI) : Le champs diffus

  • Vidéo 11 sur 57
  • 5h13 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Décomposition temporelle de la réponse impulsionnelle (RI) : Le champs diffus
00:00 / 06:50
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Nous allons dans ce tuto sur la reverb audio voir les différentes caractéristiques du champ diffus. Xavier Collet commence ce cours en ligne, en vous donnant la traduction en français de certains termes anglais utilisés : son direct (Direct Sound), réflexion précoce (Early Reflections), champs diffus (Reverb ou Tail). Le champ diffus a trois caractéristiques principales. Le niveau du champ diffus va décroitre de manière linéaire jusqu’au silence. Si on regarde les réponses impulsionnelles chargées sur le logiciel Adobe Audition de l’auteur, on s’aperçoit qu’il est possible de tracer une ligne et que la décroissance est assez régulière. La deuxième caractéristique du champ diffus est qu’il est homogène. L’intensité va être strictement identique d’un endroit à un autre de la salle. Pour les réflexions précoces c’est très différents suivant du fait que vous êtes prêt du mur, plutôt éloigné du mur. Troisième caractéristique du champ diffus, il est chaotique. Dans le champ diffus, les oreilles reçoivent une multitude de réflexions provenant de diverses directions. Ainsi, les signaux reçus par les oreilles droites et gauches présentent plus de différence que celles que présentés par les réflexions directes et les réflexions précoces.