Réglages des Préférences du Logiciel

Préférences
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre Motion 5
Revoir le teaser Je m'abonne
4,0
Transcription


79,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
4,0

79,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Objectifs de cette vidéo :

  • Apprendre à accéder et à naviguer dans les préférences du logiciel.
  • Comprendre les réglages de démarrage et d'interface.
  • Savoir configurer les paramètres d'apparence et de projets par défaut.
  • Optimiser la gestion du temps et du cache.

Découvrez comment configurer les préférences de votre logiciel afin d'optimiser votre utilisation quotidienne.

Cette leçon explore en détail les différents paramètres des préférences d'un logiciel, en particulier sur Mac. Vous apprendrez à naviguer à travers les sections de réglages générales, apparences, projets, temps et cache. Chaque section est décrite avec des exemples concrets pour une compréhension approfondie.

La partie Général couvre les réglages de démarrage du logiciel, les bulles d'aide et la gestion automatique des données. La section Apparence aborde les paramètres de présentation de la timeline et du canevas. Les Projets traitent des réglages par défaut pour les nouveaux documents et la gestion des grandes images. La section Temps spécifie les contrôles du temps et les commandes de lecture, particulièrement utiles pour les projets intégrant du son. Enfin, la section Cache détaille la gestion de la mémoire et l'enregistrement automatique des projets.

Grâce à cette leçon, vous serez en mesure de personnaliser efficacement votre environnement de travail pour répondre à vos besoins spécifiques, tout en assurant une performance optimale du logiciel.

Voir plus
Questions réponses
Quel est le raccourci pour accéder aux préférences sur Mac ?
Le raccourci pour accéder aux préférences sur Mac est 'pomme' + ','.
Pourquoi est-il important d'afficher les bulles d'aide ?
Afficher les bulles d'aide est important car elles permettent de connaître les raccourcis en survolant les outils.
Que se passe-t-il lorsque l'option 'Ignorer les images vidéos' est activée ?
Lorsque l'option 'Ignorer les images vidéos' est activée, l'audio continuera même si certaines images vidéo sont omises pour maintenir la synchronisation du son.
Maintenant nous allons voir les préférences du logiciel, ce qui va nous permettre de faire différents réglages. Pour accéder aux préférences, je vais faire « Motion », ma barre d'en haut, « Préférences ». On voit aussi que le raccourci c'est « pomme, » vous remarquerez que ce petit raccourci marche sur la plupart des logiciels sur Mac. Donc on arrive sur une nouvelle fenêtre qui est la fenêtre des préférences. On va avoir différents réglages, « Général », « Apparences », « Projet », « Temps ». On va essayer de voir ensemble chacune de ces fenêtres ensemble. Tout simplement, au démarrage, ça va être « Ouvrir ou créer un projet », ça va nous ouvrir la fenêtre de projet, on verra ça plus tard, ou « Ouvrir le dernier projet ». Moi je préfère ouvrir le dernier projet, vous faites comme vous préférez, je trouve ça plus rapide. Ensuite, l'interface, le délai du menu déroulant, tout simplement, ça va être le temps qu'il s'affiche. Moi, je le mets en très court, « Afficher les bulles d'aide », ça peut toujours être pratique de les afficher parce que ça va nous permettre tout simplement de connaître les raccourcis en survolant l'outil. Voilà, la bibliothèque, ça va être la bibliothèque qu'on a vue tout à l'heure, ça va être comment on part en draphe fabrique ou à la fin de la liste, l'application photo, ça va être quelle photo il va aller chercher dans le logiciel, moi je regarde sur photo, aperçu dans les icônes, oui ça peut être pratique, lire automatiquement les éléments en un seul clic, c'est aussi rapide, ça va peut-être ralentir votre ordinateur, vous pouvez donc le décocher si votre ordinateur est un peu lent. Et enfin, « Gérer automatiquement les données utilisées », on reste coché, c'est très bien. Ça, c'était pour la partie générale. Ensuite, on va aller dans la partie apparence, donc apparence, tout simplement, ça va être l'apparence du logiciel, donc pour la Timeline, on va afficher dans la barre des temps le nom de la vignette ou la pellicule, vous voyez si je vais le cocher, si je mets « Nom plus vignette », ça va nous permettre de voir le nom plus sa vignette, ce qui est assez pratique. Voilà, on reste comme ça, c'est très bien. Opacité de présentation totale, du Canva, on va en rester en 75, c'est très bien. L'arrière-plan, ça va être l'arrière-plan, on va pouvoir mettre un arrière-plan en couleur si on veut une couleur différente ou un damier, moi, je garde, je reste en damier noir, c'est très bien. Voilà. Ensuite, la barre d'état, la barre d'état, ça va tout simplement nous permettre d'afficher différentes choses. Alors ça, ça va être tout simplement la barre d'état, c'est en fait, tout simplement cette barre-là que je vous ai parlé plusieurs fois. Donc, on va mettre « Infos sur l'outil dynamique », sur la couleur, vous voyez que si je reviens, ça fait disparaître la couleur, les coordonnées, ça fait disparaître les coordonnées, c'est-à-dire où on est présent. La fréquence d'image, ça va être durant la lecture uniquement, vous voyez que là, on ne va pas afficher, c'est-à-dire que quand je vais mettre « Play » sur ma vidéo, il va m'afficher mon IPS, ça veut dire à combien il est en train de lire, ok ? L'affichage des couleurs, on est en RVB, on reste en RVB, c'est très bien. Bon, je ne vais pas vous expliquer le reste, ça peut être compliqué. Les projets, voilà, je vais mettre « Pause » sur ma vidéo, ça ne sert à rien de mettre tout ça. Donc, le projet, donc là, on a les réglages de projet par défaut. Donc, par défaut, il va me faire 125 images, je pourrais mettre en secondes et mettre 5 secondes. Voilà, ce qui est exact. Si je suis sur un projet, 25 images par seconde, 125 images équivaut à 5 secondes. Moi, je vais rester en images, j'aime bien, ça ne change pas grand-chose. 125, ça nous fait 5 secondes. Couleur de l'arrière-plan, moi, je préfère en noir, c'est très bien. Pour les nouveaux documents, en fait, on pourra utiliser, il va afficher le niveau à 4 heures de projet pour en créer un quand on veut faire un nouveau projet ou on peut tout simplement, à chaque fois qu'on va créer un nouveau projet, il va repartir sur un des différents projets qui sont déjà dans le contenu du logiciel. Nous, on va rester sur afficher le navigateur de projet, c'est le plus simple. Ensuite, images et calques, en fait, tout simplement, c'est la durée des calques par défaut. En fait, à chaque fois que je vais importer une vidéo ou une image, elle va faire, surtout une image, parce qu'une vidéo, elle fera juste le temps qu'elle fait. Si elle fait une image, elle fera toute la durée du projet, ça veut dire que je vais importer une vidéo, elle fera toute la longueur de la timeline, quoi que je l'importe. Si je mets durée personnalisée, à chaque fois que j'apporterai une image, elle fera que 10 secondes. Moi, je reste sur la durée du projet et après, je préfère couper avant parce que c'est souvent plus pratique comme ça. Créer des calques sur l'image actuelle, ça veut dire que si je l'importe et que je suis au milieu, il va me la poser là où je suis. Si je le mets au début du projet, il va se mettre systématiquement au début du projet. Pour les grandes images, on peut ne rien faire, ça veut dire que si j'ai une image avec une grande résolution, elle débordera de mon image. Si je me mets en ne rien faire, elle débordera de mon image. Si je me mets adapté au canevas, mon image qui sera trop grande par rapport à mon projet sera adaptée à la taille de mon projet et de mon canevas. Ensuite, la partie temps de préférence. La partie temps de préférence, ça va être tout simplement sur comment on contrôle du temps et les commandes de lecture et les créations d'images clés. Contrôle du temps, affichage du temps selon le time code, c'est ce qu'on verra sur la timeline en plus en profondeur dans un autre module qui est le module d'animation. Ensuite, numéro 2 d'une image, si on commence par zéro, commencer à partir de zéro ou un, ça va dépendre de votre projet. Il y a certains projets où on préfère commencer par zéro, ça va dépendre de votre production. Ensuite, la commande de lecture. Alors là, c'est un peu compliqué, donc je ne vais pas y rentrer entièrement dedans. En fait, ce qui peut être un peu retentant pour vous, c'est si vous avez de l'audio. Ici, ça peut être intéressant en fait. Donc du coup, si vous avez de l'audio qui tourne et que vous avez une vidéo un peu complexe et que du coup, votre IPS, votre temps de lecture est un peu ralenti, et bien en fait, le son va être continué ou pas continué. Donc vous voyez, le synchronisation audio, ignorer les images vidéos, ça veut dire que l'audio va continuer, il va perdre quelques images, mais votre audio continuera. Sinon, mettre la lecture en pause, ça veut dire que la lecture audio en pause, s'il n'y arrive pas, il continue à lire les images, mais il arrête la vidéo. Donc moi, je mettrais ignorer les images vidéos, c'est vraiment quand vous utilisez le son, c'est quand même plus pratique que d'entendre le son, surtout si vous devez vous caler sur le son. Si vous devez changer un plan ou une émulation doit partir sur un son, et bien ça sera quand même plus pratique de pouvoir lire la vidéo avec le son. Voilà, alors là, c'est limiter la vitesse de lecture à la fréquence d'image du projet. Moi, je vous conseille de le cocher, ça veut dire qu'en fait, si vous êtes en 25 images jouant, 30 images par seconde, il ne va pas essayer de chercher plus que ce que vous lui avez demandé. Ça veut dire que s'il va s'arrêter d'afficher 25 images par seconde et pas 60 images par seconde, s'il le pouvait. Donc on laisse limiter la vitesse, ça ne sert à rien de le mettre plus. Voilà, mettre l'audio en boucle pendant le défilement, ça c'est pour pouvoir bien entendre le son. Ensuite, la création d'images clés, pareil, ce n'est pas forcément très intéressant pour comprendre déjà les bases du logiciel, mais vérifier les images clés dans le temps à l'aide de l'XR d'images clés, ça on va cocher. Autoriser l'usage de sous-images clés, on va le cocher aussi, ce sera très pratique. Je ne rentre pas dans le détail de ça parce que c'est peut-être un peu compliqué, mais ça vous permet de savoir à peu près à quoi ça sert. Maintenant, on passe au cache. Alors le cache, ça va être vraiment comment le logiciel va gérer toutes ces données et comment il va les enregistrer, donc on va voir. Donc le mémoire est cache, cache du projet, on laisse à 80% de la mémoire totale, ça veut dire qu'il va prendre la plupart de la mémoire de l'ordinateur pour travailler, on lui en laisse un peu parce qu'on a toujours un peu besoin pour faire tout simplement travailler le système ou autre chose. Ensuite, enregistrement automatique, alors là, c'est assez important. Donc là, on va utiliser l'enregistrement automatique, ça veut dire que toutes les 15 minutes, il va enregistrer automatiquement, sans que vous lui fassiez un enregistrement, il va l'enregistrer tout seul, au cas où, et il va l'enregistrer quelque part dans son ordinateur. Ici, vous voyez que là, on a User, Uremi Rongier, Movie, Projet Motion, ça va être à cet endroit-là qu'il va être enregistré toutes mes sauvegardes de mes projets. Donc on va garder à peu près ça, en fait, toutes les 15 minutes, il va enregistrer, on va garder au maximum 40 copies par projet, ce qui est pas mal, ça permet de bien s'y retrouver si on a fait pas mal d'erreurs, et au maximum de 25 projets. Alors là, ça va vraiment être un endroit où on va pouvoir se mettre, donc là, on va rester sur mon Movie, Projet Motion, qui va très bien et sera bien rangé. Faites attention, c'est dans ce dossier qu'il va enregistrer beaucoup de choses, ça va peut-être prendre un peu de place et peut-être que vous allez y faire du nettoyage de temps en temps. Ensuite, la resynchronisation du flux optique, en fait, c'est là que ça va être l'endroit où il va enregistrer toutes les images qu'il va créer. Le flux d'optique, en fait, je vous explique ce que c'est, le flux optique, ça va tout simplement créer les différentes images qui vont manquer dans un ralenti. Le flux optique, ça va rajouter des images, il va les créer pour créer un ralenti. Et du coup, ces images, il faut qu'il les enregistre quelque part dans l'ordinateur. Là, il s'enregistre dans User Library Cache de synchronisation. Moi, je ne change pas, c'est très bien. Vous voyez qu'on peut voir dans le Finder, on n'en a pas besoin forcément ici. Donc, cette partie, ce qui est important, c'est peut-être d'aller regarder les enregistrements automatiques. 15 minutes, c'est peut-être un peu long, je vous conseille peut-être de faire 5 minutes, sachant que l'enregistrement fait un peu ralentir l'ordinateur, mais ça vous permet de ne pas perdre trop de travail. Voilà, donc c'était le cache. Ensuite, on va aller voir le Canva. Le Canva, ça va être l'affichage de mon visualisateur, on appellera ça un Canva visualisateur. Donc là, on va avoir les différentes choses qu'on peut, les alignements, l'intervalle de la grille. Je vais vous afficher la grille, je vous l'ai peut-être affichée un peu au début. Donc, dans la présentation, si je fais une grille, vous voyez que j'ai un affichage d'une grille qui va me permettre, qui va passer au centre. Donc ici, si vous voyez, si je me mets là, je suis à presque 0,0. Je n'arrive pas à caler exactement. Si on regarde ici, mes coordonnées X et Y, je suis presque à 0,0. Et en fait, on voit que l'intervalle de la grille, tous les 100 pixels, en fait, tout simplement, ça veut dire que de ce point là à ce point là, j'ai 100 pixels. Exact, tous les carrés qui font là font 100 pixels. On pourrait en prendre un plus grand, on pourrait mettre 200, vous voyez que là, c'est beaucoup plus grand. On a un trait qui fait 200 pixels. On peut changer la couleur de la grille, ça peut être pratique si vous travaillez sur du rouge. Vous voyez que si moi, j'ai un du orange, si on travaille sur du rouge, on peut garder une couleur rouge. Si on a besoin de bleu, on peut prendre du bleu. Moi, j'aime bien un petit rouge comme ça, ça va très bien, même si mon exemple ne m'a... Voilà, vous voyez qu'on voit bien le centre, on voit bien les différents. Moi, je reste en 100 pixels parce que j'aime bien, même si 200, ce n'est pas mal. Couleur des grilles et couleur des guides dynamiques, tout simplement, c'est quand on va prendre un objet, on va avoir des lignes qui vont permettre de les poser. Si je vais tout simplement, regardez, je vais aller, je ferme mon nom, je vais aller prendre une stileforme. Je prends une forme, vous voyez, n'importe laquelle. Je prends une, j'ai déposé une étoile et vous voyez que là, je ne l'ai pas, ça ne fait rien. Si je fais N, ça va me rajouter mes magnétismes et vous voyez que j'ai des petites barres jaunes qui apparaissent, qui vont me se mettre. Ça veut dire que je suis bien au centre, si je le mets bien au centre, vous voyez que j'ai les deux barres blanches et il va l'escaler par rapport au niveau, regardez, là, il me se cale sur le haut du logo et les formes, là, sur le centre, là, il va aller sur le bas du logo. Vous voyez que c'est ces lignes-là qui vont être très pratiques. On appelle ça l'alignement, le magnétisme. Je vais supprimer, je reviens dans mes préférences avec un pomme virgule. Je reviens sur mon alignement et voilà, les guides vont être marqués. Magnétiser les objets sur les centres et sur les bords, ça peut être pratique si on veut choisir, on préfère que ce soit les centres qui soient mis, emplacement de la règle en haut à gauche. Alors ça, c'est la règle, on l'a vue tout à l'heure, je vous l'ai affichée, je vous la remets. Les règles, en fait, tout simplement, les règles, ça va être en haut à droite, vous voyez, on a 0, 200, on voit la différente règle, ça nous permet de voir où on est à peu près. On pourrait tout simplement, on peut la mettre en haut à droite, juste en haut à droite ou voilà, en bas à gauche et en haut à gauche, voilà, donc là, on reprend tout simplement. Ensuite, les zones. Les zones, ça va être tout simplement les zones sécurisées, ce que je vous ai déjà expliqué, les zones sécurisées, en fait, ce sont ces zones, c'est très bleu. Vous voyez qu'on pourrait les changer de couleur, moi, j'aime bien ce bleu clair parce qu'il est très pratique. Donc, ce bleu clair, en fait, je vais avoir 93%, ça va être le trait à le plus à l'intérieur, 90%, c'est le trait à l'extérieur. Je vous rappelle ce que c'est, c'est titre sécurisé, c'est tout simplement, c'est pour les titres, c'est-à-dire tout le titrage, toutes les parties qui sont à l'extérieur de la zone de titre sécurisé, celle d'action sécurisée, risquent d'être rognées par une télévision, sur une télévision, il y a un bout de l'image qui est rogné sur les côtés, en bas et à droite, sur chaque côté. Donc, on garde cette zone de titre sécurisé pour être sûr que l'affichage soit bon. Il n'y a pas, si vous faites des vidéos pour le web, vous n'avez pas ce problème de rognage puisque les vidéos sur Internet ne sont pas rognées comme elles peuvent être rognées sur une télévisée. Mais au cas où, je vous conseille de travailler avec ces titres sécurisés, au cas où, parce qu'on a beau faire des vidéos pour le web, elles peuvent un jour atterrir sur une télé ou autre. Donc, c'est un truc important à maîtriser dès le début, parce que c'est dommage de devoir refaire son travail, tout simplement, parce qu'on n'a pas travaillé avec les titres sécurisés et devoir recaler. Ensuite, là, dans la présentation, je vais aussi afficher les zones de film. Vous voyez les zones de film ? C'est 4 tiers. Vous voyez, elle est en orange et je vais pouvoir mettre différent. En fait, à quoi ça va servir les zones, si j'utilise les zones 4 tiers ? Tout simplement, si je veux faire un montage qui va partir en 16.9 et en 4 tiers, ça me permet de savoir où va être coupé le 4 tiers et si je dois rogner mon image en 4 tiers, je n'aurai mis aucune info du côté des titres standard. Vous voyez qu'on peut faire différente, on peut faire anamorphoser en 2.35 comme ça, ça nous permet d'avoir les lignes du 2.35, le 16.9, du coup, on ne les a pas puisqu'on est déjà en 16.9 et on pourra faire personnaliser, ça veut dire qu'on va mettre ce qu'on veut. Si je mets 1 sur 1, vous voyez que 1 sur 1, on aura les traits de 1 sur 1. Voilà ce qui est pas mal demandé ces derniers temps. Donc, ça peut être pratique de pouvoir faire une vidéo en 16.9 et d'avoir l'affichage 1 sur 1 pour s'il est coupé, pour une story ou pour Instagram et autre joyeuseté d'Internet. Voilà. Ensuite, on va continuer l'espace 3D. L'espace 3D, on ne va pas trop en parler dans ma formation, donc on va sauter cette partie, mais vous pouvez regarder, n'hésitez pas à essayer de vous-même et voir ce que vous pouvez faire avec. Ensuite, il nous reste pré-réglages et destinations, donc dans le pré-réglage, on y reviendra dans le prochain module, le module 2, créer un projet, on verra ensemble qu'on peut créer des niveaux pré-réglages. Et enfin, dans le module, si je ne me trompe pas, le module 9, sur les exports, on verra un peu les différentes destinations qu'on peut créer et comment les gérer. Voilà, c'était les préférences.

Programme détaillé de la formation

8 commentaires
4,0
8 votes
5
4
3
2
1
mattlogy
Il y a 7 months
Commentaire
Formation très difficile à suivre le formateur se perd dans ses explications, cafouille dans ses démonstrations, des fautes de français à n'en plus finir. Heureusement que j'ai bénéficié d'un prix promo blackfriday sinon je demandais un remboursement. Au final des astuces pour découvrir mais c'est une galère à suivre.
spamluv
Il y a 1 year
Commentaire
Bonne formation qui vous donnera les clés fondamentales pour pouvoir explorer le logiciel, si vous partez de zéro ou presque je recommande !
QQ longueurs et qq hésitations mais rien de bien gênant.
Par contre petit message pour @Elephorm : dans le module 10 les titres des vidéos "générateurs" et "transitions" sont inversés
librecoaventure
Il y a 1 year
Commentaire
Assez déçu, pas du tout pédagogue, on a du mal a suivre ses explications sur lesquelles il revient... Ce n'est pas à la hauteur de la formation FCPX que j'ai prise précédement.
gerard.marxen
Il y a 2 years
Commentaire
Excellente formation, dommage que nous ne bénéficions plus de fichiers de travail comme dans les anciennes formations d'ELEPHORM
arnaudcastan
Il y a 2 years
Commentaire
TOP MERCI
arnaudcastan
Il y a 2 years
Commentaire
TOP
alexandre.clenet
Il y a 2 years
Commentaire
Génial ! Super formation ! Pédagogie extra ! Formateur au top ! Je trouve très bien de répèter les différents raccourcis et actions . Une des meilleures formation que j'ai pu faire sur Elephorm ! Encore bravo !
romuromu
Il y a 2 years
Commentaire
Bravo pour cette bonne formation qui fait le tour de Motion 5. Merci.
Nos dernières formations Motion 5