Créer un générateur de confettis dans Final Cut Pro

Transitions
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre Motion 5
Revoir le teaser Je m'abonne
4,0
Transcription


79,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
4,0

79,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont :

  • Apprendre à créer un générateur de confettis dans Final Cut Pro.
  • Maîtriser les outils de particules et d'émission pour créer des effets visuels complexes.
  • Comprendre comment ajuster les paramètres de couleur et de taille pour obtenir un rendu réaliste.

Découvrez comment créer un générateur de confettis dynamique dans Final Cut Pro pour ajouter des effets visuels accrocheurs à vos vidéos.

Ce tutoriel complet vous guide à travers la création d'un générateur de confettis dans Final Cut Pro. Tout d'abord, paramétrez votre projet en définissant les propriétés essentielles telles que la résolution (1920x1080) et le taux de rafraîchissement (25p). La leçon commence par l'importation de fichiers GIF d'illustrations en confetti et l'ajustement des paramètres de particules pour créer un effet de chute réaliste.

Ensuite, ajustez la vitesse, la plage d'émission, et la taille des confettis pour obtenir l'esthétique souhaitée. Apprenez à appliquer des couleurs de manière aléatoire en utilisant des palettes de dégradés et à introduire une rotation aléatoire pour un rendu plus naturel. Enfin, découvrez comment publier et réutiliser votre générateur dans vos différents projets.

Les points clés incluent l'utilisation de fonctionnalités avancées telles que la rotation sur la longévité, la gestion de l'échelle aléatoire, et l'ajustement de la gravité pour simuler une chute plus réaliste. Une section spéciale est dédiée à la configuration de la palette de couleurs afin d'éviter les dégradés indésirables.

Voir plus
Questions réponses
Quels paramètres sont ajustés pour créer l'effet de chute des confettis ?
Les paramètres de vitesse, de plage d'émission et de gravité sont ajustés pour simuler une chute réaliste des confettis.
Comment peut-on éviter les dégradés de couleur indésirables dans les confettis ?
En utilisant l'interpolation constante au lieu de l'interpolation continue dans la palette de couleurs.
Quel est l'avantage d'utiliser un générateur dans Final Cut Pro ?
Un générateur permet de créer des effets visuels réutilisables et de les appliquer facilement à différents projets sans avoir à les recréer à chaque fois.
Maintenant nous allons voir comment créer un générateur pour Final Cut. On va partir sur, pareil que l'effet, sur du Broadcast 25p, j'ouvre. On ouvre, on fait un pomme J où on pourrait aller sur le projet propriété. On est bien en 1920x1080 sur une proportion de pixels 1 sur 1 en 25 images par seconde. Ça tombe bien, c'est exactement comment on se met à rush, en tout cas pour mon exercice. Du coup on va aller créer un générateur. On va déjà commencer par l'enregistrer. On va l'appeler confetti, vous allez voir on va faire une espèce de confetti, de chute de confetti, confetti avec un S. Moi je le laisse dans le custom, inclure les données inutilisées. Là je vais le mettre au cas où ils ne les prennent pas tous. Je ne mets pas de thème parce que je n'ai pas besoin de thème. Ici en tout cas, enregistrer le film de preview et je fais publier. Voilà, donc là encore vous voyez qu'il va mettre un peu de temps à le faire. Pour l'instant je vais commencer à travailler mon exercice. Vous voyez que là du coup quand on fait un générateur, on n'a pas de fond, on n'a rien du tout. Donc du coup moi je vais rester bien en fond blanc, en fond transparent excusez-moi. Regardez si on pourrait le voir, on pourrait se mettre, là je suis en couleur, mais je pourrais me mettre en transparent si on veut. Donc je me mets en transparent comme ça on voit bien. Et je vais aller importer quelque chose. Alors vous voyez j'ai des confettis. Et en fait je vais aller prendre mon confetti en GIF. En fait c'est un illustrateur qui m'a fait ces confettis. Vous voyez que si on regarde, voilà. Elles durent quelques images, on n'a même pas le temps de les voir. Vous voyez, 1, 2, 3. Vous voyez, il n'a pas l'air de bien le gérer. Si je l'ouvre dans Finder, regardez, on la voit qu'on a quelques images de confetti. Voilà, j'en ai un confetti qui bouge. Donc je l'ai importé. Là vous voyez qu'elle ne marche pas forcément bien comme ça. Vous voyez qu'on ne le voit pas du tout, il n'aime pas trop. Tout simplement, on va générer des particules avec ces confettis. Donc je fais générer ces particules. Je pourrais faire eux aussi. Donc elles partent en points. Si on regarde, ça m'en fait partout. Là ce n'est pas du tout ce qui m'intéresse. Moi je ne vais pas faire point, je vais prendre par ligne. Je voudrais que mes confettis tombent au sol. Alors du coup je vais aller ajuster l'élément. Pour avoir bien, rapidement, vous voyez je pourrais utiliser ça. Mais ça va être beaucoup plus rapide de le faire à la main. Donc je vais le mettre au-dessus. Vous voyez je suis en présentation totale. Je vous remonte sur ce que c'est. Présentation totale, c'est MAJV. En fait tout simplement, on va voir ce qu'il y a à l'extérieur du cadre ou pas. Vous voyez, donc là je vais peut-être remonter un tout petit peu. On verra un peu après. Là si je fais play, je reprends mon émetteur. On va voir la palette tout simplement. La palette, vous voyez que ça part dans tous les sens. Ça ne m'intéresse pas du tout. Donc du coup je vais fermer ma plage d'émission. Je vais la faire un petit peu écartée. Je ne vais pas la faire toute droite. Si je fais tout droit, vous voyez ça fait comme ça. Tout tombe tout droit. C'est peut-être pas très intéressant. Moi je voudrais plutôt quelque chose de plus large. Avec une plage d'émission plus large. Un tout petit peu plus large. On va mettre 40. Je vais venir ici, je vais faire ça proprement. On va mettre 40. On va rajouter beaucoup de vitesse. On va monter directement à 500. On va mettre un peu moins d'émission. On va mettre 6, comme on a vu dans notre exercice sur les réplicateurs. Si j'enlève les images, ça nous coche. Voilà, donc on a les confits qui tombent. Moi j'ai trouvé un peu gros ça. Donc on va descendre un petit peu l'échelle. Parce que c'est petit normalement des confits. On va mettre un cadre recteur aléatoire à la taille. J'y vais peut-être un peu fort. Donc là on voit qu'elle tombe. Peut-être qu'il n'y en a pas assez. On va rajouter un peu. On va mettre 12. Source d'émission, là c'est aléatoire. On va en mettre un peu en aléatoire. Voilà, donc on a un peu plus qui tombent. Voilà, on va pouvoir mettre une rotation aléatoire. Comme ça elles ne sont pas toutes dans le même sens. Tout simplement, vous voyez que ça tombe tranquillement. On va peut-être changer un peu l'aléatoire. Pour voir ce que ça donne. On n'est pas mal. La taille, on n'est pas mal. Si je me remets en fond noir pour voir ce que ça donne. Présentation. Excusez-moi, pas fond noir, fond couleur. Voilà, on voit un peu mieux ce que ça donne. On a les confits qui tournent, qui bougent un peu aussi. Je voulais voir un peu ce que c'était évident. Donc on regarde. Les confits, mes confits tombent. Peut-être qu'on pourra en rajouter un petit peu initial. On retourne dans l'émetteur. Nombre initial. Hop, vous voyez, j'en mets 10. Comme ça. Je vais monter à 9 sans faire exprès. Mais voyez, à 9 il y en a plus au début. On va rajouter une petite vitesse aléatoire aussi. Parce que je n'avais pas vu que je n'avais pas fait. Comme ça elles ne descendent pas toutes pareilles. Et ça donne un effet. J'aurais peut-être diminué encore un peu l'échelle. Non, c'est un peu trop diminué. Je vais mettre sur 15. Et on va mettre en caractère aléatoire 35. Voilà, on commence à avoir quelque chose d'intéressant. Des confits qui tombent intéressants. On va pouvoir peut-être rajouter un effet de simulation. Je rajoute très bien un effet de simulation. Tout simplement gravité. Voilà, on va peut-être mettre ça un peu plus fort. On va mettre ça à 250. Vous voyez, du coup, la gravité va faire tomber un peu plus vite. C'est peut-être même un peu fort. Je vais garder ma gravité comme ça. Et je vais peut-être diminuer ma vitesse un peu. Et passer à 400. Voilà. Voilà, on a des bonnes confits qui tombent. Voilà, ça marche plutôt bien. Peut-être qu'on pourrait rajouter un peu de plage d'émission. Moi, je rajouterais un tout petit peu de plage d'émission. Pour que ça parte un peu plus dans tous les sens. Un peu sur les côtés aussi. Vous voyez, ça marche plutôt bien. Moi, ce que je rajouterais bien, c'est de la rotation sur la longévité. Donc, je sélectionne mon émetteur. Je vais dans particules, rotation sur la longévité. Et là, je vais lui mettre une rotation 90. On va voir déjà ce que ça donne en 90. Voilà. Vous voyez, on a un petit peu plus de rotation. Ce qui peut être pas mal. Je vais revenir à mon émetteur. Peut-être que je suis allé un peu bas. Quand même. 15%. Je vais mettre 25. Et en caractère aléatoire, on va mettre 25 aussi. Vous voyez, comme ça j'ai des confits un peu plus gros. Parce que j'en avais des toutes petites quand même. Et voilà, c'est pas mal. OK. Donc là, on n'est pas mal. Sauf que mes confitilles, elles sont blanches. Et là, j'aimerais leur mettre des couleurs. Sauf que je voudrais plusieurs couleurs. Je ne voudrais pas juste une couleur. On pourrait faire coloriser. Vous voyez, si je fais coloriser, je prends une couleur. N'importe quelle couleur. Vous voyez, j'ai pris un bleu. Elles sont toutes bleues. C'est joli, mais ça ne me plaît pas trop. Donc tout simplement, on va voir qu'en fait, on peut créer des couleurs en sélectionnant sur la palette. Donc là, vous voyez, je vais sélectionner sur la palette. Ça m'a ouvert un dégradé. Et du coup, j'ai un dégradé entre mes confitilles. Elles sont sur les couleurs qui se trouvent entre ce bleu et ce bleu. Donc vous voyez, vu que les deux couleurs sont assez proches, ça fait juste un petit dégradé de bleu. Vous voyez, c'est pas mal. Mais ce n'est pas ce que je voudrais. En fait, tout simplement, je voudrais en mettre trois couleurs différentes. Alors je vais rajouter une couleur. Je clique ici. Ça me permet de rajouter une troisième couleur. Donc là, j'ai trois couleurs. Et je vais pouvoir mettre trois couleurs à mes confitilles. Je double clique. Je vais aller chercher comme ça mes couleurs. Mes couleurs que j'aime bien. Donc je vais prendre un vert foncé. Un orange. Et mon bleu foncé. Voilà, donc là, j'ai trois couleurs. Si on regarde, vous voyez qu'il y a un dégradé. Vous voyez, mon orange, j'ai plusieurs sortes de orange. J'ai peut-être plusieurs sortes de bleu. Comment réussir à ce qu'on ait les bonnes couleurs ? Tout simplement, vous allez voir qu'on aura juste à mettre... Je choisis ma première couleur, mon vert. Donc là, ça va jusqu'ici avec l'emplacement. Je peux déplacer l'emplacement, vous voyez. Ça, c'est pas forcément un truc qui m'intéresse. Vous regardez, là, si je déplace, vous voyez, j'ai même du violet qui apparaît, des choses comme ça. Et tout simplement, au lieu de garder une interpolation continue, je vais parler d'une interpolation constante. Et du coup, vous voyez que ma couleur est constante. Là, je vais faire pareil sur l'orange, constante. Et je vais faire pareil sur le bleu. Et passer en constante. Et vous voyez maintenant, mes confettis ont trois couleurs. Donc, j'ai bien fait mon générateur. Il marche bien sur mes confettis. Maintenant, ce que je vais faire, en fait, tout simplement, on va voir ce que je vais lui mettre dans mon générateur. Alors, moi, ce que je propose, c'est tout simplement... Deux, on va... Les confettis, elles vont rester de cette taille. On va tout simplement... Justement, on va jouer sur... Peut-être publier l'échelle. L'échelle aléatoire. Et moi, j'aurais mis aussi, tout simplement, les couleurs. Voilà. Je vais... Je choisis mon vert. Je publie. Je choisis mon orange. Je publie. Je choisis mon bleu. Et je publie. OK. Si je vais dans projet, hop, on va voir tout ce qui est projet. Ça va être échelle des confettis. Donc, du coup, au lieu de mettre échelle, je vais mettre taille des confettis. On va mettre une petite majuscule au début, parce que c'est plus joli. Voilà. On va mettre caractère aléatoire. On va mettre taille aléatoire. Aléatoire. Hop. Je mets juste taille aléatoire. Ça ira bien. Et là, tout simplement, voyez, on va les fermer. Et on va les appeler couleur 1, couleur 2, couleur 3. Comme ça, ça veut dire que si je veux changer les couleurs, j'aurais juste à choisir ici mes trois couleurs différentes. Couleur 3. Et voilà. Donc, je vais enregistrer. On enregistre. Là, il a reconnu l'ancien. Donc, genre, il va y écraser. C'est pour ça qu'il m'a mis ce petit message. C'est qu'il s'est souvenu de mon dernier enregistrement. Hop. Et là, on attend. Voilà, c'est fini. L'export a été fait. Je vais donc dans Final Cut. Final Cut. Et je vais pouvoir aller voir ma confetti. Donc, où se trouvent les générateurs ? Hop. Je vais dans mes générateurs. Voyez, j'ai mes titres. J'ai dans mon dossier Custom. Et là, j'ai mes confettis. Voyez, j'en avais déjà préparé deux. Si je veux le mettre, je sectionne Q. Hop. Et là, je vais pouvoir… L'intérêt des confettis, de générateurs, c'est qu'on peut les mettre aussi longtemps qu'on veut. Et voyez. Et là, j'ai des confettis qui tombent. Peut-être qu'on pourra en… En fait, je me rends compte qu'en fait, je pourrais en mettre un peu plus. Tout simplement. Donc, on va retourner dans… Alors, je vais le supprimer. Voilà, on va le laisser là comme ça. On le verra. Je retourne dans mon projet Motion. Je vais dans Émetteur. Et peut-être que je pourrais publier ça. Et là, du coup, je reviens dans mon projet. Je vois ce que ça me donne. Quantité sur quantité. Et là, du coup, je reviens dans mon projet. Je vois ce que ça me donne. Quantité. Source d'émission. Voilà. Tout simplement, on va laisser ça. Source d'émission. Et comme ça, les gens, on pourra mettre autant qu'on veut. Voilà. Donc, ça, c'était pas mal. Vous voyez qu'on a un début. Alors, peut-être qu'on pourrait essayer de voir si on peut couper le début. Vous voyez. Hop là, j'y suis ici. Je vais mettre un marqueur. Ajouter un marqueur. Je prends mon marqueur. Je fais Modifier mon marqueur. Et là, je vais lui mettre que c'est standard. Ça m'est égal comment laisser appeler. On va lui faire un trou. On va l'appeler un trou. C'est mieux de mettre un nom quand même. Et on va lui mettre Entrée facultative. OK. Et là, dans mon projet, du coup, j'ai Entrée facultative. En fait, tout simplement, vous allez voir. On verra peut-être mieux dans le... Voilà. Il est très bien. Je vais encore enregistrer. Et je vais voir un peu ce que j'ai fait. Surtout avec mon Entrée facultative. Vous avez vu que j'ai un nouveau... Un nouveau longuet qui a apparu. Enfin, un nouveau paramètre. Entrée à cocher. On va aller voir ensemble. Voilà. C'est fini. Je retourne dans Final Cut. Donc là, j'ai mon générateur. On voit qu'il n'y a rien qui a changé sur mon générateur. Je l'enlève. Je retourne mon générateur. Je mets un petit Q pour pouvoir le faire connecter. Et là, vous voyez que je vais pouvoir jouer sur la source d'émission. C'est-à-dire que je vais pouvoir en mettre plus si j'en veux plus. Il y a beaucoup plus de confits qui arrivent, vous voyez. Et là, tout simplement, je voulais montrer... Donc là, on ne peut plus gérer. Tout simplement, vous voyez que j'ai mis Entrée. Ça veut dire que, en fait, si je décoche Entrée, vous voyez que tout de suite, les confits commencent. On n'a pas le départ des confits qui commencent. Tout de suite, on a des confits. Ça peut être intéressant, surtout parce qu'il y a un départ. Voilà. Et voilà, on a un générateur qui est plutôt intéressant. Si je ne veux pas avoir le début, j'ai juste des confits. Pour finir, je pense qu'on est déjà pas mal. J'aurais peut-être juste à rajouter la valeur aléatoire. Ce qui pourrait être pas mal, qu'on puisse le changer. Parce que si j'ai mon plan... En fait, à chaque fois, mon plan, il sera pareil. Si je le mets ici... Alors, pardon, je vous dis des bêtises. Je vais le dupliquer. Vous voyez, on n'est pas sur Final Cut, donc je ne vais pas vous montrer comment j'ai fait ça. Vous voyez que je vais avoir le même début, les mêmes confits ici et ici. Vous voyez les deux oranges ? Alors, attendez. Vous voyez, on a ces deux oranges qui sont au départ ici. Là aussi, elles sont toutes les deux ici. Donc, si on a deux plans avec des confits, on aura deux fois le même. Ce n'est peut-être pas forcément intéressant. Ce serait bien qu'on puisse mettre une valeur aléatoire. Donc, je supprime mes deux. Et on va les chercher. On va retourner dans mon groupe, dans mon projet de confits. Je vais aller dans l'émetteur. Je vois un peu mon émetteur, ce qui est intéressant. Là où j'ai ma valeur aléatoire, elle est ici. Donc, je vais la publier. Je vais dans mon projet. Elle est bien à la fin. Et là, c'est parfait. Donc, je n'ai plus qu'à enregistrer. Je vais pouvoir vous s'en aller ici. Et voilà. Je retourne dans Final Cut. Je reconnecte. Je connecte ici aussi. Vous voyez, elle fait automatiquement 10 secondes. Ça peut être plus. Là, je coche. Je ne veux pas l'entrée ici. Donc là, j'ai l'entrée au début. Vous voyez. Il faut être sûr de ne pas avoir le même. Le deuxième, je change l'aléatoire. Et ça change un peu le truc. Et voilà. Nous avons fait notre premier générateur sur Final Cut. On a vu pas mal d'exercices. C'est un bon exercice. On a pu voir un peu l'émetteur. On a pu jouer sur les émetteurs avec des comportements. La rotation. On a vu aussi qu'on pouvait aller sélectionner dans la palette. Je vous ai montré comment choisir des couleurs dans une palette sans avoir les dégradés. Comme ça, on a exactement la couleur qu'on veut. Voilà. Je voulais vous montrer ça. Et on a vu ensemble aussi qu'on pouvait mettre une entrée facultative. On pourra mettre aussi une sortie facultative. Et on pourra cocher et décocher dans Final Cut pour savoir si on veut l'entrée ou on ne veut pas l'entrée. Et voilà. C'était notre premier générateur.

Programme détaillé de la formation

8 commentaires
4,0
8 votes
5
4
3
2
1
mattlogy
Il y a 7 months
Commentaire
Formation très difficile à suivre le formateur se perd dans ses explications, cafouille dans ses démonstrations, des fautes de français à n'en plus finir. Heureusement que j'ai bénéficié d'un prix promo blackfriday sinon je demandais un remboursement. Au final des astuces pour découvrir mais c'est une galère à suivre.
spamluv
Il y a 1 year
Commentaire
Bonne formation qui vous donnera les clés fondamentales pour pouvoir explorer le logiciel, si vous partez de zéro ou presque je recommande !
QQ longueurs et qq hésitations mais rien de bien gênant.
Par contre petit message pour @Elephorm : dans le module 10 les titres des vidéos "générateurs" et "transitions" sont inversés
librecoaventure
Il y a 1 year
Commentaire
Assez déçu, pas du tout pédagogue, on a du mal a suivre ses explications sur lesquelles il revient... Ce n'est pas à la hauteur de la formation FCPX que j'ai prise précédement.
gerard.marxen
Il y a 2 years
Commentaire
Excellente formation, dommage que nous ne bénéficions plus de fichiers de travail comme dans les anciennes formations d'ELEPHORM
arnaudcastan
Il y a 2 years
Commentaire
TOP MERCI
arnaudcastan
Il y a 2 years
Commentaire
TOP
alexandre.clenet
Il y a 2 years
Commentaire
Génial ! Super formation ! Pédagogie extra ! Formateur au top ! Je trouve très bien de répèter les différents raccourcis et actions . Une des meilleures formation que j'ai pu faire sur Elephorm ! Encore bravo !
romuromu
Il y a 2 years
Commentaire
Bravo pour cette bonne formation qui fait le tour de Motion 5. Merci.
Nos dernières formations Motion 5