Comprendre et Utiliser les Filtres Bell en Équalisation Paramétrique

Les filtres Bells
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre le Mastering audio
Revoir le teaser Je m'abonne
4,5
Transcription

Description Programme Avis
4,5

Les objectifs de cette vidéo sont de comprendre l'utilisation des filtres Bell, de connaître les différences avec les filtres shelves, et d'apprendre à corriger précisément des fréquences spécifiques dans une piste audio.

Apprenez comment utiliser les filtres Bell pour corriger et filtrer le spectre audio de manière précise.

Les filtres Bell sont des outils polyvalents en équalisation, capables de corriger des fréquences précises dans l'ensemble du spectre audio. Contrairement aux filtres shelves, qui affectent toutes les fréquences situées en dessous ou au-dessus d'un point donné, les filtres Bell permettent une correction ciblée. Cela est particulièrement utile lorsque vous souhaitez ajuster une fréquence spécifique sans impacter les fréquences environnantes.

En utilisant un EQ paramétrique, la largeur de bande (ou facteur de qualité) peut être ajustée pour affiner le degré de correction. Une bande étroite est idéale pour traiter des résonances ou harmoniques spécifiques, tandis qu'une bande plus large est préférable pour des ajustements globaux.

Cette leçon couvre également des stratégies pour éviter que les corrections positives apparaissent artificielles, en s'assurant que les modifications restent aussi naturelles que possible tout en atteignant l'effet désiré. En maîtrisant ces concepts, vous pourrez améliorer considérablement la qualité de vos masterings audio.

Voir plus
Questions réponses
Qu'est-ce qu'un filtre Bell en équalisation audio?
Un filtre Bell est un type de filtre d'équalisation qui permet d'ajuster de manière précise une bande de fréquences spécifique, en augmentant ou en diminuant le gain autour d'une fréquence centrale.
Pourquoi utiliser un filtre Bell plutôt qu'un low shelf?
Un filtre Bell est utilisé lorsqu'on souhaite corriger une fréquence spécifique sans affecter les autres fréquences environnantes, tandis qu'un low shelf influence toutes les fréquences situées en dessous de la fréquence cible.
Quel est l'effet d'un facteur de qualité élevé?
Un facteur de qualité élevé signifie une bande étroite autour de la fréquence centrale, permettant des corrections très précises et ciblées des résonances ou harmoniques spécifiques.
On va parler maintenant d'un autre type de filtre que sont les Bells. Alors les Bells, elles vont pouvoir, j'allais dire, filtrer et corriger fréquentiellement, peu importe la partie du spectre, c'est-à-dire on pourra très bien s'en servir sur les extrémités du spectre, on pourra très bien s'en servir sur le médium, le haut médium, sur le low mid, etc. Donc ça va être un filtre, j'allais dire, presque un peu passe-partout. Alors les autres aussi, mais avec une action qui va être beaucoup moins drastique, entre guillemets. Je vais vous faire voir ça. Donc là, je suis retourné sur mon Pro-Q et donc je vais vous parler des Bells. Alors bien sûr, comme ça on l'indique, les Bells, donc en forme de cloche, là je suis sur un EQ paramétrique, ce qui veut dire que j'ai la largeur de correction qui est disponible. Donc on va pouvoir s'en servir bien sûr en positif ou en négatif, sauf indication contraire, bien sûr, de certains types de plugs. Et vous allez pouvoir aussi bien traiter l'aspect low mid, mid, high mid et aigu, que de dire, non moi dans le grave, oui j'aurais la possibilité d'utiliser par exemple un low shelf, mais moi mon but n'est pas de corriger à partir de cette fréquence-là et sur toutes les fréquences qui sont inférieures, mais mon but est de corriger uniquement sur ce type de fréquence-là. C'est-à-dire là, moi je veux corriger par exemple, vous mettez, moi je veux corriger à 80. Voilà, vous corrigez à 80, mais ce n'est pas parce que vous voulez corriger à 80 que vous voulez forcément agir sur le 50, sur le 40, le 30, le 20, etc. Donc c'est aussi une des différences qu'on a avec notamment les shelves, c'est que sur les Bells, je vais pouvoir aussi bien m'en servir sur les extrémités du spectre que dans la partie centrale, on va dire, si je peux le dire comme ça, mais c'est que surtout avec les Bells, je ne veux corriger qu'une seule partie et non pas une fréquence et tout ce qu'il y a en dessous ou une fréquence et tout ce qu'il y a au-dessus. Donc c'est important de bien comprendre ça. Donc bien aussi se servir quand on va être avec les Bells, là cette fois, l'utilisation correcte du facteur de qualité va être vraiment très importante parce que ce n'est pas parce que vous voulez corriger par exemple le 250. Oui, mais vous pouvez corriger 250 ici et vous pouvez corriger 250 comme ça puisque le 250 n'indique que la fréquence centrale, c'est-à-dire la fréquence qui sera réduite au max, c'est-à-dire ici 3 dB20, d'accord ? Donc là, c'est à 250 que j'aurai 3 dB20, mais par exemple à 100 Hz, j'ai aussi une correction et pourtant je ne suis pas à 3 dB20, mais si je ne veux pas ce 100 Hz, qu'est-ce qu'il va falloir que je fasse ? Tout simplement, voilà. Ici, je corrige encore à 250, sauf que vous voyez ici par exemple sur le 100 Hz, le 100 Hz, je ne le touche pas. Donc vous voyez que le facteur de qualité va être très important dans la précision qu'on va avoir de notre traitement tout simplement parce qu'à fréquence centrale équivalente, je vais pouvoir me retrouver à prendre tout un tas de fréquences. Regardez là, si je suis très large, regardez, en gros je suis sur le 100 Hz, mais j'ai pratiquement une réduction équivalente à celle de la fréquence centrale, je suis pratiquement sur 3 dB de réduction, enfin 3 dB même, je suis à 3 dB20 de réduction et pourtant je suis sur la même correction, c'est-à-dire 250, oui, mais 250 avec un facteur de qualité qui n'est pas du tout le même. Donc attention vraiment à cette précision sur le facteur de qualité parce que ça va influencer grandement la qualité finale de votre master. Alors bien sûr, qu'est-ce qu'on a tendance à faire ? Si le traitement est, j'allais dire, très ponctuel, par exemple sur une harmonique, une résonance, sur un son, on aura tendance à dire que très logiquement, on va essayer de faire une correction la plus serrée possible. Si jamais j'ai quelque chose d'un peu moins, qui est moins basé sur une résonance, sur une harmonique, etc., mais qui est plus sur une zone globale de dire « ah oui, tiens, là il faut que je descende toute la zone du high mid parce qu'elle est un peu trop présente », là forcément, vous allez vous retrouver à quoi ? Vous allez vous retrouver forcément à faire des corrections beaucoup plus larges. Donc là, vous voyez, on est beaucoup plus sur une correction de partie avec la belle alors que là, on est beaucoup plus sur une correction dite harmonique ou fréquentielle, c'est-à-dire basée sur une zone très fine, j'allais dire entre guillemets. Là après, bien sûr, lorsqu'on fait du positif, on aura tendance à éviter de faire du positif trop serré. Pourquoi ? Parce que plus la correction positive va être serrée, plus la correction va nous paraître artificielle. Donc on aura tendance, lorsqu'on va essayer de corriger, on aura tendance à faire quand même le plus large possible entre guillemets, c'est-à-dire bien sûr au regard de la situation dans laquelle on est, mais on aura tendance à être le plus large possible parce que plus ma correction positive ici va être tout simplement serrée, plus je vais rendre artificielle cette correction. On voit bien que les bells vont avoir une très grande importance dans le traitement fréquentiel de mastering, et notamment grâce aux facteurs de qualité, donc la largeur de correction. C'est pour ça qu'on parlait aussi du fait que faire des corrections, notamment dans le négatif, sans facteur de qualité, c'est-à-dire sur des EQ semi-paramétriques, je ne dis pas que c'est impossible, mais ça peut être beaucoup plus complexe en termes de précision. Donc là, avec un paramétrique et avec des bells, on va pouvoir avoir un traitement fréquentiel relativement précis, avec garder bien plus ou moins ça en tête, que pour faire grossir les corrections négatives, on pourra faire des corrections très serrées, là où sur les corrections additives, on va préférer des corrections un peu plus larges pour éviter de rendre artificielle la correction.

Programme détaillé de la formation

17 commentaires
4,5
17 votes
5
4
3
2
1
denoulet.johan
Il y a 3 months
Commentaire
Bonne formation, je comprends mieux le principe de la chaine de mastering.
J'ai tout de même un point qui m'intrigue. On dit bien que le mastering sert à mettre un mix dans les normes de diffusion auquel il est destiné. On parle des principales normes rencontrées, on parle de mettre un mix au niveau dynamique adapté à son style, mais on ne dit pas comment adapter ce mastering obtenu aux normes de diffusion.
Pourquoi arriver à -9dBLufs en fin de mastering si on doit fournir du -14?
Pour ça, je reste sur ma faim. Je trouve qu'il manque un chapitre.
laurent.mollat
Il y a 7 months
Commentaire
Bonne video de mastering, ce sont pas mal les bases.
ludobtmk
Il y a 1 year
Commentaire
Très bien expliquées
ssx25740
Il y a 2 years
Commentaire
Toujours très instructif pour qui s'initie ou n'a pas encore de méthode appliquée au mastering, par contre j'ai été un peu perdu par les titres des vidéos, je pense qu'il y a dû y avoir quelques cafouillages parfois (autour des vidéos "upward compression" et avant notamment), qui ne traitaient pas du sujet présent dans le titre.
J'ai également été perdu sur où placer l'analyseur: sur l'output, ou bien sur la piste print-master. Pour le mastering électro c'est l'un, pour le blues-rock c'est l'autre... ce n'est pas clair.
En dehors de ces points, globalement, très bonne formation !
christophe.leusiau_1
Il y a 2 years
Commentaire
Bonne formation, surtout en matière de méthodologie.
Par contre, écouter les subtilités de l'apport d'un simulateur de bandes sur un master à travers un micro cravatte ? Vous n'êtes pas sérieux...
Pourquoi ne pas nous faire entendre la stéréo direct en sortie du pro tools ?? Je ne comprends pas. Je note 4 étoiles à cause de ça.
caullieralexis
Il y a 3 years
Commentaire
J'adore ce formateur. Un grand merci !
fredericdouady
Il y a 3 years
Commentaire
Bon... les formations d'Alexandre Badagée sont toujours bonnes mais sérieusement à quoi bon répéter la même chose 10 fois ? 2 ou 3 répétitions je veux bien mais 10x c'est pénible.
Sinon sur le fond je n'ai rien à redire, formation très instructive et enrichissante.
A l'avenir il faudrait faire un effort sur ce rabâchage. Dans une formation réalisée dans la vraie vie c'est bien de répéter pour être certain d'être compris mais là, en vidéo, nous avons tout le loisir de nous repasser la vidéo en cas d'incompréhension..
charleshenry
Il y a 3 years
Commentaire
très bien !!
angela.michel.photographe
Il y a 3 years
Commentaire
Comme pour toutes vos formations , un grand merci.. Pour moi il s'agit d'une remise à niveaux après des années ou je me m'étais éloigné du son, c'est comme pour le vélo on n'oublie pas mais il faut se remettre en condition ;)
angela.michel.photographe
Il y a 3 years
Commentaire
Comme pour toutes vos formations , un grand merci.. Pour moi il s'agit d'une remise à niveaux après des années ou je me m'étais éloigné du son, c'est comme pour le vélo on n'oublie pas mais il faut se remettre en condition ;)
godsoldia_1
Il y a 3 years
Commentaire
Bonjour, très instructif. cependant il me semble que certains modules manquent à l'appel. Dans le module 4 la vidéo "compression multiband en mastering" ne parle que de limiteur. Dans le module 2, la vidéo " explication d'une chaine de process standard parle d'analyseur
midifiles.com
Il y a 3 years
Commentaire
Merci pour cette formation. J'ai apprécié le ton dynamique et engageant.
ol.viveur
Il y a 3 years
Commentaire
Merci pour ces super vidéos ! Elles sont tellement instructives...
En revanche attention, y a un décalage à partir du "modul 4" Dès le la leçon "micro et macro dynamique".
fabien.a
Il y a 3 years
Commentaire
je pense pas spécialement être sourd, mais j'ai vraiment l'impression d'être pris pour un imbécile, ou alors il Y a un problème technique quelque part!! je vous donne un exemple très précis : dans le chapitre "LES SIMULATEURS DE BANDES ET GENERATEUR D'HARMONIQUE" a 3'20'' je n'entends absolument AUCUNE différence avant ou après le "bypass". "c'est très net"!!! dit en plus le formateur!! donc j'ai un gros soucis, je commence pourtant a avoir une petite expérience...je précise que j'écoute au casque.
laurentkremer
Il y a 3 years
Commentaire
Super, j’aurais aimé un atelier avec du hardware aussi, mais c’est du très bon boulot.
cedric.migliore
Il y a 3 years
Commentaire
top
frenchsymbiosa
Il y a 4 years
Commentaire
TRÈS INSTRUCTIF
Nos dernières formations Techniques Audio