Composer son image et rendu final

Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Atelier Blender : Rendu photoréaliste
Revoir le teaser Je m'abonne
4,3
Transcription

99,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
4,3
99,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Modéliser et créer des scènes photoréalistes avec Blender

Cette formation est dédiée à la modélisation et au rendu photoréaliste d’un salon dans Blender 2.93.

Dans cette formation, vous explorez les principaux outils de modélisation de Blender à travers la modélisation polygonale et l’utilisation des modifieurs.

Vous commencez par découvrir le logiciel et son interface. Ensuite, vous passez à la modélisation des différents éléments de votre scène 3D.

Vous faites ensuite un premier éclairage de la scène, puis, vous créez les Shaders et vous appliquez les textures sur les objets modélisés.

Vous passez par une phase de finalisation et enfin, vous explorez les paramètres de rendu afin d’avoir le résultat attendu. 

A la suite de cette formation, vous serez en mesure de modéliser et de créer des scènes photoréalistes.

Voir plus
Alors, maintenant que mon rendu est fini, alors vous me dites, qu'est ce qu'on fait ? On peut directement sauvegarder l'image, ou on peut aller en Compositing, faire Use Node, et là vous avez une Node Render Layer, avec toutes les passes qu'on a mises ici. Alors les passes, il faut les mettre avant le rendu, car elles sont calculées avec le rendu. Là ça sert à rien, je vais le rajouter, ok, je vais avoir le slot qui va se mettre ici, mais je n'aurai aucune information. Donc mettez vos passes avant votre rendu. Donc là j'ai un Node Render Layer avec mon image, le Layer attitré, la scène et le Layer attitré, et ici un autre Node qui s'appelle Composite. Ce Node Composite, c'est celui qui me rend ici mon image. C'est ce qui s'affiche ici au Render Result, c'est ça. Pour composer mon image, je vais rajouter une Node qui est dans Output, Viewer. Et là vous voyez, j'ai un gros carillon noir qui s'est mis, avec une croix ici, et je vais mettre image dans image. Et là, mon image est apparue en fond. Alors elle est un peu trop grosse, donc je vais aller dans View, je vais Fit, et là mon image a fité avec mon fond. Alors je n'ai pas besoin ici de ça, et ça non plus, je peux le diminuer pour maximiser la taille ici de ma fenêtre Compositing. Alors le Compositing, qu'est ce que c'est ? Et bien on vient tout simplement composer une image. C'est à dire, par exemple, j'ai mon image ici de base, mais j'aimerais la contraster. J'aimerais ajouter un petit peu plus de détails grâce à mes passes, etc. Et bien je viens, ce qu'on appelle, composer l'image. Par exemple, si je veux utiliser ici ma Node d'Ambiante Occlusion. Pour montrer ce que ça donne, alors là je clique sur Shift CTRL, en même temps j'appuie sur Shift CTRL et je clique sur mon Underlayer. Et je vais avoir en fond toutes les passes qui ont été calculées. Voilà toutes les passes qui ont été calculées pendant mon rendu. Je vais sur mon Ambiante Occlusion, comme ça je peux voir à quoi ça ressemble. Et vous voyez, on a vraiment toutes les ombres, ce qu'on appelle les ombres de contact. C'est les ombres qui sont en fait au niveau des objets. C'est à dire, là vous voyez mon rideau est proche de ma fenêtre, donc il y a une ombre. Pareil, il est proche de mon mur, donc il y a une ombre, etc. Et ça, ça va nous permettre de ramener du détail dans notre image. Si je veux utiliser ma passe d'Ambiante Occlusion, et bien je viens faire un Add Color Mix. C'est exactement le même que celui qu'on a dans le Shader Graph. Je viens le mettre ici, je viens le mettre là. Là je prends mon Ambiante Occlusion, et je viens faire un Multiply ici. Et je viens descendre, car au début c'est quand même beaucoup trop fort. Je vais juste venir tout petit peu descendre. En général on la met assez faible l'Ambiante Occlusion, pour pas non plus trop assombrir l'image. Mais on peut venir comme ça régler. Hop. Celle-ci pour ramener un petit peu de détail. Si vous voulez voir, avec, sans, avec, sans, avec. C'est léger, mais ça ramène des informations. Ensuite, on avait par exemple mis la passe d'Emission ici, de notre petite lumière. Elle peut nous servir tout simplement, hop, à venir raviver un petit peu l'éclat ici, ou même à venir aussi mettre du Glow par exemple. Je peux venir mettre un Add, un Mix. Vous verrez qu'il y a énormément, on utilise énormément le Mix. Alors je peux venir chercher ma sortie d'image ici. Mettre mon émission. Hop. Mettre mon Viewer ici. Et là chercher tout simplement le mode de mélange, qui ira bien, avec mon émission. N'hésitez pas à chercher. Alors si je l'ajoute, c'est un peu plus fort. Il y a aussi, hop, le sens, normalement, qui compte. Normalement, on met l'image principale en haut, et ce qu'on vient rajouter en bas. Ou inversement, ça va dépendre. Hop. Non. Le Add, c'était pas mal. Voilà. J'ai rajouté un petit peu d'éclat. Et vous avez plein de différents filtres, plein de différentes nodes pour venir, et bien, embellir tout simplement votre image. On peut essayer le Glare. Peut-être avec, hop, l'émission, venir voir que ça donne. Voilà. Par exemple, le node Glare, elle peut me permettre de rajouter comme ça, une petite brillance sur ma flamme. Alors vous avez plein d'options différentes. Voilà, par exemple, le Sear The Should. Ah, alors oui, il faut laisser le temps, quand même, à Blender de compositer. Voilà, hop, on va le laisser à 1. Là, je peux, je crois, augmenter, voilà, le nombre d'étoiles. Ici, on peut avoir, hop, je peux me mettre en High. Ah, au niveau, ici, de mon compositing, j'ai, pareil, il faut vous imaginer qu'il calcule à chaque fois. Donc on vient bien se mettre entre 2 x 32. OpenCL. On peut mettre, on n'est pas obligé de mettre le autorender. Et on peut mettre tout passe aussi. Enfin, voilà, vous avez différentes options. Moi, je sais que je mets bien l'OpenCL, voilà, parce que pour que la carte graphique calcule aussi. Et je change bien mon Chunk Size. Donc ici, on peut venir changer aussi, tout simplement, le Glare. Là, voilà, on peut avoir quelque chose qui nous donne ce genre d'effet. Celui-là, qui est pas mal du tout, un Fog Glow. Je pense que je vais prendre celui-là, et on peut augmenter un petit peu sa taille. On ne va pas aller trop loin. 9, c'est le maximum. Si je descends, je vais mettre à 0,5. Et je vais venir, au final, hop, rajouter plutôt ça, voilà, à mon image. Hop, ça s'est calculé. Avant. Après, c'est très léger, mais ça fonctionne. Voilà, vous pouvez, comme ça, rajouter des effets sur votre image. Je peux aussi rajouter le Glare sur, ici, la fenêtre, ou même sur l'image en entière. J'essaie de voir ce que ça donne. Pouf, voilà, donc c'est à modifier, du coup, bien évidemment. Au niveau de la Size, peut-être un petit peu moins. Mais on est pas mal, ça nous ramène un petit peu à ce qu'on a ici. C'est pas mal du tout. Je peux le dupliquer, le faire pour la fenêtre, le faire précisément pour ma bougie. Je viens chercher mon émission, je le mets là, et j'ajoute, je multiplie, j'ajoute, voilà, je rajoute comme ça mes notes de couleurs pour avoir mon image finale. Et cette image finale, par exemple, je vais rester comme ça. Ça me semble pas mal. Ouais, hop, je vais rester comme ça. Et donc, hop, pour sauvegarder cette image finale, je peux soit venir refaire le rendu, et en fait, dans ici, mon Render Result, j'aurai ce qui a été, hop, faut pas oublier de venir un plugger ici, c'est très important, je vais avoir l'image directement compositée. Voilà, ça c'est à savoir, une fois que votre composition elle est faite, et que, par exemple, vous voulez re-rendre dans une résolution plus élevée, vous pouvez, et au niveau de votre rendering, vous aurez directement ici ce que vous avez au niveau du composite. Vous n'aurez pas besoin de refaire toutes les manipulations, ça c'est hyper pratique. Mais si comme nous, là, vous venez de le faire après, hop, vous venez ici, et vous venez chercher votre Viewer Node qui est juste ici, et là, vous avez votre image compositée. Et là, vous pouvez venir faire un image Save As. Alors là, vous voyez, je viens de voir, hop, qu'ici, on a nos éléments qui se sont un peu détachés. Je reviens ici dans mon Layout, hop, je peux venir sans souci, hop, corriger ceci, et relancer mon rendu après, ce n'est pas grave. Voilà, hop, et là aussi, voilà, je suis venu corriger ici. Hop, ici, je me mets en vue de caméra, ça va me permettre de vous montrer une petite, petite astuce, qui est très connue. Je viens sélectionner ma caméra, je viens ici, dans mes Output Properties, et j'active mon Render Région. Je viens placer mon Render Région ici. Ça peut être une astuce de compositing, vous voyez, hop, les choses se font bien, comme ça, ça va me permettre de vous montrer. Je viens setup ma fenêtre ici, de Render Région. Il faut que je sois sur ma caméra, caméra qui est affichée, en mode caméra. Je viens activer le Render Région, et j'ai cette petite fenêtre qui apparaît. Je la resize, comme ça, très facilement, hop, au niveau de la fenêtre. Je peux mettre le mètre beaucoup plus court, vu que c'était vraiment très localisé. Je peux venir le mettre ici. Je vais venir sauvegarder ici ma première image. Donc là, on peut se créer un nouveau dossier, New Folder, rendu. Vous pouvez l'appeler Salon01, hop, PNG, RGBA, ColorDef 8, tac, tac, tac, save image. J'ai mon image de sauvegardé. Ici, en compositing, hop, Add, venir chercher un input image. Je viens chercher mon rendu, hop, hop, voilà, qui est ici. Pour avoir les informations, ici, d'ambiante occlusion, alors, vu que j'ai sauvegardé mon image qui est déjà compositée, je n'ai pas besoin d'avoir mes informations. Au cas où, si vous voulez sauvegarder une image qui contient les passes, c'est possible. Vous enregistrez en OpenEXRMultilayer, OpenEXRMultilayer, RGBA, Full, vous vous mettez, apparemment, le piz, c'est mieux que le zip, hop, codec, et vous sauvegardez en OpenEXR. Si là, je viens chercher mon OpenEXR, au l'image, au l'image, pas juste mon PNG, alors, je reviens chercher, hop, image, open, rendu, ça n'a peut-être pas sauvegardé, save as, OpenEXR, tac, tac, tac, on se met en piz, là, save as, ah, alors, il ne veut pas, ah, oui, alors, hop, du coup, là, normalement, ok, c'est bien ça. Donc, pour pouvoir sauvegarder en OpenEXR, venez bien vous mettre sur le Render Result et pas sur votre Viewer, ici, compositer. On vient bien se mettre en Render Result, image, save as, hop, là, on vient se mettre en OpenEXRMultilayer, pas l'OpenEXR normal, OpenEXRMultilayer, et vous venez sauvegarder. Et là, quand je vais venir ouvrir mon OpenEXR, hop, open image, tac, je vais avoir toutes mes passes. Très pratique si vous avez besoin de faire un deuxième rendu, par exemple, là, on va en avoir besoin. Je ne peux pas laisser mon Render et Layer ici, hop, donc, je vais venir pluguer mon OpenEXR, ici, j'ai exactement le même rendu. Et là, en fait, pourquoi j'ai setup tout à l'heure ceci ? Parce que je vais venir corriger ça, mais en compositing. Je vais venir mettre sur mon slot numéro 2, on vient sauvegarder, je viens rendre mon image, et vous voyez, en fait, il va me rendre uniquement ce qu'il y a dans mon Render Result. Je n'ai pas coché, ici, le Crop to Render Région, parce que je ne veux pas qu'il me crope l'image, je veux juste qu'il me fasse le rendu de cette région-là. Ça va aller très vite. Voilà, j'ai mon image. Qui, s'il ne met pas trop de temps, devrait arriver ici. Voilà, je l'ai là. Alors, cette image-là, je peux venir la sauvegarder immédiatement, et mettre Salon01. Alors, j'ai vu qu'il avait appliqué le Glow, moi je le veux sans le Glow. Je peux venir ici mettre Image. D'ailleurs, c'est très étrange qu'il m'ait mis le Glow, vu que c'était le salon qui était ici, en EXR. Je vais relancer mon rendu. Moi, je veux l'image vierge, le pas qu'elle est d'effet déjà positionné dessus. Voilà. Là, pareil, je peux refaire. Voilà, et là, il n'y a pas d'effet dessus. Je peux réenregistrer mon crop. Parfait. Et là, je peux aller le chercher. Je ne suis pas obligée de passer par le Render Layer. Je vais faire Add, Input, Image, Open, Rendu. Le crop, ici. Voilà. Ici, je me mets en View Layer. Il peut vous l'importer en composite, vous n'aurez pas vos passes, pas de panique. Vous venez ici chercher dans Layer, View Layer. Voilà. Et là, je peux venir grâce Add, Color, Mix. Je viens les combiner. Voilà. On va passer comme ça. Alors, je peux utiliser soit un Color, Mix, et trouver le bon moyen de les mixer. Soit je peux, là, l'ordre a son importance. Là, on n'est pas mal. Je vais se mettre, normalement, de bas, je crois qu'on est en 0.5. Ou tout simplement, le mix de base, normalement, fonctionne très bien si on vient mettre l'alpha en facteur. Voilà. Donc, on mixe. Donc, mon image principale, mon crop, et donc, dans le facteur, je vais mettre l'alpha. Vous avez cette note-là, et sinon, vous avez aussi la note qui est directement faite pour mélanger deux images ensemble. Donc, il y a une alpha. C'est l'alpha over. Là, vous voyez. Voilà. C'est exactement la même chose, sauf que je n'ai pas besoin de relier mon alpha au facteur. Je viens directement chercher mon alpha over, et j'ai mon image. Cette image-là, que je peux mettre ici, avec mon ambiante occlusion. Les ambiantes occlusions, si je veux, je peux faire exactement la même chose. Je peux venir faire un alpha over et mixer mes deux ambiantes occlusions. Et vous pouvez, comme ça, corriger une erreur sur votre image, sans avoir besoin de tout re-rendre. C'est surtout ça qui est super important. C'est que vous n'avez pas besoin de tout re-rendre. Et là, hop, hop, et j'ai mon image, avec ma correction, apportée dessus. Voilà. C'est ça le compositing d'images, en fait. Vous pouvez venir, comme ça, modifier votre image, ramener des cropes que vous avez parce que vous avez changé un élément, etc. Vous avez vos masques grâce au Cryptomate. Alors le Cryptomate, c'est une node, pareil, vous pouvez venir la chercher ici, Cryptomate, hop. Ici vous avez votre image, hop, vous rajoutez. C'est Cryptomate. Alors on va plutôt venir sur notre image globale, hop, hop, hop. Ah, venir chercher, voilà, hop. Ici on a notre note de Cryptomate, je viens chercher mon salon EXR et quand je descends dans pique, je peux venir piquer une couleur, donc là, hop, plus, couleur du mur par exemple. Et là en fait j'ai un masque, quand je vais dans mate, paf, j'ai un masque blanc qui est pour mon mur. Et par exemple, si je veux changer la couleur de mon mur, hop, je peux le faire comme ça. Là, et là je reviens, hop, du piquer ici, je viens chercher, hop, je viens chercher ça ici. Je diminue un petit peu, et voilà, je peux, alors là c'est fait d'une manière très succincte, mais vous voulez changer votre bleu en orange, vert, rouge, ce que vous voulez, vous avez les ombres qui apparaissent, et vous pouvez comme ça changer votre couleur. Donc les ombres sont là, alors comme je vous l'ai dit, c'est fait de manière très très succincte, vous pouvez inverser, vous pouvez mettre sur toute votre image, mais voilà, ça peut vous servir, votre cryptomètre, ça peut vous servir à masquer en fait des parties vraiment, mais de manière très précise et très très clean, ça vous fait des masques très précis, et vous pouvez venir, pas que changer de couleur, vous pouvez aussi venir rapporter du détail, vraiment modifier un endroit particulier de votre image grâce à ça. Hop, bien voilà, je vais m'arrêter là, hop, donc ici je viens me mettre en viewer node, et voici mon image finale. Bien sûr je peux faire un rendu avec une résolution bien plus haute, ça me permettra de récupérer des informations ici. Alors quand c'est un peu flouté comme ça, c'est le denoise en fait qui malheureusement vient un petit peu perdre les informations sur certaines textures qui peuvent être très fines, comme le tissu ça peut être très très fin, donc il faudra soit plus de samples, soit une plus grande résolution pour éviter de perdre trop d'informations. Mais là pour l'instant on est quand même très très bien. Donc voilà, et bien j'espère que la formation vous aura plu, de faire cette image ça vous aura plu. Merci à vous d'avoir regardé et d'avoir suivi cette reformation.

Programme détaillé de la formation

Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
4 commentaires
4,3
4 votes
5
4
3
2
1
vincent.h
Il y a 1 year
Commentaire
Une formation à pédagogie variable. Certaines parties sont expliquées dans le détails, d'autres sont survolées. La partie modélisation est par moment trop vite passée, l'explication des shaders est aussi beaucoup trop succincte. On se retrouve plusieurs fois à la suivre sans comprendre ce qu'on fait.

C'est quand même très intéressant d'être confronté à un nouveau workflow mais le manque de rigueur dans la pédagogie fait retirer beaucoup d'intérêt à cette formation : comme dit dans d'autres commentaires : il manque la fin de la modélisation du vase qui est en fait la plus intéressante. Et aucun fichier source n'est transmis alors même qu'elle nous demande de les utiliser. La réalisation parfaite de cette formation est donc impossible.

De la débrouillardise et de l'huile de coude sont nécessaire et il faut reconnaître que le résultat est plaisant mais en comparaisons des tutos gratuits, le prix ne se justifie pas.
dai.tensaout
Il y a 2 years
Commentaire
Actuellement à la partie modeling, formation intéressante, niveau intermédiaire voir débutant ++ :D
remarques :
- manque une partie dans la modélisation des vases, perso, j'ai réussi à le faire avec Alt E en sélectionnant des face alternées.
- un plus c'est d'ajouter les raccourcis clavier
- c'est vrai que la méthodologie me pousse à être plus indépendant dans la modélisation.
question :
- il y'a une méthode pour modéliser le rideau avec le même système que le tapis ?

vonghes.jonovan
Il y a 2 years
Commentaire
Merci pour cette formation, j'y ai beaucoup appris !
Dommage qu'il manquait une partie à la modélisation des vases.
vonghes.jonovan
Il y a 2 years
Commentaire
Merci pour cette formation, j'y ai beaucoup appris !
Dommage qu'il manquait une partie à la modélisation des vases.
Nos dernières formations Blender
  • Création de Packshot Produit avec Blender 3.6
    Découvrir
    À la fin de cette formation, vous serez en mesure de créer des packshots produits professionnels en utilisant Blender 3.6. Vous aurez acquis les compétences nécessaires pour produire des visuels de haute qualité qui captiveront votre public et renforceront votre portfolio.
    4h11 26 leçons
  • Pack 2 formations
    Pack Blender - Modélisation et VFX d'une scène inspirée d'Harry Potter
    Découvrir
    Découvrez notre formation vidéo en ligne sur Blender qui vous permettra d'apprendre toutes les techniques nécessaires pour réaliser une scène complète à partir de vos idées. Que vous soyez novice ou débutant, cette formation est spécialement conçue pour vous. Vous apprendrez les bases de la modélisation 3D et des effets visuels (VFX) à travers différentes approches. Nous commencerons par la modélisation standard, puis nous vous guiderons dans l'utilisation de la modélisation procédurale non destructive. Vous découvrirez également l'incroyable potentiel du nodal dans les geometry nodes. En plus de cela, vous serez initié à l'intégration d'effets visuels captivants tels que les flammes, les potions et la vapeur. Vous pourrez ainsi donner vie à une scène inspirée de l'univers magique de la saga Harry Potter.
    11h14 68 leçons
  • Blender - Créer des VFX pour une scène inspirée d'Harry Potter
    Découvrir
      Notre formation en ligne sur les VFX avec Blender vous apprendra à créer des effets spectaculaires tels que la fumée, les fluides et les flammes, en les intégrant harmonieusement dans vos projets. Vous aurez l'occasion de plonger dans l'univers de Harry Potter et de recréer des effets visuels emblématiques. Avec notre formateur expert, vous bénéficierez d'un apprentissage progressif et pratique pour consolider vos compétences.
    3h 27 leçons
  • Blender - Modéliser une scène inspirée d'Harry Potter
    Découvrir
    Cette formation vidéo en ligne sur Blender est idéale pour les débutants qui souhaitent maîtriser les différentes techniques de modélisation 3D. Vous apprendrez les bases ainsi que les méthodes avancées, y compris la modélisation procédurale non destructive et l'utilisation du nodal dans les geometry nodes, en créant une scène inspirée de la saga Harry Potter.
    8h14 41 leçons
  • Blender - Atelier modélisation non destructive
    Découvrir
    Maîtriser la modélisation sur Blender avec une méthodologie non destructive, en utilisant les modifiers et booléens.
    4h51 24 leçons

éditeur de vidéos pédagogiques

Des supports pédagogiques en vidéo, produits avec les meilleurs experts. Dans nos studios à Paris, Lyon ou Montpellier. Vous souhaitez travailler avec nous ?
image-micro