article(s) dans votre panier VOIR

Règles Miller de la carte heuristique - Mind Mapping

  • Vidéo 18 sur 28
  • 2h45 de formation
  • 28 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Règles Miller
00:00 / 04:56
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Dans ce tutoriel de formation Mind Mapping on découvre comment aller plus loin. Comment l'améliorer avec les règles de Miller.
Ces ajouts servent à avoir une construction parfaite et optimum
Miller qui était médecin a établi une règle cognitive d'assimilation. Notre cerveau intègre et mémorise de 5 à 9 informations par jour. Cette règle est utile pour savoir combien de branches maximum on dessine dans la map.
Il faut optimiser sa capacité d’assimilation et de mémorisation que l'on a par jour et donc il ne faut pas dépasser 7 plus ou moins 2 (notions ou nouveaux apprentissages possibles par jour) par niveaux dans l'arborescence.
Cela permet d'optimiser notre cerveau pour avoir des lectures par séquence. Tout cela est fait pour retenir plus d'information à chaque lecture de niveau.
La deuxième règle est la règle de Chugting, en français : règle du regroupement. Elle sert au quotidien quand on mémorise une suite de chiffres, on les regroupe par deux. On découpe les séquences trop longues pour avoir des unités faciles à retenir.
C'est ce que l'on applique sur une map. Si une idée est trop complexe, on va la dégrouper en plusieurs sous-groupes et sous idées. Grâce à cela on trouve de nouvelles associations, de nouvelles connexions se créé. On développe ainsi plus d'idées, et cela en amène d'autres.