article(s) dans votre panier VOIR

Les canaux de perceptions de la carte heuristique - Mapping

  • Vidéo 11 sur 28
  • 2h45 de formation
  • 28 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les canaux de perceptions
00:00 / 03:34
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

L'être humain a cinq canaux de perceptions principaux, ce sont les cinq sens. On peut stimuler ces sens pour recevoir de l'information et pour mémoriser. Dans ce sujet, on laisse de côté le gout et l'odorat, car il ne nous aide pas à apprendre. Ce sont des canaux passifs.
On s’intéresse donc au visuel, à l'auditif et au toucher. Dans le cas présent, dans cette formation au Mind Mapping, nous allons parler plutôt du kinesthésique, car il est plus riche que le toucher. Le kinesthésique met en mouvement des idées. Le dessin ou la carte heuristique en fait partie, à travers l’utilisation du crayon et du corps. Certains apprentissages sont appris aux enfants par la kinesthésique.
L'être humain utilise en permanence le visuel. Celui-ci sollicite à tout instant et à tout moment notre cerveau. Notre attention est stimulée en permanence par des images et des visuels.
De cette masse de sollicitations très peu sont mémorisé, c'est pour cela que pour provoquer une stimulation il faut travailler sur les trois canaux de perception : auditif, kinesthésique et visuel. Il faut provoquer un stimulus sur ces canaux précis.
L'auditif étant plus difficile à pratiquer en mémorisation de l'information, on s'appuie plus fortement sur le visuel et le kinesthésique. Il représente à eux deux 80 % de notre capacité de perception. On s'en sert donc pour apprendre et mémoriser.
C’est l'outil idéal pour lier ces deux canaux essentiels. On traite l'information, on la manipule puis on visualise. On a ainsi le rendu final pour une compréhension précise et utile de l'information.