article(s) dans votre panier VOIR

La projection d'une carte heuristique - Mapping

  • Vidéo 10 sur 28
  • 2h45 de formation
  • 28 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
La projection
00:00 / 02:31
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Avec ce tutoriel dédié au Mind Mapping, nous voyons le côté le plus important de la méthode, le visuel. C'est une image, en instantanée de tout le cheminement de la pensée. On va voir toutes les composantes d'une carte heuristique et toutes les caractéristiques qui se trouvent à l'intérieur de ce visuel.
Dans ce processus, nous trouvons la projection, les canaux de perception, les caractéristiques de l'information et les statistiques.
La projection c'est ce qui nous sert à comprendre et à prendre du recul pour mieux développer l'information. La projection c'est le miroir de nos pensées. Il faut extérioriser sa carte mentale. Toutes les pensées jetées sur un papier ou sur un écran. Sans réfléchir, il faut écrire sur le papier ou sur le clavier toutes les idées qui traversent l'esprit sans trier, sans juger sur le moment de leurs pertinences, pour mieux les voir ensuite et les identifier. Plus les idées arrivent du cerveau, plus des liaisons se créent et se manifestent.
Cela permet de mieux voir les manques, les défauts et les obstacles, les oublis d'information. Cela permet plus d'efficacité pour la planification finale. Cela doit être fait chaque fois que l’on veut organiser ou planifier.
C’est extraire de son cerveau toutes les informations qu’il peut proposer.
Cela donne ensuite la possibilité de les réorganiser et de les structurer. On peut ainsi noter les obstacles ou les manques.
Pour que cette étape soit le plus riche possible, il faut travailler sur les canaux de perceptions.