article(s) dans votre panier VOIR

SLA : Stéréolithographie

  • Vidéo 13 sur 32
  • 2h10 de formation
  • 32 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
SLA : Stéréolithographie
00:00 / 03:20
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tuto, l’expert vous explique le SLA Stéréolithographie pour apprendre l’impression 3D. L’objectif de ce cours est de parvenir à obtenir des pièces fonctionnelles de suite. Afin d’y arriver, la Stéréolithographie est une technologie de fabrication additive. En effet, les matériaux dans la technologie SLA se présentent sous forme de résigne liquide qui est polymérialisé grâce à l’utilisation d’un laser. Ce procédé, connu sous le nom de SLA ou stereolithograph apparatus utilise alors le principe de photo-polymérisation pour fabriquer des modèles en résines acrylates et en ABS. Avec le SLA, comme pour les autres technologies, vous avez toujours une plate-forme d’impression. Dans ce sens, cette plate-forme est contenue dans une cuve comportant de matériaux bruts. La première étape de ce fonctionnement concerne l’abaissement de la plate-forme pour obtenir une couche de résigne au-dessus de cette plate-forme d’impression. Ceci effectué, le laser à son tour solidifie l’objet. Le principe est ensuite répété et plus la plate-forme s’abaisse, plus il est possible d’avoir plus d’espace pour la création de votre objet. A propos du SLA, l’atout de cette technologie par rapport aux autres impressions 3D est que c’est un procédé très précis. A noter que quelques éléments permettent de vraiment fixer la matière encore plus précise. En conclusion, vous savez à partir de cette formation, des conseils très pratiques pour bien finir votre travail d’impression 3D.