article(s) dans votre panier VOIR

Influence de la directivité des sources sur le niveau en champ réverbéré

  • Vidéo 19 sur 24
  • 1h30 de formation
  • 24 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Influence de la directivité des sources sur le niveau en champ réverbéré
00:00 / 07:50
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce cours vidéo, l’auteur vous explique l’influence de la directivité des sources sur le niveau en champ réverbéré sur l’acoustique des locaux. L’objectif de ce tutoriel est de savoir les deux types de directivité. Pour ce faire, une solution pour gagner en intelligibilité est de jouer sur la directivité des sources. L’idée n’est donc pas de changer la directivité mais plutôt de choisir un système avec la directivité appropriée en fonction du lieu dans laquelle vous effectuez la sonorisation. En principe, plus la directivité augmente, plus vous obtenez un niveau sonore élevé. A cet effet, concernant le mode de fonctionnement de ce dernier, vous pouvez constater d’abord que le haut parleur est omnidirectionnel. Cela vous permet alors d’engendrer une génération de niveaux sonore égale dans tous les sens. En revanche, si vous mettez votre haut-parleur directif, vous observez que l’onde arrière est plus faible par rapport à l’onde avant. Avec ce type d’influence de directivité, le son n’est pas direct, il est uniquement du son réfléchit. Ainsi, vous avez la possibilité de voir la différence entre la version omnidirectionnelle et celle directive. En utilisant la version directive, vous constatez que les ondes arrière sont amoindries puisque à la source, elle avait moins de puissance. Avec l’omnidirectionnelle, le procédé revient au même d’avoir un absorbant derrière étant donné que cet absorbant capte les ondes arrière. LA règle de base est donc, plus le lieu est réverbérant, plus il nécessite un système directif. A cet effet, ce dernier vous permet de gagner en intelligibilité. Pour conclure, cette vidéo vous à faire la distinction entre la version omnidirectionnelle de la directive.