article(s) dans votre panier VOIR

Configuration, chargement de brush et du nuancier

  • Vidéo 2 sur 21
  • 1h59 de formation
  • 21 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Configuration, chargement de brush et du nuancier
00:00 / 03:23
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Nous voilà du coup arrivé sur Photoshop CS6, on va pouvoir commencer notre petit Workflow de peinture numérique dans ce tuto Photoshop. Donc, on se trouve sur l’interface de Photoshop qui est tout à fait classique avec la barre à gauche, les différents outils en haut, et à droite les différentes fenêtres dont nous allons nous servir. On ne va pas nous servir de toutes les fenêtres ni de tous les outils, on va seulement se limiter à un certain nombre. Donc je vais commencer à vous montrer comment installer les brushs. Donc, on sélectionne l’outil de pinceau, on va dans le gestionnaire des paramètres prédéfinis, on sélectionne toutes les brushs qui sont par défaut, on les supprime. On va ensuite à l’emplacement où se trouve le set de brush, on le charge, on clique sur terminé et les brushs sont chargés. De la même manière pour le nuancier, on va dans le menu du menu du nuancier, le gestionnaire des paramètres prédéfinis, la manipulation en somme est similaire, on sélectionne toutes les nuances, on les supprime, on va charger ensuite le nuancier que l’on veut avoir dans l’interface. Donc voilà, on se retrouve avec un nuancier assez intéressant qui ne va pas nous être très utile dans cette vidéo, mais qui est dans l'absolue tout à fait pratique. On crée tout de suite un nouveau document, 50 cm par 25 cm est une proportion qui me correspond, bien pensé à garder une résolution de 300 dpi. On peut rester ici en RVB puisque cette illustration n’a pas pour vocation à être imprimée. Dans le vif du sujet, on va commencer avec les quatre miniatures, donc je divise en fait mon canevas en quatre en traçant un rectangle, je repli de noir avec le raccourci clavier Alt Backspace. Je fais une duplication de ce calque, j’y applique une transformation manuelle contrôle T et j’ai divisé comme ça rapidement mon canevas en quatre. Donc, là, je récupère la sélection grâce à la baguette magique du premier calque, je crée un dossier auquel je lui associe un masque de fusion correspondant à la première zone de miniature. Ainsi de suite pour les différents groupes, les quatre groupes correspondants aux quatre miniatures que je vais créer ensuite. Ici une sélection est à créer au préalable, lorsqu’on crée le masque de fusion, Photoshop interprète tout de suite qu’on veut tout simplement avoir comme zone affiché ce qu’il y avait en sélection. Donc là, je vais changer l’affichage des brushs parce que les petites vignettes sont trop petites pour mes petits yeux, donc je les affiche en plus grand. On voit un set de brush assez limité, mais qui suffira largement à faire ce que l’on doit faire. Quelques petits raccourcis clavier à configurer dont un raccourci en particulier qui est très pratique en illustration, c’est la symétrie horizontale, donc là je suis en train de la chercher. Moi je, mais comme raccourci en général contrôle 0, puisqu’il n’est alloué à rien et qu’il se trouve facilement sur le clavier, ça permet, comme je le montre là, d’inverser le canevas et de faire ressortir les défauts de notre illustration en un seul coup d’œil. Vous verrez que c’est assez utile. Je l’utiliserai plusieurs fois au court de la démonstration.