article(s) dans votre panier VOIR

Améliorer la perspective

  • Vidéo 10 sur 21
  • 1h59 de formation
  • 21 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Améliorer la perspective
00:00 / 09:06
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Donc voilà, les images ont été intégrées, on a gagné pas mal de détails, donc le but du jeu maintenant ça va être de regagner un petit peu en lecture puisque l’intégration d’image a tendance à aplatir un petit peu la texture, donc je crée des zones de sélection pour travailler ça. Avec un calque, je mets ça en mode incrustation, ça va me permettre de regagner un peu plus de lecture sur différents plans de l’image. Là je vais retravailler sur mon premier plan. Encore fois, je masque l’affichage de la sélection puisque le serpentin de sélection personnellement me pique les yeux et du coup je fonce un petit peu mon premier plan histoire de le détacher du reste. J’affiche encore une fois mon calque de réglage de teint de saturation pour désaturer l’image et m’occuper que des valeurs. On va voir si la lecture de l’illustration fonctionne. Donc j’inverse ma sélection, contrôle shift I, et je vais travailler du coup le reste de l’image comme ça. Toujours le même principe, j’affiche mon calque de teint de saturation pour me préoccuper que des valeurs. J’ai créé un calque en mode normal et je rajoute un peu de brume ce qui me permet de repousser le deuxième plan par rapport au premier plan. Un petit enregistrement, ça ne fait jamais de mal, contrôle S. et je commence à affiner et détailler un peu plus l’illustration. Je vais alterner normalement entre l’outil pinceau et la gomme pour atténuer certains de mes coups de pinceau. Donc là j’utilise des bruchs de végétation que j’ai créées pour rapidement suggérer plus de détails de végétation. Ça permet de gagner pas mal de temps ce genre de chose. Je prends des valeurs assez avancées dans un premier temps pour définir une sorte de contour de ma végétation. Et comme ça correspond à peu près à ce que je souhaite, je vais me positionner sur les zones qui m’intéressent. Je vais récupérer en fait la sélection de cette végétation et accentuer certaines zones et en éclaircir certains en foncé brut. Toujours dans un souci de meilleure lecture de l’image. Je récupère la sélection donc, contrôle click sur la vignette, du calque sur lequel en va récupérer la sélection. Je masque ma sélection contrôle H et je peins directement dedans. Là j’ai désélectionné, contrôle D et je continue à ajouter des détails. Toujours le même principe, je peins des détails et je pipette et je vais effacer certaines zones lorsque ça ne correspond pas exactement à ce que je veux dessiner qui sera un petit peu trop intense. Je prends la gomme et j’atténue un peu. Je fais très souvent varier la taille de mon pinceau. Donc pour ce faire, encore une fois, raccourci clavier, pour la taille de la forme, exclamation ou deux-points pour diminuer la taille de la forme. Vous pouvez évidemment modifier ses raccourcis s’ils ne vous correspondent pas de manière à créer le raccourci pour la version, la symétrie horizontale de l’image. Donc ça se trouve dans le même menu. Là j’ai affiné un petit peu les contours de ma barque, alors là je vais complètement la refaire plus tard et je retrace un petit peu ce qui se passe autour, ces contours histoire qu’ils soient un petit peu plus visibles même si reste très sommaire pour l’instant. La petite symétrie horizontale, contrôle 0, qu’on a configurés au début de la vidéo qui permet de voir si tout fonctionne ici, si la forme de ma barque fonctionne à peu près. Même manipulation, je réinverse la position de l’image, et j’enregistre, pensez à enregistrer. Nous ne sommes jamais à l’abri d’un plantage-surprise de Photoshop. Donc un petit peu de densité moins, histoire d’éclaircir certaines zones et faire ressortir un peu les détails. Vu que ça avait déjà l’air assez foncé en restant sur la gamme de couleur moyenne, ça fait vraiment ressortir que les parties les plus claires sont de la végétation. On jouant un peu avec ces gammes de couleurs, sur l’outil densité plus, et l’outil densité moins, on peu comme ça subtilement suggérer encore un peu de détails. Un outil très pratique. Je récupère la sélection. Ça me permet d’aller rajouter du détail sur la globalité, faire ressortir en fait seulement la végétation que j’ai déjà dessinée juste avant. J’ajoute un petit peu d’écumes. Et encore un peu de détails pour donner un peu à ses rochers la forme souhaitée. Et on est bon.