article(s) dans votre panier VOIR

Cours photo | Comment choisir l'objectif

  • Vidéo 12 sur 57
  • 4h13 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Comment choisir son objectif avec Maîtrisez votre reflex numérique
00:00 / 03:40
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,95€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

"Le choix d’un objectif se fera votre exigence et le type de photographie que vous pratiquez. Ce tutoriel photographie nous apprend tout ce qu’il faut savoir concernant les objectifs. On distingue deux catégories d’objectifs distinctes :
- Les zooms
- Les focales fixes
Comme son nom l’indique, les zooms proposent une plage de focales glissantes, ils ont l’avantage d’être souples à l’utilisation, pratiques et polyvalents. La qualité optique est souvent inférieure aux focales fixes même si certains zooms sont très bons. Leur ouverture maximale est souvent limitée et même glissante, c'est-à-dire que le photographe pourra ouvrir moins le diaphragme lorsqu’il zoom, donc faire rentrer moins de lumière. Les zooms à ouverture constante sont plus intéressants mais plus onéreux.
Les focales fixes sont contraignants, limitées en focales et en angle de champs. Elles procurent cependant suivant une meilleure qualité optique et surtout une ouverture maximum plus importante. Le rapport qualité-prix peut être très intéressant pour des utilisations spécifiques, macro, portrait ou sport par exemple. Dans tous les cas, l’achat de l’objectif de base fourni avec le reflex numérique est rarement un mauvais choix, c’est un bon compromis assez polyvalent pour commencer. Vous disposez d’un grand angle jusqu’à une focale moyenne.
Dans un second temps un téléobjectif pourra compléter ce transtandard afin de permettre des prises de vue à grande distance. Un outil pertinent à utiliser est la stabilisation, certains constructeurs proposent cette stabilisation au sein même du boitier, comme Sony ou Pentax car c’est le capteur qui est stabilisé. Un système de stabilisation sert à minimiser le flou de bougé, ainsi un micro mécanisme compense les mouvements du photographe afin de pouvoir travailler dans des vitesses plus lentes. Même si cet outil est efficace, il n’est pas magique non plus, il ne doit pas empêcher le photographe de faire très attention à sa vitesse d’obturation. Chez Canon ou Nikon, ce sont les objectifs qui sont stabilisés, on retrouve donc un interrupteur sur l’objectif-même qui permet de désactiver celui-ci. Chez Canon, cela s’appelle IS, chez Nikon VR. C’est évidemment un plus aujourd’hui si vous devez choisir entre un objectif non-stabilisé et un objectif stabilisé. Néanmoins, cela ne remplacera jamais une grande ouverture possible de l’objectif qui permettra de travailler à des vitesses rapides afin de figer un mouvement dans un concert ou une salle de sport par exemple. Si vous souhaitez ainsi investir dans un téléobjectif, privilégiez un objectif stabilisé qui vous assistera dans les situations difficiles. Ensuite, un objectif comme le 50 mm en focale fixe est un investissement intéressant car elle propose un rapport qualité-prix très pertinent. Cet objectif, idéal pour le portrait permet une ouverture maximale importante, 1, 8 souvent qui apporte un flou de profondeur de champ très esthétique. De plus, cette grande ouverture permet de réaliser des photographies en milieux peu éclairés. Pour un peu plus d’une centaine d’euros, les 2 marques leaders Canon et Nikon proposent un 50 mm F 1.8 qu’il est indispensable à posséder dans sa besace.
Enfin, si vous avez des besoins spécifiques dans les domaines comme la macro, l’architecture ou le paysage, investir dans des objectifs spécialisés, souvent des focales fixes dites macro ou un super grand angle vous permettra de réaliser des clichés étonnants.
"