article(s) dans votre panier VOIR

Cours photo | Annexe : Historique de la photographie

  • Vidéo 55 sur 57
  • 4h13 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Annexe : Historique de la photo avec Maîtrisez votre reflex numérique
00:00 / 06:21
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,95€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Vous venez d’acquérir un appareil photo reflex numérique. Savez-vous que l’appareil que vous tenez dans les mains est constitué de différents éléments technologiques, issus d’inventions pour la plupart apparus au siècle dernier. Ce tutoriel photographie vous informe sur l’histoire de la photographie. Les débuts de la photographie ont été très excitants, Nicéphore Niepce près de Chalon sur saune démarra ses travaux de photographie en 1816 et réussit à fixer l’image, c’est ce qui définira l’invention, en 1824. De 1824, en 1828, il perfectionna son premier procédé, l’héliographie, et arriva à une qualité équivalente à ce que nous connaissons aujourd’hui. La plus ancienne photographie nous étant parvenue à ce jour, « le point de vue du gras » du nom de la maison du gras date de 1827, un an avant qu’il obtienne le meilleur niveau de qualité. En 1832, en collaboration avec Daguerre, ils inventent le physiototype, un trait d’union entre héliographie et daguerréotype dont la principale évolution est de raccourcir le temps d’exposition. Je vous invite à visiter la maison Nicéphore Niepce en Seine et Loire si vous souhaitez en savoir plus.
La photographie couleur évolua en 1903 aux frères Lumières à Lyon et à leur procédé d’autochrome. Les constructeurs d’appareils photos, ont les années suivantes, inventé de nombreux modèles. La révolution vient dans l’apparition du système reflex, l’un des premiers appareils construits industriellement utilisant cette technologie fut certainement l’Exakta de la compagnie Ihagee de Dresde mais ce n’était pas de loin le premier appareil reflex de cette marque, déjà en 1920, Ihagee a produit le PAF un box reflex direct, ce premier sera cependant un succès commercial. L’inventeur du reflex moderne peut cependant être plus associé à Asahi optical.co fondé en 1919 à Tokyo par Kumao Kajiwara, il est l’un des plus anciens fabricants de matériel optique du pays. Les recherches d’Asahi autour du concept d’appareil reflex remonteraient à 1945 mais c’est en 1952 qu’il produit l’Asahiflex 1, premier appareil mono objectif japonais à miroir. La version Asahiflex 2 B introduira un miroir à retour reflex en 1954, innovation qui évite d’avoir à remonter manuellement le miroir. c’est en 1957 que le nom Pentax, dérivé de penta prisme et de reflex apparait sur l’asahi-pentax . Mais d’après certaines sources, le nom pentax, trouverait ses origines dans la contraction de penta prisme et de contax, car l’asahipentax utilisait une monture à vis similaire à celle des contax S de 1949. L’asahipentax est le tout premier reflex comportant un penta prisme fixe, il est aussi équipé d’un levier d’armement sur la droite, autant d’avancées déterminantes pour la première fois réunies qui seront reprises par tous les constructeurs et fixeront le design des reflex modernes. Le début des années 60 est marqué par un profond changement dans le milieu de la photographie qui sera irréversible. On peut enfin bénéficier des avantages de la technologie reflex tout en visant à hauteur de l’œil comme avec un appareil télémétrique. On assiste à une démocratisation des appareils photos, et le Japon avec sa technologie de pointe met fin à la suprématie européenne dans le monde de la photo. C’est en mai 1959 par exemple que Canon introduit son premier reflex mono objectif SLR à objectif interchangeable, le Canonflex alors qu’il n’existe que 8 appareils de ce type dans le monde.
L’autofocus n’apparaitra que bien plus tard en 1978, et c’est Konica qui utilisera cet ingénieux système sur le premier compact autofocus, le Konica C 35, le Minolta 7000 sera d’ailleurs le premier reflex utilisant cette innovation. Les premiers essais d’appareils photos numériques ne sont intervenus que vers les années 80, des prototypes fonctionnels voient le jour progressivement dans les universités et les compagnies électroniques comme Sony, Hitachi, ou Panasonic. En relation étroite avec la recherche numérique vidéo, la résolution était à l’époque de quelques centaines de milliers de pixels, et la qualité déplorable, la révolution numérique de la photographie était pourtant en marche. Si vous souhaitez approfondir l’aspect historique de la photographie, je vous invite à consulter les différents sites internet et ouvrages traitant de ce sujet.
Aujourd’hui, les photographies produites grâce au reflex numérique sont qualitativement à la hauteur de leur équivalent réalisé avec des pellicules. Le marché s’est relativement stabilisé en termes d’évolution majeure, les constructeurs se livrent pourtant une bataille commerciale acharnée afin de s’imposer sur le marché juteux des reflex numériques. De nombreux modèles sortent régulièrement apportant leur lot de nouveautés technologiques, de confort, et d’amélioration. Chaque constructeur a des atouts indéniables qu’il met en avant dans ses reflex, qualité d’image, ergonomie technologie de stabilisation, souplesse d’utilisation, rapidité. Et chaque photographe, dans cette jungle marketing doit choisir l’appareil qui lui convient le mieux pour son utilisation. Comme en informatique, les constructeurs entretiennent l’attirance pour leur produit afin que le photographe renouvelle son parc fréquemment. Ne tombez pas dans ce piège marketing et prenez avant tout du plaisir avec votre reflex numérique en vous perfectionnant avant tout, l’essentiel étant de maitriser un outil qui vous permet de faire des photographies qui vous tiennent à cœur.