article(s) dans votre panier VOIR

Exporter en 3D dans SketchUp 2015 Pro - Formats additionnels

  • Vidéo 8 sur 47
  • 7h17 de formation
  • 47 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Exporter en 3D - Formats additionnels
00:00 / 07:18
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
99,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tuto, le formateur expert vous présente les formats additionnels d’exports en 3D avec SkethUp Pro 2015. L’objectif est de vous donner les moyens d’opérer une exportation selon vos besoins. Pour commencer, vous ouvrez un modèle dans le logiciel. Pour y parvenir, vous cliquez sur l’onglet Fichier. Par la suite, une liste d’option apparaît. L’action faite, vous sélectionnez Exporter puis Modèle 3D. Une fois ces manipulations finies, vous voyez une nouvelle interface apparaitre. Vous pouvez nommer le fichier d’export avec le champ Nom du fichier. De plus, les formats disponibles sont visibles sous la rubrique Type d’exportation. Ainsi, il est possible de sortir un fichier sous DWG ou DFX. Ces formats convertissent tous les éléments d’un modèle 3D en blocs Autocad. Après avoir fini l’exportation, il est possible de visualiser le résultat sous Draftsight sans aucun problème. Par ailleurs, vous pouvez opter pour les formats 3DS, FBX, IFC, OBJ, VRML ou XFI. Ces classes ont chacune leurs spécificités. Ainsi, 3DS est idéal pour les logiciels 3D Studio ou 3DS Max. FBX est destiné à toutes les utilitaires d’Autodesk. IFC est indispensable dans le cas où des classes sont affectées à des composants du modèle. OBJ, VRML et XFI sont couramment utilisé par de nombreuses plateformes. Quoi qu’il en soit, ces formats influent sur les options, la méthode et la durée de l’importation. Ainsi, un export sous 3DS prend du temps et récupère les textures. Au terme de ce genre d’opération, vous obtenez un dossier imposant qui regroupe de nombreuses images. Pour conclure, vous savez désormais quel format répond au mieux à vos besoins.