article(s) dans votre panier VOIR

Une pile d'image - formation Photoshop Elements 12 sur elephorm.com

  • Vidéo 62 sur 110
  • 7h48 de formation
  • 110 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Une pile d'image
00:00 / 02:45
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
44,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette photoshop-elements.html" class="alinks-link-elephorm" title="formation Photoshop Elements">formation Photoshop Elements 12 en tutoriel vidéo, apprenez à créer une poile d'image. Avec l’atelier pile d’image et bien, une seule image va nous permettre de faire carrément une constitution comme si on avait plusieurs. On va d’abord sélectionner le nombre d’images au nombre de 4, de 8 ou de 12 et en fonction du message qu’il y a plus ou moins important au limite document, et bien on choisira tantôt pour la première, la deuxième ou la troisième option. A partir de là, si cela nous convient on va pouvoir modifier si on le souhaite, l’épaisseur de la bordure qui peut être proposée par défaut moyenne qu’on peut ramener à petite, à moyenne ou à grande. Maintenant pour modifier l’arrière plan, maintenant c’est quelque chose plus ou moins connue de vous. Et bien on peut engendrer un dégradé qui après validation va nous permettre de choisir un dégradé soit linéaire, soit un dégradé radial. Nous allons opter pour du linéaire, et en cliquant sur le dégradé, et bien choisir nos propres couleurs. Nos propres couleurs que nous allons d’abord cliquer sur la petite maison pour choisir en fin de compte et bien le jaune qui est ici en hauteur et faire en sorte avec la deuxième petite maison le bleu du ciel. De là, ça se remplit un peu comme on le souhaitait, la seule différence c’est que l’on peut également faire en sorte d’avoir des couleurs intermédiaires, un dégradé n’est pas simplement, uniquement que de couleur, on peut très bien cliquer au centre pour par exemple ici, choisir une autre couleur qui pet être du noir par exemple. On peut donc constituer des dégradés du multiple des étapes de couleur. A la suite de cela, on va quand même l’inverser pour faire en sorte que le haut se trouve en bas et le bas se trouve en haut en terme de dégradé et l’ensemble ici est terminé en terme d’atelier. Cependant il faut veiller tout simplement à faire en sorte que lorsque vous avez une image, et bien lorsque vous allez avoir la pile d’image qu’il n’y ait pas d’information trop importante au limite parce que la notion de pile d’image et bien on va sacrifier un peu des morceaux qui ne seront plus représentés dans l’image. Si bien que lorsque vous allez modifier l’ensemble, il s’agit bien sûr de veiller à ne pas avoir de document ou par exemple la bordure coupe carrément en plein milieu un visage. Maintenant l’arrière plan peut être tant aussi bien un dégradé qu’une couleur unie ou par une validation par OK on va se retrouver avec la possibilité de choisir une couleur parmi ici celle proposée. On est ici dans une variation que l’on appelle de saturation de couleur la plus vive à la plus terne ou la plus neutre, une variation de luminosité par le haut ou par le bas et la variation de couleur que l’on appelle la variation de teinte peut s’exercer en déplaçant le curseur sur le côté. On peut également saisir son pointeur, placer celui-ci dans l’image en vue de cliquer pour que la couleur choisie soit extirpée en fin de compte de l’image elle-même. Dans la séquence vidéo suivante, nous allons voir l’atelier que l’on appelle Pop art.