article(s) dans votre panier VOIR

Recomposer une image - formation Photoshop Elements 12 sur elephorm.com

  • Vidéo 48 sur 110
  • 7h48 de formation
  • 110 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Recomposer une image
00:00 / 03:48
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
44,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Recomposer une image avec ce tutoriel Photoshop Elements 12 issue de la formation complète. Avec l’outil recadrer la photo, nous avons vu que l’on pouvait découper des parties d’image en vue de donner une autre composition. Maintenant grâce à la magie de l’informatique, on va pouvoir donner une autre dimension à l’image tout en préservant le contenu et c’est là qu’intervient l’atelier recomposition. Alors le principe est de constater que lorsque vous avez une image automatiquement vous avez un petit peu comme l’allure de l’outil recadrage à la différence près que lorsqu’on va déplacer ce petit carré, ce petit pointeur donc on observera qu’ici sur la photo il y a un début de bord de mer et bien cela ne permet pas de couper mais de pouvoir quelque part redimensionner l’image tout en gardant l’essence et le détail de certains éléments. Maintenant on s’aperçoit qu’habituellement avec une commande de ce type là, on devrait normalement compresser les enfants et les anamorphoser si vous préférez les déformer. Et c’est là qu’intervient en fin de compte ce type de moyen permettant en fin de compte d’enlever certains détails au profit de conserver certains qui sont plus contrastés ou plus essentiels. Maintenant on verra dans la deuxième image que l’on pourra anticiper certaines zones, voir anticiper le fait que certaines zones également doivent être supprimées lorsqu’on engendre en fin de compte ce type de modification. Cependant il est à noter que lorsque vous validez, et bien apparait ici des formes de damier qui dans photoshop élément est la présence de transparence et donc forcément de calque. Alors avant de continuer, nous vous encourageons à recadre la photo parce que vous ‘n’allez pas garder ces damiers et faire en sorte une fois que vous aurez recadrez l’élément et que vous aurez validé et bien de pivoter dans ce qu’on appelle la retouche dite experte car lorsque vous allez terminer le propos, vous allez vous observer qu’il y a un calque 1 et un calque 0. Alors souvenez vous en par rapport à l’atelier de niveau soit vous rentrez dans le principe de conserver tout ce que vous voyez, dans ces moments là vous enregistrez l’image dans un format graphique acceptant l’enregistrement des calques tel que par exemple PSD ou bien vous décidez tout simplement que c’est terminé et que c’est bon. Et à partir de là, il sera nécessaire d’aplatir l’image pour ne plus avoir des calques et alors et bien l’accès des différents formats tel que Jpeg ou d’autres vous sera de nouveau accessible. Maintenant lorsqu’on va repasser à la retouche dite guider et que nous allons changer d’image, comme par exemple ici c’est pingouin et bien on va observer les différents paramètres supplémentaires que nous propose la recomposition. Recomposition dont on observera que l’on peut rapidement redimensionner des ciels même s’il y avait des nuages sans affecter le reste de l’image voire de contraindre ici vers la droite ou vers la gauche et bien que les espaces entre les pingouins soient retravaillé et donc de permettre de redonner une autre dimension à l’image sans véritablement abîmer le contenu de celle-ci. Alors les fonctions supplémentaires ici vont concerner en fait que lorsque l’on va déplacer les parties et bien on peut par l’aide d’un pinceau que l’on pourra ici augmenter ici une épaisseur et bien peindre certaines surfaces que l’on souhaite véritablement protéger de l’action de compression de modification de dimension et l’on peut également à l’inverse favoriser que certains éléments ou certains détails parasitaires soient retirés. On peint donc en vert ce que l’on souhaite garder, en rouge ce que l’on souhaite supprimer lorsqu’on va mener donc l’action ici de recomposition. On s’aperçoit donc ici rapidement qu’on peut recomposer l’ensemble de l’image sans véritablement beaucoup de retouches on pourra bien sûr retravailler l’ensemble avec les notions de correcteur s’il y a quelques zones à retoucher. Voilà donc ici l’essentiel de ce que nous devons aborder lorsqu’on parle de recomposition sachant que l’ensemble de l’image peut être ensuite modifier un peu comme pour le cadrage pour donner en fin de compte une dimension.