article(s) dans votre panier VOIR

Modifier la taille et la résolution d'une image - formation Photoshop Elements 12 sur elephorm.com

  • Vidéo 72 sur 110
  • 7h48 de formation
  • 110 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Modifier la taille et la résolution d'une image
00:00 / 05:40
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
44,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette photoshop-elements.html" class="alinks-link-elephorm" title="formation Photoshop Elements">formation Photoshop Elements 12 en tutoriel vidéo, apprenez à modifier la taille et la résolution d'une image. Avec la notion de taille de zone de travail, on peut être amené également à travailler une commande plus régulièrement sollicitée qui va être la commande taille de l’image. Cette notion de taille de l’image est assez importante puisqu’elle permet de mettre ici en présence le fait qu’une image numérique quelque soit la finalité de l’emploi possèdera toujours 3 caractéristiques, la notion de quantité de pixels, la notion de taille et la notion de résolution. Alors, concernant les intitulés taille en pixels, vous devez ici décrire la taille du document c'est-à-dire plus précisément en français le poids mémoire. Actuellement cette image fait 5.99M, il s’agira de rajouter le petit « o », décrivant que cette image fait 5.99Mo, on retrouvera ce chiffre, ici situé en bas avec l’intitulé DOC : avec 5.99. Alors ce poids mémoire il représente une certaine quantité de pixels et pour l’obtenir on multipliera simplement le nombre total de pixels qui est en largeur pour multiplier par le nombre total en hauteur et ce nombre que vous allez trouver c’est ce qu’on appelle régulièrement chez les vendeurs d’appareils photos numériques le nombre de méga pixels. Il suffira ensuite de multiplier tout simplement le nombre de mégas pixels de votre appareil photo par 3 pour reconnaitre globalement le poids mémoire que cela va permettre de pouvoir être retravailler dans photoshop élément. Garder simplement en terme de référence qu’une page A4 qui est souvent un référent, est dotée d’une résolution à peu près convenable pour de la sortie d’imprimante fait aux alentours de 25Mo, c'est-à-dire 25Méga octets. Alors, il est assez courant de devoir parler en poids mémoire dans le secteur photo alors que plutôt dans d’autres secteurs on parle plutôt en taille et en résolution. Alors à propos de résolution, beaucoup de choses à dire et en même temps, pas grand-chose, dans le sens où il existe de standards que nous allons présenter ici. Premier standard, et ça met ici en exergue le fait qu’en fin de compte, les standards de résolution sont tout simplement liés à ce que vous allez faire de votre image. Soit votre image va être destinée à être visualisée plus tard sur un écran d’ordinateur c’est le cas par exemple du web ou de la vidéo, et dans ce cas de figure, la résolution doit être doté pour l’image de 72Ppp ou Ppi ou dpi, autre standard, cette fois-ci vous voulez imprimer votre image avec votre imprimante, de ce cas de figure, 2 possibilités soit vous êtes plutôt référent à un standard professionnel ou c’est à peu près calé pour l’ensemble de la profession à 300,soit vous n’êtes pas franchement lié à la notion professionnelle et il suffira simplement que votre image soit dotée au minimum de 220 c’est ce que recommande les fabricants d’imprimantes. Maintenant si vous voulez pousser le bouchon un petit peu plus loin, dans le milieu professionnel, il y a une catégorie d’images qu’on appelle images trait c’est si vous voulez les notions de calligraphie ou plan d’architecture ou par exemple bulles de BD, c'est-à-dire totalement des images noires et blanches où au scan l’ensemble en général entre 900 et 1200. Voilà donc le standard. Alors maintenant, lorsque l’on va travailler sur une image, cette image en tant que telle va donc avoir des propriétés dotées de taille et de résolution et pour pouvoir modifier cela si la taille ne correspond pas, vous allez avoir globalement 2 écoles. Alors attention au niveau des mots, car il y a le distinguo entre le mot français littéraire et puis celui technique, c'est-à-dire par défaut ici vous allez avoir le terme de ré-échantillonnage ce ré-échantillonnage va stipuler que vous pouvez par exemple ici faire en sorte que l’image fasse 25 cm au lieu de 10 ou de 15 et automatiquement comme la case est cochée conserver la proportion, ça agrandit l’image de manière artificielle. Ce ré-échantillonnage n’est autre tout simplement que de pouvoir agrandir et réduire l’image où on va solliciter photoshop Elements 12 d’inventer les pixels intermédiaires, donc ça offre quand même l’avantage d’agrandir un peu, mais la qualité n’est pas au rendez-vous puisque c’est une invention complètement artificielle de pixels qui ne proviennent pas de la souche mère qui peut être les capteurs de votre scanner ou de votre appareil photo numérique. Autre possibilité c’est de décocher la case ré-échantillonnage et à partir de là, il va y avoir un lien qui unit les notions de taille et les notions de résolution. Alors ce facteur, ici fait que lorsque par exemple on va croitre au double ici en terme de taille et bien la résolution ça fait diviser par 2. Il y a donc un inter relation où lorsque vous augmentez les notions de dimension, vous baisserez la notion de résolution. Cela sert à quoi, tout simplement lorsque par exemple vous avez une image qui vient brute de décoffrage sortie votre appareil photo numérique, surveiller bien les résolutions, car elles ne sont pas par défaut en général à 300, elles peuvent être soit à 72 soit par exemple dans ce cas de figure à 180. 180 dans les standards qu’on a indiqué, c’est trop faible pour avoir une qualité digne de ce nom pour risquer à la sortie d’imprimante d’avoir des effets d’escalier qui sont en fin de compte, l’apparition des pixels. Donc de ce point de vue là, on pourra déjà ici indiquer que minimum on veut 220 et donc de ce point de vue là, l’image a grandi pour avoir une qualité où réduit suivant le sens dans lequel vous allez. Si maintenant nous sommes dans le standard à 300, on s’aperçoit ici pour une qualité professionnelle ou normale, cette image fait 21*31cm. Voilà donc les 2 possibilités que vous ayez, la première c’est la notion de redimensionnement et la deuxième c’est la notion de ré-échantillonnage de ce point de vue là on peut monter par exemple ici à 35 pour arriver à 23.36. Alors, les critères en tant que tels sont lequel, et bien les critères c’est qu’en tant que ré-échantillonnage on considère qu’il est conseillé, là après ça s’estime à , on veut de la qualité que vous allez sortir sur votre imprimante de ne pas dépasser 20 à 30 % ce qui n’est pas énorme pour préserver une qualité digne de ce nom