article(s) dans votre panier VOIR

Effets Orton et vignettage - formation Photoshop Elements 12 sur elephorm.com

  • Vidéo 55 sur 110
  • 7h48 de formation
  • 110 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Effets Orton et vignettage
00:00 / 03:33
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
44,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tutoriel Photoshop Elements 12, apprenez les effets Effets Orton et vignettage. L’effet que nous allons voir l’effet Orton a été inventé, mis en place par un photographe réputé aux Etats Unis qui s’appelle « Michael Orton ». Le principe est de donner un peu une ambiance à l’image, on le voit lorsqu’on survole et que l’on repasse dessus avec le pointeur pour voir l’effet généré et il suffira de cliquer sur ajouter un effet Orton pour voir un peu ce qui se passe en terme de modification. On pourra en terme de paramètre augmenter la génération du flou plus ou moins mais pas trop non plus pour donner cette ambiance un peu diffuse d’augmenter sur le « souhaite » le bruit pour générer une forme de grimpe artificielle et d’augmenter sur le « souhaite ou pas » les notions de luminosité. Maintenant lorsque l’on va valider par Ok, ne pas oublier que toutes ces procédures sont bien souvent remodifiables et réeditables lorsque l’on passe au modèle expert, car ici on voit tout le protocole de fabrication de l’effet Orton, ici on voit l’effet de blur qu’on dit en français le terme de flou et le terme de focus qui est le terme de netteté. On voit donc ici les possibilités engendrées dont on se souviendra que l’on peut toujours minorer par exemple ici les faits générés à l’aide de l’opacité tant aussi bien sur le calque ici qui s’appelle blur, le flou que sur le focus c’est à dire la netteté. On peut donc mettre un peu la main à la patte, pas trop subir les faits si celui-ci est à peu près corrects mais dans lequel il faut un tout petit peu modifier certaine chose. Lorsqu’on va revenir sur l’effet Orton, il faut savoir que c’était principalement sur des visages que celui-ci a été généré. Donc en refaisant ici la même procédure, un effet Orton, on va rajouter l’effet Orton dessus et augmenter le flou pour générer en fin de compte cet effet de diffusion légèrement de bruit et un petit peu de luminosité, sachant qu’ici en terminant, n’oublions pas de voir un petit peu d’où on venait c'est-à-dire la correction avant et la correction après. Alors il faut savoir qu’on pourrait s’arrêter là mais nous allons ici adjoindre en terme d’atelier non seulement l’effet Orton mais également l’effet de vignetage que vous avez déjà vu puisqu’il suffisait simplement de cliquer sur un bouton de vignetage au préalable pour générer cet assombrissement tout autour de l’image. On le voit avant après qu’il permet un peu de donner une façon de centrer le regard et de diriger le regard sur certaines zones, principalement au centre. Alors dans cet effet de vignetage un peu muse achalandé on va pouvoir soit créer un vignetage sombre que l’on peut recliquer dessus pour augmenter ou pas et utiliser ici le vignetage dans la blancheur ou la noirceur. Maintenant, l’intensité peut être modulée avec un petit peu de vignetage ou beaucoup de vignetages tant aussi bien dans les noirs que dans les blancs. Maintenant si la forme en tant que tel ne vous plait pas, vous pouvez améliorer la forme et qu’est ce qu’on appelle la forme, c’est tout simplement le fait que ça fasse un arrondi qui soit plus ou moins vers le centre ou plus ou moins vers l’extérieur avec un flou ou une progression plus ou moins nette ou plus ou moins floue. L’arrondi va consister à avoir directement dans l’image le fait que ça se recentre bien évidemment au milieu ou alors ça va sur le bord extérieur. Maintenant si on est principalement vers le centre, on pourra ici voir l’image à peu près en place puis progressivement assombrie et on peut augmenter cette progression en augmentant le contour progressif. Cette fonction est bien sûr l’étape si on le souhaite, si on rebascule encore une fois et bien dans les retouches expertes puisqu’on va avoir ici le jeu de construction ici de comment est fabriqué tout simplement l’élément de vignetage. Maintenant une fois que tout cela est en place, abordons l’effet dit zoom rafale.