article(s) dans votre panier VOIR

Quelques mythes sur les brevets

  • Vidéo 5 sur 32
  • 1h47 de formation
  • 32 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Quelques mythes sur les brevets
00:00 / 01:37
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce cours vidéo sur la propriété intellectuelle, le formateur expert vous explique quelques mythes sur le brevet. Le but est d'éclaircir certains points fondamentaux sur les brevets et leurs caractéristiques. Tout d'abord, les brevets protègent les inventions en tous genres. Cela inclut également tous les domaines de production existants. Dans ce sens, vous y admettez les innovations en matière de compositions cosmétiques et même les recettes de cuisine. De ce fait, le brevet ne protège pas seulement de nouvelles formules chimiques ou des matériels informatiques. Le brevet ne requiert donc pas nécessairement que l'invention soit particulièrement innovante. En effet, le contrôle effectué par l'Institut Nationale de la Propriété Industrielle ainsi que l'Office Européen des Brevets lors des dépôts se focalise plus sur la forme que sur le fond de l'invention en elle-même. L'analyse se porte alors sur le formalisme de la demande de brevet. A ce sujet, le brevet est attribué suivant le caractère unique de l'invention. Il doit être sans précédent et doit garantir une authenticité auprès des produits qui lui sont rapprochés. Par rapport à cela, vous comprenez que la demande d'obtention de brevet est relativement simple et rapide. Toutefois, les procédures ultérieures sont beaucoup plus complexes et contraignantes. Pour cause, elles font intervenir la participation des responsables des tribunaux. Ces derniers ont pour fonctions principales d'évaluer la validité et la conformité des brevets déposés. En terme général et selon les connaissances populaires, les brevets sont surtout assimilés à des sociétés œuvrant dans la nouvelle technologie. Cependant, selon une étude menée sur une quinzaine d'années en France, les sociétés dans le domaine cosmétique font partie des trois principaux déposeurs de brevets. Ceci témoigne de la dynamique des inventions et des innovations pour l'essor des produits de beauté. Pour conclure, cette vidéo vous permet de connaître l'état réel des brevets.