article(s) dans votre panier VOIR

Présentation de la couche Repository (DAO) d'une application Java avec Spring

  • Vidéo 9 sur 64
  • 3h47 de formation
  • 64 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Présentation de la couche Repository (DAO)
00:00 / 04:03
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

La couche de service à généralement vocation à interagir avec une ou plusieurs sources de données. Il existe bien évidemment une API Java adaptée à chaque type de support. La persistance au sein d'une base de données est facilitée par l'usage de l'API JDBC. Entre la technologie de persistance et la couche de Service, on introduit souvent une couche dite « Repository » également connue sous le nom de Data Access Object (DAO) permet de séparer la problématique d'accès aux données du reste de l'application. Elle centralise les opérations liées à la persistance d'un Objet métier (ou parfois un ensemble d'objets métiers). On parle souvent des opérations CRUD pour Create / Read / Update / Delete.

Exemple :

package com.mycompany.repository;

import java.sql.PreparedStatement;

public class JDBCFactureDAO {
	public void save(Facture facture)     {
      	
		PreparedStatement pstmt=connexion.prepareStatement("INSERT INTO FACTURE 
			(NUMBER,DESCRIPTION) VALUES (?,?)");
		
		pstmt.executeUpdate();
		      
     }
}

Note : ce code peut être considéré incomplet au vu du standard "DAO". La couche Repository n'est en rien indispensable, selon l'architecture et les technologies choisies, cette couche peut s'avérer superflue. Elle accompagne généralement le modèle métier dans le module core mais peut également être extrait dans un module distinct.