article(s) dans votre panier VOIR

Contraintes concernant l'autowiring avec Spring

  • Vidéo 38 sur 64
  • 3h47 de formation
  • 64 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Contraintes concernant l'autowiring
00:00 / 02:54
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Il est possible d'indiquer de manière globale à toute la configuration le système d'autowiring via la propriété default-autowire dans la balise et éventuellement d'ajouter des dérogations pour chaque bean. Et si l'on souhaite déroger au mode par défaut pour un bean qui ne doit pas utiliser l'autowiring : « autowire="no" » ou « autowire-candidate="false" ». L'avantage de l'autowiring est évidemment d'économiser de la configuration. La contrepartie d'un tel système est que la configuration n'est plus très explicite et peut dérouter le lecteur, surtout si l'on utilise en plus l'autowiring par défaut. On le verra, certaines parties de l'API Spring elle-même utilisent implicitement l'autowiring. Nous le verrons plus loin également, le recours à l'autowiring par annotation est souvent préféré pour des questions de lisibilité.