Les 5 principes de bases du montage dans Premiere Pro

Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Maîtriser Adobe Premiere Pro 2021
Revoir le teaser Je m'abonne
4,6
Transcription

99,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
4,6
99,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Maîtriser le montage vidéo avec Adobe Premiere Pro 2021.

Maîtriser les fondamentaux du logiciel de montage vidéo Adobe Premiere Pro 2021. À l’issue de ce cours vidéo, vous serez autonome dans la création de montages vidéo de qualité.

Cette formation en 9 chapitres, vous permet de découvrir et de vous initier aux différentes étapes d’un montage vidéo.

Dans ce tutoriel, vous apprenez, tout d'abord, comment préparer votre poste de montage, organiser les médias et gérer votre timeline.

Vous apprenez ensuite à donner à vos productions vidéos le soin qu’elles méritent en ajoutant des textes et des effets animés ou encore en travaillant l'audio et la colorimétrie avant d’exporter dans différents formats.

Vous découvrez aussi dans le détail comment faire un diaporama riche et dynamique et comment utiliser la très convoitée vitesse variable.

À la fin de votre formation sur Adobe Premiere Pro, vous êtes à même  d’exporter votre projet vidéo pour le diffuser sur le Web ou le partager avec vos correspondants.

Voir plus
Comme vous l'aurez compris, la première étape des cinq principes de base est donc la préparation de son poste de travail, à savoir bien ranger ses médias et les organiser dans le disque dur de votre ordinateur et créer un nouveau projet dans Premiere, où vous allez donc pouvoir ensuite importer vos médias. Généralement, votre logiciel s'ouvre dans la disposition Montage que vous avez en haut de votre fenêtre. Il se peut aussi qu'il soit ouvert sur Assemblage ou encore Formation, qui sont généralement les trois modes les plus courants en début d'utilisation du logiciel. Donc, pour retrouver la présentation la plus courante, c'est le mode Montage, où nous avons donc nos quatre fenêtres à l'écran. Le mode Assemblage est aussi assez utilisé en début de montage, justement pour importer ses médias et pour pouvoir les classer. Pour l'instant, nous allons rester dans le mode Montage, qui correspond encore une fois à l'environnement le plus classique lorsqu'on travaille dans Premiere. Pour importer vos médias, dans la fenêtre Projet en bas à gauche, qui correspond donc à l'emplacement où vous allez pouvoir ranger tous vos médias, les renommer, les classer et faire un certain nombre d'actions dessus. La façon la plus simple d'apporter vos médias est tout simplement de double-cliquer dans la fenêtre là où c'est indiqué, comme ceci. Vous avez alors une fenêtre de dialogue qui s'ouvre et qui va vous permettre de naviguer dans votre ordinateur. Généralement, elle s'ouvre sur le dernier emplacement où vous êtes rendu. Vous pouvez donc facilement naviguer dans votre disque dur, retrouver le dossier principal de votre montage et à ce moment-là, aller dans le dossier Rush, par exemple, où vous avez rangé vos plans. Alors, il est tout à fait possible d'aller choisir un plan l'un après l'autre. Vous sélectionnez donc un clip, puis vous demandez à l'ouvrir. Il est également possible d'importer un dossier complet. Dans ce cas de figure, par exemple, je vais me mettre sur le dossier Rush et je vais demander, en bas de la fenêtre, d'importer le dossier, comme ceci. Après un petit temps, le dossier apparaît dans ma fenêtre de projet en bas à gauche. Je suis actuellement dans un mode d'affichage de liste, comme vous voyez en bas de la fenêtre de projet. Vous avez plusieurs modes d'affichage. Je vous conseille de rester pour le moment en mode liste. Nous avons donc notre dossier qui est apparu. Le petit triangle à côté nous permet de l'ouvrir en dépliant le dossier. C'est en quelque sorte une forme d'explorateur de dossier, comme dans un disque dur. Et je peux continuer à ouvrir les sous-dossiers et à voir les éléments rangés dedans. Alors, cette étape où nous importons nos fichiers n'est pas qu'une étape technique. Vous voyez que quand nous importons des fichiers directement d'une caméra, nous pouvons avoir simplement une numérotation. Il va donc falloir relire tous ces plans pour les renommer et éventuellement sélectionner simplement ceux qui nous semblent intéressants. Dans ce cas de figure, j'ai donc préparé un dossier où j'ai déjà renommé quelques plans. Je souhaite donc faire pour cette première démonstration un petit montage qui va me permettre d'animer une présentation au sein de ma société où je vais donc pouvoir présenter un voyage où j'ai rencontré des artisans avec lesquels nous voulons travailler. Je souhaite donc créer plusieurs petites séquences vidéo que je pourrais utiliser à différents moments dans ma présentation pour la dynamiser et la rendre un petit peu plus vivante. Pour continuer dans mon montage, j'ai donc mon dossier où j'ai importé mes différents médias et j'ai évidemment relu et nommé ces médias pour savoir lesquels utiliser. Je vais donc pouvoir tout simplement double-cliquer. Si je souhaite relire un média, je n'ai tout simplement qu'à double-cliquer dessus. Il s'affiche alors dans la fenêtre source où je vais pouvoir le lire en cliquant sur le bouton lecture ou en appuyant sur la barre espace directement au clavier. Comme ceci. Et vous avez donc la lecture de votre plan qui s'effectue à l'écran. Pour assembler maintenant nos médias, nous allons donc choisir par exemple le premier média que nous souhaitons glisser dans notre table de montage. Je vais donc ouvrir le plan par lequel je souhaite commencer. Je me mets en lecture. Et je vais donc pouvoir sélectionner mon plan en cliquant dans l'image, puis le glisser vers ma table de montage. Alors la table de montage est donc la fenêtre en bas à droite horizontale. C'est aussi ce qu'on appelle la timeline, la chronologie ou encore une fois la séquence. Je vais donc, comme vous le voyez avec ma souris, je suis jusqu'à maintenant avec le clic enfoncé. J'ai donc la petite main qui est restée figée et j'ai le petit plus qui apparaît, qui m'indique que je peux déposer mon clip à cet endroit. Je lâche donc mon clic et le plan apparaît dans une séquence qui vient d'être créée en même temps dans ma table de montage. Cette séquence est automatiquement renommée telle que le plan que vous avez glissé initialement. Je la vois également apparaître dans ma fenêtre de projet en bas à gauche. Je peux, si je le souhaite immédiatement, la renommer pour éviter de me mélanger avec le plan d'origine. Ça va être donc la séquence 1 de mon montage que je pourrais encore renommer par la suite si je le souhaite. Voilà, j'ai validé avec Entrée. Donc pour renommer un élément, vous n'avez qu'à cliquer un petit peu longuement dans le texte pour à ce moment-là rentrer dans ce texte et pouvoir le modifier. Attention, lorsque vous voulez ouvrir un plan pour le relire, à bien double-cliquer sur l'icône qui est à côté du texte. Si vous cliquez sur le texte, vous rentrez dedans pour le modifier. J'ai donc descendu un premier plan dans ma table de montage. Vous voyez que dans ma table de montage, je peux le relire en déplaçant ma tête de lecture au-dessus. C'est donc le trait bleu avec le petit triangle bleu. Et que dans l'écran vidéo en haut à droite, qui s'appelle donc la fenêtre Programme, ma tête de lecture défile de la même manière et je vois donc l'image soit en avant, soit en arrière, suivant dans quel sens je fais défiler. C'est donc le début de mon montage. L'écran en haut à droite me permet de visualiser le montage que je suis en train d'effectuer dans ma fenêtre séquence, qui est donc une visualisation de mon montage sous forme chronologique. Vous voyez qu'on a notre ligne de temps en haut qui est graduée et je vais donc pouvoir additionner les plans les uns à la suite des autres. Alors évidemment, je peux faire aussi un certain nombre d'actions sur mes plans. Par exemple, je trouve que ce plan est trop long. Je ne souhaite pas que le dernier bateau blanc rentre dans le champ. Je vais m'arrêter un petit peu avant et puis je vais faire coulisser pour raccourcir ce plan. J'ai donc maintenant un premier plan. Alors au début, ça bouge un petit peu aussi. Par exemple, je sélectionne la zone qui m'intéresse et puis je peux attraper mon plan et venir le recoller bien au début. Je vais donc maintenant choisir un deuxième plan. Donc le principe est le même. Nous avons souvent des tâches répétitives en montage, même si à chaque fois, il faut tout de même faire attention aux manipulations que vous faites. Je vais donc choisir maintenant le deuxième plan que je souhaite assembler dans ce premier petit montage très simple. Voilà. De la mosaïque, des verriers. Alors, il y a toujours plusieurs manières de faire la même action. Donc là, je souhaite descendre mon plan dans cette table de montage à la suite. Mais comme le premier, il est trop long et le début et la fin ne sont pas très stables. Je vais donc pouvoir, dans cette fenêtre source, placer ce qu'on appelle un point in, c'est-à-dire un point d'entrée, en appuyant directement sur la touche I. Il va donc apparaître à l'emplacement où est ma tête de lecture dans ce clip. Comme ceci. Vous voyez la petite marque qui est apparue. Alors, dans ma fenêtre source, j'ai également des boutons, comme vous avez pu voir le bouton play, sous ma tête de lecture. Et je peux donc également placer ces éléments, ces points, avec certains de ces boutons. Nous avons donc le point in ici, marquer l'entrée, et le point out ici, marquer la sortie. Je vais donc maintenant devoir mettre mon point out. Je déplace ma tête de lecture. Je souhaite que mon plan s'arrête ici à peu près. Vous voyez que je peux cliquer sur le bouton marquer la sortie, qui revient exactement à la même chose qu'appuyer directement sur la touche haut. J'ai donc sélectionné, vous voyez, une partie de mon plan. Je vais pouvoir descendre maintenant mon clip à la suite de l'autre. Je clique dans l'image, je reste appuyé. Ma petite main apparaît comme lorsque j'ai descendu précédemment mon plan, et je descends dans ma séquence, où vous voyez le clip apparaître, et je vais donc le disposer à la suite du précédent. Je relâche ma souris, et le clip est déposé. Dans ma fenêtre de séquence, je peux donc attraper ma tête de lecture, la placer au début de ma séquence, au début de mon premier plan, et lancer le play avec la barre d'espace. Je vois donc dans ma fenêtre en haut à droite de programme, les plans que j'ai découpés et assemblés ensemble. La tête de lecture, donc la lecture, s'arrête à la fin du dernier plan. Je souhaite donc, toujours avec le même principe, assembler un dernier plan. Je vais donc aller sélectionner encore une fois mon plan dans la fenêtre de projet en bas à gauche. Je double-clique sur le plan, il s'affiche dans l'écran. Ce n'est pas celui-ci, c'est l'autre. Je peux encore une fois me mettre en lecture. Vous voyez que sur ce plan, nous avons beaucoup plus de matière, c'est-à-dire qu'il est beaucoup plus long. Vous avez une indication de durée de votre média en bas à droite, c'est-à-dire les huit chiffres de timecode qui apparaissent en bas à droite. Toujours heure, minute, seconde, image. J'ai donc une minute, trente-quatre secondes et deux images sur ce clip. Je ne vais donc évidemment pas le mettre entier, et aller encore une fois sélectionner simplement l'extrait qui m'intéresse. Je veux que ce soit l'endroit où on voit l'artisan manipuler l'outil. On va faire très court, c'est une petite séquence introductive. Je place mon point route en appuyant directement sur la touche haut au clavier. Et je vais pouvoir descendre mon plan. Encore une fois, comme je vous l'ai expliqué, il y a toujours plusieurs manières de faire une action. J'aurais pu cliquer sur mon écran pour descendre mon plan dans la table de montage. Mais j'ai également dans ma fenêtre source plusieurs fonctions qui me permettent d'assembler mes plans directement dans la table de montage. Je vais donc cliquer sur le bouton insérer. Et vous voyez que le plan verrier 1 est bien apparu à la suite des deux précédents dans ma fenêtre séquence. Il y a bien simplement l'extrait que j'avais sélectionné entre le point in et out. Je place ma tête de lecture un peu avant et je peux lancer le play à la barre d'espace. Voilà. Admettons que l'assemblage de ces quelques plans me convienne pour avoir, encore une fois, une très courte introduction visuelle au début de ma présentation. J'ai donc terminé ma deuxième étape qui consistait à créer ma table de montage et à assembler mes médias principaux. Et je souhaite maintenant me concentrer plus sur la partie sonore en ajoutant par exemple une musique. Alors, pour ajouter une musique, j'ai besoin d'une partie sonore. Je vais donc aller dans ma fenêtre de projet, en bas à gauche, naviguer avec ma petite molette sur la droite de la fenêtre pour remonter tout en haut et donc refermer le dossier Rush pour qu'il ne me dérange pas. Je vais donc tout simplement double-cliquer de nouveau dans la partie vide de la fenêtre de projet pour ré-ouvrir la fenêtre d'importation. Comme ceci. Et voilà. J'ai maintenant une partie sonore. Je suis donc dans mon dossier de musique. Donc, vous pouvez, comme précédemment, importer un morceau tout seul ou sélectionner un dossier. Dans ce cas de figure, je sais quel morceau je veux utiliser. Je vais donc sélectionner le bon morceau que je souhaite pour cette introduction. Je le sélectionne et je clique sur Ouvrir. Vous voyez donc qu'il apparaît tout de suite dans la fenêtre projet, en bas à gauche. Il n'est pas dans la partie vide de la fenêtre de projet. Dans la fenêtre projet, en bas à gauche, il n'est pas dans un dossier car nous avons importé indépendamment un seul fichier. Alors, dans votre fenêtre projet, vous pouvez très bien créer des dossiers pour pouvoir ranger vos fichiers. Alors, en montage, on appelle un dossier un chutier. Ça correspond à l'époque du cinéma où les Rushs, on les rangeait dans des chutiers. Donc, pour créer ce chutier, il suffit d'aller en bas à droite de la fenêtre, à côté de la petite loupe, vous avez un bouton de dossier. Donc, Nouveau chutier. Vous cliquez dessus et vous voyez tout de suite apparaître un nouveau chutier dans votre projet que vous pouvez renommer immédiatement. Dans ce cas de figure, je vais l'appeler musique et je vais pouvoir glisser dedans mon fichier mandoline. Pour relire un fichier audio, c'est exactement comme n'importe quel média. Vous allez pouvoir l'afficher dans la fenêtre source et le relire. Donc, il suffit de double-cliquer sur l'icône, encore une fois, du média. Pas dans le texte, sinon vous changeriez le texte. Donc, pour un son, nous avons une espèce de petit graphique audio en vert. Je double-clique dessus et vous le voyez qui s'affiche sous forme de graphique audio à l'écran. Évidemment, nous ne pouvons pas avoir de vidéo vu que nous sommes simplement sur un fichier audio. Vous pouvez, tout comme dans une vidéo, déplacer votre tête de lecture dans le fichier et lancer la lecture à l'endroit où vous voulez. Alors, je vais donc pouvoir sélectionner l'extrait sonore qui m'intéresse dans ce morceau de musique. Voilà, je vais me placer vers ce début. Comme pour une vidéo, je n'ai qu'à placer mon point IN en appuyant directement sur la touche I au clavier. Vous voyez, à ce moment-là, la marque apparaître. Je vais chercher la fin de mon morceau de musique. Alors, je ne sais pas très bien quelle durée je dois faire. Je vais m'arrêter par ici. Placer un point OUT directement, encore une fois, avec la touche haut du clavier. Et maintenant, je vais descendre mon morceau de musique dans ma table de montage. Alors, je ne peux pas cliquer dans le graphique audio, comme pour les vidéos, pour le descendre en bas. Je dois donc cliquer sur la petite icône de graphique audio qui est juste en dessous. Lorsque vous placez votre souris dessus, comme ici, vous voyez que j'ai une main qui apparaît. Ça s'appelle faire glisser l'audio uniquement. Je vais donc cliquer en restant appuyé sur ma souris. Et je vais descendre sur, pas les pistes vidéo, c'est-à-dire les pistes V1, V2, V3. Je dois bien descendre sur les pistes audio pour pouvoir déposer mon morceau de musique. Donc, je vais le caler au début de mes images. Et vous voyez que j'ai sélectionné un extrait trop court par rapport à l'écran. Et vous voyez que j'ai sélectionné un extrait trop court par rapport à la durée de mes trois plans. Je n'ai donc qu'à sélectionner le bord de mon extrait audio et le faire coulisser pour l'allonger jusqu'à la fin de mon image. Je peux donc maintenant, dans ma table de montage, replacer ma tête de lecture au début et lancer le play avec ma barre d'espace pour visualiser et donc là surtout écouter le résultat de ce montage. Très bien ! Alors, j'ai remarqué à l'écoute que sur le dernier plan, il y a des bruits un petit peu d'outils qui sont dérangeants. Autant les bruits de clochers au début ne me gênent pas. Ça fait partie un petit peu de l'univers. Mais les bruits de machines à la fin m'embêtent. Alors, nous pouvons voir ici, que j'ai mis un petit peu de clochers et que j'ai mis un petit peu d'outils et que j'ai mis un petit peu d'outils et que j'ai mis un petit peu d'outils mais les bruits de machines à la fin m'embêtent. Alors, nous pouvons très facilement modifier un petit peu nos volumes. Pour ce faire, il faut faire apparaître les lignes audio donc sur notre table de montage et sur les clips audio. Il suffit donc d'agrandir un petit peu une piste audio. Vous allez donc placer votre souris entre la piste A1 et A2. Le curseur, à ce moment-là, vous permet de modifier la taille de cette fenêtre, de cette zone. Vous voyez donc que j'ai agrandi ma piste A1 et que des petites lignes blanches apparaissent sur mes clips audio. Cela correspond au volume. Je vais donc, par exemple, pour le dernier plan, pouvoir attraper cette ligne avec ma souris. Je clique et je fais glisser en restant cliqué. Quand j'arrive au bon réglage, je peux relâcher ma souris. Je devrais donc avoir suffisamment baissé ce dernier plan pour que nous l'entendions moins lorsque nous arrivons sur cette zone. Très bien. Maintenant que j'ai ajouté cette petite musique et un petit peu ajusté mon niveau audio, je souhaite placer très rapidement un petit texte au début pour faire un titre sur le premier plan. Alors, nous avons dans Premiere Pro beaucoup d'outils que vous pourrez retrouver dans le menu fenêtres en haut. Je vais donc demander d'ouvrir les objets graphiques essentiels qui est un des outils qui nous permet donc de travailler des textes. Et je vais aller dans le panneau à droite de la fenêtre Objets graphiques essentiels qui s'est ouverte. Et je vois apparaître en dessous, parcourir différents menus. Je peux donc accéder à des modèles que Premiere Pro me propose. Je vais donc défiler un petit peu dans cette fenêtre pour aller sélectionner le titre qui m'intéresse. Je souhaite par exemple avoir simplement un petit carton au début pour placer mon texte. Je vais donc sélectionner le titre Jolie intro. Je clique donc dessus et je vais ensuite en restant cliqué glisser jusqu'à ma table de montage et le déposer au-dessus du plan, sur une piste vide au-dessus où je souhaite qu'il apparaisse. Je relâche, l'objet graphique apparaît à l'écran. Je vais donc pouvoir très rapidement rentrer dans cet élément pour le modifier. Généralement nos objets graphiques ont des petites animations au début et à la fin. Je vais déjà dans un premier temps placer ma tête de lecture juste avant et encore une fois lancer mon play avec ma barre d'espace pour le visualiser une première fois. Nous avons donc un petit effet de zoom. Puis le départ dans l'autre sens. Je replace ma tête de lecture par-dessus le texte de manière à ce qu'il s'affiche dans mon écran. Je vais ensuite le sélectionner en cliquant dessus. Vous voyez que dans ma partie droite de mon écran dans la fenêtre Objet Graphique Essentiel je suis rentré maintenant dans les réglages, c'est-à-dire dans l'onglet Modifier et je vais pouvoir modifier cet objet que j'ai sélectionné dans ma fenêtre de séquence. Vous voyez que la première ligne correspond à l'outil de texte. Nous avons également un élément de forme. Nous avons toujours les options de petit œil qui nous permettent de désactiver ou activer ces éléments. Cela me permet de voir à quoi correspondent ces différents parties. Donc là, c'est bien joli mot de bienvenue que je veux modifier. Je clique dessus et je double-clique dessus pour le sélectionner dans mon écran. Vous voyez que cela m'a fait immédiatement passer avec mon outil texte également. Je ne suis plus avec mon outil sélection de base. Donc cet outil peut se sélectionner dans la colonne d'outils à côté de la fenêtre de séquence. Je vais donc aller dans mon texte. Vous pouvez donc maintenant le sélectionner encore une fois et le modifier. À la rencontre des verriers. Peut-être qu'on pourrait aller à la ligne de Murano. Il est tout à fait possible en sélectionnant mon texte de faire quelques modifications sur ces modèles. Et Première Pro propose évidemment un ensemble d'outils qui vous permettront de créer vous-même vos propres modèles sur mesure. Une fois que mon texte est placé sur mon écran que j'ai ajusté le contenu éventuellement sa taille. Je vais donc pouvoir replacer ma tête de lecture au début pour encore une fois visualiser le résultat. Ce montage me convient. Mais je souhaite tout de même créer une petite introduction et une petite chute. C'est à dire ne pas avoir mon image qui s'arrête brusquement. Je vais donc pouvoir très facilement également en première créer des petits effets soit sur mes vidéos soit entre mes vidéos. C'est à dire des transitions. Je vais donc revenir sélectionner mon outil de base dans ma petite colonne d'outils à côté de la séquence. Mon outil de sélection en haut. Je vais à ce moment là pouvoir passer par exemple dans mon mode effet dans mon menu en haut. Ce qui va me permettre dans ma colonne à droite de mon écran d'accéder directement à ma fenêtre d'effet. Je vais donc pouvoir aller par exemple sélectionner des transitions vidéo. Je souhaite au début de mon montage placer un fondu au noir. C'est à dire que mon écran apparaisse depuis un écran noir. Je vais donc prendre mon fondu au noir directement en cliquant dessus et en le faisant encore une fois glisser directement sur le début du clip où je souhaite le faire apparaître. Vous voyez que c'est une transition vidéo. Je ne peux donc pas la déposer sur les pistes audio mais bien que sur un élément vidéo. Je la dépose au début et là encore une fois je vais placer ma tête de lecture au début pour regarder le résultat. J'ai donc bien maintenant un écran noir duquel apparaît ma première image. Nous avons un ensemble d'effets proposés par Premiere. Ils sont également paramétrables et vous pourrez créer des pré-configurations d'effets en fonction des utilisations que vous en faites. Je peux en placer encore un deuxième si je veux par exemple un diaphragme en losange. Ça devrait être pas mal sur cette forme un peu géométrique. Les transitions se produisent par exemple au début à la fin d'un plan. Vous pouvez aussi en placer entre deux plans. Vous aurez à ce moment-là une animation pour passer du premier plan au deuxième plan. Ce montage commence à être quasiment prêt pour être exporté. Je vais donc quand même ajouter de la même chose qu'au début un petit fondu au noir pour terminer ma vidéo. Et je peux de la même façon facilement en agrandissant un petit peu ma piste audio A2 et en allant sélectionner ma plume qui est donc un autre outil dans ma colonne à côté de la séquence aller placer des points sur ma musique par exemple pour la faire disparaître progressivement. Je vais donc créer un petit fondu audio qui va accompagner le fondu normalement à l'image. Je suis donc prêt maintenant à exporter mon montage. Je vais donc re-sélectionner toujours mon outil de sélection de base dans ma petite colonne d'outils et je vais donc maintenant pouvoir passer à cette dernière étape qui est l'exportation de mon média. Je vais donc dans ma fenêtre de projet aller sélectionner ma séquence que j'ai bien renommée tout à l'heure qui correspond bien au montage affiché dans ma fenêtre de séquence vous voyez séquence 1 ici correspond donc à cet élément séquence 1 dans mon projet. Je vais donc faire un clic droit sur cette séquence pour ensuite dans le menu contextuel aller sélectionner exporter le média. Vous avez alors une fenêtre d'exportation qui s'ouvre à l'écran. Pour ne pas rentrer tout de suite trop dans le détail et les réglages qui peuvent être assez complexes mais vous pouvez comme vous le voyez accéder à un très très grand nombre de formats vidéo avec chacun des spécificités, des avantages et des inconvénients. Le format le plus classique pour la diffusion sur Internet est aujourd'hui le standard H.264 et vous voyez que Adobe vous propose dans les préconfigurations de ce format un ensemble de préconfigurations tout de suite adaptés à tous les réseaux principaux et aux formats les plus utilisés aujourd'hui. Nous avons donc Facebook par exemple, Youtube Vimeo ou encore d'autres dans différentes qualités. Je vais donc par exemple si je souhaite poster ma vidéo sur Youtube en Full HD sélectionner le format Youtube 1080p Full HD et tous les paramètres de tous les menus en dessous seront automatiquement faits. Je n'ai alors qu'à vérifier l'emplacement de ma sortie c'est au niveau de la ligne où apparaît le titre en bleu nom de la sortie, cela me permet également en réalité de choisir où va partir ma séquence. Je clique donc sur ce bouton et je vais pouvoir aller sélectionner l'emplacement où je souhaite exporter mon montage. Je retourne par exemple dans le dossier du montage et voilà, je vais exporter mon montage à cet emplacement. Alors je peux également dans cette fenêtre modifier le nom de mon montage, je vais ici bien appeler ça séquence intro car ce sera pour l'introduction de ma présentation orale. Je n'ai alors qu'à cliquer sur enregistrer pour bien valider ce choix de titre donc de séquence et d'emplacement et maintenant je n'ai plus qu'à cliquer en bas de ma fenêtre sur le bouton exporter pour lancer l'exportation du fichier dans ce dossier comme ceci. Vous avez un petit temps d'exportation là c'est assez rapide car mon montage est très court L'exportation est maintenant terminée je me retrouve dans l'interface de Premiere si vous souhaitez le regarder tout de suite et même éventuellement l'importer dans Premiere vous pouvez justement rapidement en double cliquant, retourner dans votre dossier et sélectionner votre montage séquence intro c'est donc bien l'export je demande ouvrir pour l'importer et je double clique pour le relire Très bien, l'export a fonctionné je ne vois pas de différence par rapport à ce que j'avais prévu dans ma table de montage alors évidemment vous auriez pu aller dans le disque dur de votre ordinateur pour directement double cliquer sur le fichier séquence intro et le relire dans le lecteur de votre ordinateur à savoir VLC, QuickTime ou un autre Je n'ai alors si je souhaite diffuser cette vidéo techniquement plus qu'à prendre le fichier dans ce dossier et à le transmettre sur ma plateforme de diffusion du type Youtube, Vimeo ou autre

Programme détaillé de la formation

Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
9 commentaires
4,6
9 votes
5
4
3
2
1
simehandcherif2008
Il y a 1 year
Commentaire
Trés bien,
Un +++ pour le côté audio,
J'avais déjà fait une formation Adobe première sur 3 jours mais le côté audio n'a été abordé que pour la prise de voix et de la synchronisation, le mixage ne l'a pas été. Ça m'apporte une vraie plus value, Merci beaucoup. Pour les autres éléments de formation cela me permet dème perfectionner sur mes montages
spamluv
Il y a 1 year
Commentaire
Très bien pour débuter
mathieugonzalez31
Il y a 1 year
Commentaire
Bonne pédagogie et bonne formation dans l'ensemble.
Petit point d'amélioration : Beaucoup trop long pour le nombre de sujets abordés.
Parfois certains chapitres font 20 minutes et il faut plusieurs (trop) longues minutes avant d'entrer dans le vif du sujet. Par exemple : le premier chapitre son fait 20min et on ne commence à parler "son" qu'au bout de 6 minutes. Un peu éprouvant parfois.
Benatorus
Il y a 1 year
Commentaire
Explique parfaitement tous les principes et fonctionnements de base. Excellente vidéo pour les "néo débutant" comme moi. Merci pour votre travail.
vincent_breynat
Il y a 1 year
Commentaire
Bonjour, avec la nouvelle mis en forme des différents panneaux de Première pro je ne trouve plus le panneau "amélioration essentielle de l'audio", ou puis je le trouver ?
Merci d'avance
alexandre.clenet
Il y a 2 years
Commentaire
Super formation .
Seul petit bémol mais ça c'est vraiment perso : Concernant la partie sur le diaporama photo , j'aurai préféré une séquence plus exotique que des photos de chantier . Mais ça n'est qu'un détail . Formateur au top , pédagogie excellente ... bravo !!
Et une petite taquinerie : on dit un pixel pas une pixel ;)
Encore merci j'ai adoré cette formation
bernardbrillant
Il y a 2 years
Commentaire
très clair.
pulpozien
Il y a 2 years
Commentaire
Je regrette que le module montage ne soit pas plus développé. On survole bien le logiciel mais on n'apprend pas de techniques.
Captain Syl
Il y a 2 years
Commentaire
Cette formation est excellente. Chaque module est clair, rythmé, sans redondance, illustré avec de nombreux exemples. On voit que le formateur a vraiment pensé la progression pédagogique. A noter également son ton de voix : très calme, chaleureux.
Bravo à Thomas et merci à Elephorm pour cette qualité !
Nos dernières formations Premiere Pro
  • Premiere pro 2024 - Apprendre le montage vidéo pour les réseaux sociaux
    Découvrir
    A la fin de cette formation , vous saurez monter comme un pro sur Premiere Pro 2024 rapidement et efficacement avec les derniers outils proposés par l'intelligence artificielle, tout en gardant un rendu professionnel.
    2h50 13 leçons
  • Premiere Pro CC 2023 - Atelier ralentis et accélérés
    Découvrir
    Maîtriser les ralentis et les accélérés vidéo dans Premiere Pro
    35min 7 leçons
  • Apprendre Premiere Pro 2023 en 3 heures
    Découvrir
    Maîtriser le montage vidéo avec Adobe Premiere Pro 2023
    3h02 20 leçons 4,83 / 5
  • Pack 3 formations
    Pack Premiere Pro CC
    Découvrir
    Maîtriser Premiere Pro CC, des fonctions de bases jusqu'aux dernières fonctionnalités. Ce pack de formation de 3 modules de plus de 18 heures est adapté aussi bien aux débutants, qu'aux personnes souhaitant se mettre à jour sur les dernières nouveautés. Formez-vous efficacement au logiciel de montage vidéo le plus utilisé au monde ! Cette formation Adobe Premiere Pro CC vous propose un guide complet pour maîtriser les fondamentaux du montage vidéo professionnel dans le logiciel. Dans ce cours vidéo, vous êtes accompagné par Julien Duloutre (formateur Certifié Adobe Certified Expert et Instructor sur Premiere Pro et Encore). Ce professionnel de l'image, formateur très demandé vous décrit les différentes possibilités et contraintes de la vidéo Broadcast et vous aide à acquérir un contrôle complet de vos projets  A la fin de cette formation basé sur des exemples et des exercices concrets, vous maîtrisez votre production et votre créativité sera renforcée. Profitez de ce pack de plus de 18 heures de formation pour devenir un professionnel sur Premiere Pro CC
    18h52 253 leçons
  • Maîtriser Adobe Premiere Pro CC  - Techniques audio
    Découvrir
    Maîtriser les fonctionnalités audio de Premiere Pro CC.
    2h25 37 leçons 5 / 5

éditeur de vidéos pédagogiques

Des supports pédagogiques en vidéo, produits avec les meilleurs experts. Dans nos studios à Paris, Lyon ou Montpellier. Vous souhaitez travailler avec nous ?
image-micro