L'Impact de la Typographie dans le Design Visuel

L'importance du choix d'une typographie dans son contexte
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Choisir et utiliser la typographie
Revoir le teaser Je m'abonne
5,0
Transcription

49,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
5,0
49,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont de :


- Comprendre l'importance du choix typographique dans le design visuel.


- Apprendre à identifier quelles émotions sont véhiculées par différentes polices de caractère.


- Savoir sélectionner les polices appropriées pour différents contextes et messages.

Analyse de l'importance du choix typographique dans la communication visuelle.

Cette vidéo explore comment le choix d'une police de caractère peut transformer radicalement le message perçu à partir d'un texte. À travers des exemples concrets, nous voyons que la simple typographie d'un mot peut susciter des émotions variées allant de la douceur à la fermeté. Un exemple frappant est l'utilisation de la police Cooper Black par EasyJet, qui projette une image de convivialité et d'abordabilité. En revanche, cette même police serait totalement inappropriée pour un mot associé à la lourdeur ou au sérieux, comme 'heavy metal'. D'autres polices comme le Copperplate Gothique peuvent évoquer une certaine solennité ou importance, appropriée pour des environnements formels tels que des cabinets de notaires ou des banques. En étudiant plusieurs cas pratiques, nous comprenons combien il est crucial pour un graphiste de maîtriser cette dimension du design. Le choix d'une police de caractère ne doit jamais être fait à la légère, car chaque typographie porte en elle un bagage historique, culturel et émotionnel qui influencera la réception du message.

Voir plus
Questions réponses
Pourquoi est-il crucial de bien choisir une police de caractère ?
Le choix d'une police de caractère est crucial car il influence directement la perception et l'émotion associées au texte. Une typographie inappropriée peut transmettre un message erroné ou créer une impression négative.
Quel impact a eu la police Cooper Black pour la marque EasyJet ?
La police Cooper Black a aidé EasyJet à transmettre une image de convivialité, d'abordabilité et de popularité, correspondant parfaitement à leur positionnement market.
Que se passe-t-il si l'on utilise une typographie inappropriée pour un mot ou un message ?
Utiliser une typographie inappropriée peut non seulement fausser le message, mais aussi sembler ridicule ou moqueur, nuisant ainsi à la crédibilité et à l'impact de la communication.
Voyons maintenant un exemple concret de ce que je viens de vous dire avec uniquement de la typographie. Quand vous regardez cette image, vous ne voyez qu'un fond blanc et un mot, un mot sur lequel, encore une fois, j'appuie, je sais que c'est un peu lourd mais c'est important, vous voyez qu'il n'y a rien à côté de ce mot. Il n'y a pas d'image, il n'y a pas de photo, il n'y a pas de couleur, il n'y a rien qui puisse laisser entendre une émotion voulue, générer une émotion, générer une réflexion, quoi que ce soit. Non, il y a uniquement de la typographie. Et qu'est-ce qu'on voit ? On voit donc le mot Sophie. Et quand on regarde ce mot, quand on regarde le caractère qui est utilisé pour écrire ce mot, et bien juste en voyant ce mot, on se dit que ce mot est un peu susurré, il est dit mais de manière très délicate, très cordiale, très conviviale. C'est Sophie, on peut imaginer dire comme ça, Sophie. Il y a quelque chose de très doux dans cette typographie. Alors, comme vous pouvez le constater, il n'y a qu'un mot. Maintenant, si on prend le même mot mais qu'on change uniquement la typographie, et bien vous vous rendez compte en voyant cette deuxième image, que là par contre, on a instinctivement l'impression que le mot cette fois-ci n'est pas du tout dit de manière douce ou délicate ou sensible, mais au contraire est plutôt affirmé. Déjà, on a l'impression que le mot est dit assez fort, c'est presque un ordre, c'est presque Sophie. Il y a pas mal de choses comme ça qui passent, c'est beaucoup plus dur, c'est beaucoup plus rude, et toutes ces choses-là passent, encore une fois, au travers simplement du choix du caractère typographique. Si jamais on prend la même typographie mais qu'on écrit cette fois-ci un autre mot, comme par exemple attention, et bien à ce moment-là, on se rend compte que ça passe, c'est-à-dire que le choix de la typographie est tout à fait en adéquation avec le message que l'on est en train de faire passer. Attention, c'est-à-dire stop, c'est-à-dire arrêter, attention, danger, chien méchant, que sais-je. Le message est transmis de la manière la plus adéquate possible par le choix du caractère. Et alors, pour bien vous faire comprendre cela, si on écrit cette fois-ci par exemple le mot tendresse avec cette police de caractère-là, et bien on se rend compte que le simple fait par exemple que le caractère soit en italique, c'est-à-dire soit penché, et bien cela a un côté un peu plus doux, parce que les caractères en italique ont, encore une fois instinctivement, on a l'impression qu'ils sont qu'ils sont dits de manière plus subtile, plus délicate, plus douce, et donc cela scie au message, cette fois-ci donc le mot tendresse, que l'on essaie de faire passer. Si on prend cet exemple maintenant, le exemple du mot promotion écrit avec cette typographie en particulier, et bien là on a un très bon exemple encore une fois d'une adéquation totale entre le mot, entre ce qui est exprimé, et la manière dont c'est exprimé, c'est-à-dire la police de caractère, le caractère typographique, qui dans ce cas précis est un caractère qui effectivement exprime le côté convivial, le côté pas cher, populaire, autant de choses qui se retrouvent dans le mot promotion. Et d'ailleurs cette connotation qui est induite par cette typographie en particulier est tellement forte que lorsqu'une marque, lorsqu'une compagnie d'avions à bas coût, low cost, a décidé, EasyJet pour ne pas la nommer, a décidé il y a quelques années donc de proposer des voyages en avion à bas prix dans toute l'Europe, et bien ils se sont tournés vers ce caractère-là. Et ce caractère-là effectivement lorsqu'on l'utilise simplement pour écrire le nom donc EasyJet, encore une fois vous voyez il n'y a pas encore de couleur ou de mise en page, simplement le choix de la police de caractère, et bien à ce moment-là sert à faire passer à lui seul toutes ces connotations de pas cher, de populaire, de sympa, etc. qui sont des notions qui sont véhiculées par la marque en elle-même. Et cela marche à plusieurs niveaux. Et en même temps le choix d'une police de caractère est important également dans le sens où le fait de choisir un caractère précis peut avoir des influences qui sont l'inverse de ce que l'on veut essayer de faire passer. Car le caractère dont nous venons de parler, celui de la société EasyJet, et bien si on prend ce caractère-là et qu'on écrit un mot avec ce caractère-là, mais un mot qui là pour le coup veut dire entre guillemets l'inverse, par exemple heavy metal, et bien heavy metal vous voyez l'univers du hard rock, l'univers des cheveux longs, des guitares, du cuir, etc. Et bien là on se rend compte qu'avec cette police de caractère-là, ça ne va pas du tout. C'est-à-dire que non seulement ça ne va pas du tout, mais on a même presque l'impression qu'on est en train de se moquer du heavy metal. Et ça c'est quelque chose qui peut avoir vraiment des conséquences assez douloureuses pour le maquettiste ou le graphiste. Le fait de choisir une police de caractère qui pour le coup n'a rien à voir avec le mot, avec la marque, avec que sais-je, avec le message que l'on est en train d'essayer de faire passer. Donc le choix d'une police de caractère c'est quelque chose qui est vraiment très important. Et pour bien vous faire comprendre cela, vous voyez tout de suite j'ai écrit easyjet, j'ai écrit promotion, heavy metal, etc. Mais si simplement on prend des lettres au hasard et qu'on met les lettres comme ça au hasard les unes à côté des autres, encore une fois avec cette fameuse police de caractère qui est pour ne pas la nommer le cooper black. Et bien à ce moment-là vous voyez on a même retiré le sens du mot, c'est-à-dire que encore une fois on n'a pas de couleurs, on n'a pas d'arrière-plan, de photos, de quoi que ce soit pour faire passer un message ou une émotion. Et on n'a même pas le message lui-même, c'est-à-dire qu'on n'a vraiment rien, on est dans l'abstraction la plus totale. Et le simple fait de mettre ces lettres les unes à côté des autres complètement au hasard, mais avec cette police de caractère là, on continue de ressentir ce côté promotion, ce côté pas cher, populaire, sympathique, etc. On continue de le ressentir. C'est bien la preuve que la connotation qui est induite par le choix d'une police de caractère est quelque chose que l'on ressent tous, quel que soit le message que l'on essaie de faire passer. Maintenant si nous prenons les mêmes lettres, ces lettres donc qui sont prises au hasard et qui sont alignées les unes à côté des autres pour former un mot qui n'existe pas, en tout cas j'espère, mais que l'on change de caractère typographique. On prend cette fois-ci un caractère qui s'appelle, pour ne pas le nommer, le copperplate gothique. Et bien cette fois-ci, on se rend compte encore une fois uniquement avec le choix du caractère, parce que là pour le coup, encore une fois on a retiré tous les éléments qui pourraient amener du sens et même le sens du mot, et bien on se rend compte que l'on est dans une autre dimension sémantique. On se rend compte que là on est plus dans une dimension, on va dire, plus sérieuse peut-être, qu'on exprime un petit peu éventuellement le cabinet d'un notaire ou alors le bureau du directeur de la banque ou que sais-je. On se rend compte encore une fois de tout ce qui est amené par le choix uniquement du caractère typographique. Alors je vous dis depuis quelques minutes maintenant que l'on retire la couleur, la mise en page, etc. Maintenant si on rajoute cette couleur et cette mise en page, vous voyez par exemple ce logo qui est le logo d'un célèbre fabricant de vêtements. Et bien vous voyez donc ce logo, donc il y a du vert, il y a une mise en page, la typographie est alignée à gauche et elle est légèrement au-dessus du rectangle, et il y a effectivement le choix de la typographie. Donc il y a pas mal de choses, la couleur, la mise en page, etc. et la typographie qui peuvent faire passer un sentiment particulier, etc. Lorsque l'on voit ce logo, et bien on a quand même une impression, juste en voyant le logo, de qualité. On sent une certaine qualité. Mais c'est vrai qu'on pourrait se dire, mais la qualité, et bien peut-être que ce sentiment de qualité, peut-être qu'il vient de la mise en page, de la couleur, etc. Mais si on prend le même logo et que l'on change la police de caractère, comme vous pouvez le constater, cette fois-ci on n'a pas touché à la mise en page, on n'a pas touché à la couleur, uniquement à la police de caractère. Et en changeant cette police de caractère, et bien on a encore une fois une autre sensation. On se rend compte encore une fois que si Benetton demain, par exemple, choisissait pour une raison x ou y de changer son caractère typographique et d'utiliser celui-là, et bien ils auraient peut-être un petit peu plus de difficultés à vendre leurs vêtements. Donc encore une fois, ce choix de la police de caractère, c'est un choix qui est vraiment quelque chose qui est primordial, parce que chaque caractère typographique possède son propre passé, transporte un bagage, un bagage culturel, un bagage historique, un bagage social, qu'il est absolument primordial pour un graphiste, pour un maquettiste de connaître, au moment où je vous parle, des polices de caractère, des caractères typographiques sur internet, il y en a des centaines, des milliers, des centaines de milliers, il y en a vraiment beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup. Et si vous voulez arriver à faire le choix là-dedans, ça peut paraître compliqué, mais en fait ça ne l'est pas. Ça ne l'est pas parce que dans ces centaines de milliers de polices de caractère, il y en a finalement moins d'une centaine qui sont vraiment utiles, qui sont vraiment bien faites, qui correspondent en tout point à ce que l'on peut attendre d'une police de caractère, ce qu'elle peut faire passer, ce à quoi elle peut servir. Et si vous voulez, lorsque l'on a réussi à comprendre cela, eh bien on a vraiment besoin de très peu de polices de caractère, sauf que c'est vrai que lorsqu'on est en face de son ordinateur, que l'on clique sur le menu déroulant pour le choix de la police de caractère, et que l'on voit tous ces noms un peu abstraits, un peu bizarres, un peu inconnus, qui défilent devant nous, Baskerville, Times, je ne sais pas, Comix100, non, Comix100 non, parce qu'on va se faire foutre de notre gueule, mais en ce qui concerne toutes les autres polices de caractère, on se rend compte qu'on ne les connaît pas, et ça peut même être un peu effrayant. Eh bien voilà, le but aujourd'hui, avec cette vidéo que vous êtes en train de regarder, c'est d'essayer de faire en sorte que vous ne soyez plus effrayé par tous ces mots qui vont, je l'espère, devenir familier, et que vous puissiez choisir une typographie, un caractère typographique avec pertinence, et faire en sorte que vous puissiez concevoir un travail et faire passer un message de la meilleure manière possible.

Programme détaillé de la formation

12 commentaires
5,0
12 votes
5
4
3
2
1
Isabelle75
Il y a 4 months
Commentaire
Une très belle formation. David Rault nous explique parfaitement les choses, est très clair. C'est un véritable plaisir de l'écouter nous raconter l'histoire de la typographie et ses usages. Je recommande fortement ce module.
isapironneau
Il y a 6 months
Commentaire
Passionnant et très instructif.
Une pépite, cette formation ! On en ressort tellement plus riche.
Merci à David RAULT !
cyriaque.lecomte
Il y a 1 year
Commentaire
J'ai toujours trouvé que parler typographie était d'un ennui mortel. C'était avant de voir ce cours incroyablement passionnant, très clair et qui donne vraiment des informations intéressantes et pertinentes. Quel plaisir !
charles.sename
Il y a 1 year
Commentaire
Très bon orateur, bien construit, de très bonnes bases sont posées tout ceci avec un rythme juste. Passionné et passionnant, David Rault donne les bases pour qui veut approfondir le sujet.
Un grand merci à lui.
spamluv
Il y a 1 year
Commentaire
Super vidéo pour appréhender de meilleure manière la typographie et ses différentes connotations associés, ainsi qu'une partie historique et culturelle sur la construction de l'écriture et de la typo très instructive.
séverinesolati
Il y a 1 year
Commentaire
Cette formation est une érudition.
Le formateur est agréable à écouter. Il a su me captiver par l'histoire de la typographique. Aussi, Il nous pousse à réfléchir.
J'apprécie beaucoup sa gestuelle, l'expression de son visage accompagne à merveille son dialogue. Le montage de la vidéo est très bien faite aussi.
delfe57
Il y a 2 years
Commentaire
Très instructif. Formateur clair et très agréable à écouter.
yacouba.k
Il y a 2 years
Commentaire
Belle formation! Formateur très TOP
geraldine.masse
Il y a 3 years
Commentaire
Formation extrêmement intéressante. La partie historique est captivante, les points théoriques sont pertinents. Le formateur partage sa passion avec nous, une totale réussite.
shop_5
Il y a 3 years
Commentaire
Merci pour cette formation passionnante , très pertinente et agréable à suivre !
helene_rabault
Il y a 3 years
Commentaire
Les conseils sur les associations de polices de caractères fournissent une bonne base et permettent de connaître des erreurs à éviter. Les explications sur la classification de Maximilien Vox complètent utilement le livre ABDC de la typographie par le même David Rault. En seulement deux heures ont ressort déjà très changé dans son rapport aux caractères. Merci.
larrosoirblog
Il y a 3 years
Commentaire
Formation très intéressante, surtout la première partie détaillant les origines de la typo.
Formateur agréable à écouter.
Nos dernières formations Typographie