Comprendre l'action et le comportement du Drive dans les plug ins Abbey Road

Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Utiliser les Plug Ins Waves Abbey Road dans vos Mix
Revoir le teaser Je m'abonne
5,0
Transcription

49,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
5,0
49,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Maîtrisez l’utilisation des Plug-Ins Waves Abbey Road pour vos mixages audio.

Dans cette formation nous allons voir comment utiliser de manière efficace les Plug-Ins Waves Abbey Road lors de la face de mixage.

Dans cette formation, vous commencez par voir l’ensemble des fonctions de chaque plug-in avec notamment le simulateur de bande le J37, les channels strips TG12345 et REDD 37/51 mais aussi le Saturator ou encore le Reel ADT. Vous passez également en revue les effets de Reverb, Plate et Champers. 

Vous découvrez aussi de manière concrète ce qui se passe en termes de génération d’harmonique, pour acquérir des connaissances encore plus grandes sur ces plug-ins.

Pour terminer, vous déconstruisez un mixage fait avec les plug-ins Waves Abbey Road pour vous rendre compte de l’action réelle sur des sources sonores variées comme la Drum, la Basse, les guitares ou encore les voix.

Voir plus
Depuis le début, on parle de THD, de génération d'harmonique, de texturage du son. Mais en fait, qu'en est-il réellement de ce qui se passe lorsque notre signal, c'est le cas de le dire, passe dans ces Plug Ins ? On a des sensations, on a des perceptions, oui. Après, ce qu'il est bien de faire, c'est aussi de mettre des informations physiques sur les types d'harmoniques qu'on a et la quantité et l'amplitude de ces harmoniques. Volontairement, j'ai pris une session dans laquelle j'ai remis tous les Plug qu'on a vus et sur lesquels j'ai un signal générateur à différents niveaux. Donc, moins 18, moins 9, moins 6, moins 3. Alors déjà, premièrement, j'ai pris un 1000 Hz parce que je veux voir ce qui se passe dans mon Plug In, ou plutôt à la sortie de mon Plug In, lorsque je n'envoie qu'une seule fréquence dans le Plug In. C'est-à-dire que, traduction, si lorsque j'envoie 1000, je vois au niveau de mon indicateur de fréquence uniquement 1000, c'est que globalement, je n'ai pas de génération d'harmoniques et que je peux considérer que, tout simplement, mon signal ou mon Plug In est clean. Si lorsque je rentre 1000, je me retrouve avec tout un tas de fréquences qui sont créées, c'est que là, globalement, mon Plug In aura généré des harmoniques et donc, on va là parler de couleurs, de grains, de texturage. Et après, pourquoi prendre plusieurs niveaux ? Tout simplement pour voir si le rapport de création d'harmoniques reste le même ou si, au fur et à mesure que le niveau augmente, la gestion d'harmoniques devient « non linéaire », c'est-à-dire que le rapport entre deux harmoniques, une forte et une faible, est-ce qu'elle s'inverse avec la hausse du niveau ou est-ce qu'elle reste identique, peu importe le niveau ? Si je commence par prendre, globalement, le J37, vous vous souvenez ? Je prenais le J37 et, tout simplement, on a dit que ça allait avoir une influence sur le signal. Pour l'instant, j'envoie un 1000 Hz à –18, donc j'ai bien ici 1000 Hz. Derrière, je vais activer, tout simplement, le simulateur de bande. Et là, qu'est-ce qui va se passer ? Tout simplement, première observation, je vois que je génère 1000 à la base et qu'en sortie de magnéto, je prends les harmoniques. Et là, je n'ai pas n'importe quelle harmonique puisque j'ai 3000, 5000, 7000, 9000, etc. Donc, en gros, je sais que je génère des harmoniques impaires. Là, attention, il faut bien mettre ça à l'échelle d'une seule fréquence. Ce qui veut dire que lorsque je vais envoyer dans mon magnéto à bande un signal qui va être multifréquentiel puisque nous, on ne traite que des signaux complexes, il faut bien remettre ça à l'échelle de chaque fréquence de notre signal. Donc là, on voit bien que lorsque, de base, je mets mon 1000 Hz à –18, j'ai tout simplement la génération d'harmoniques impaires. Bien sûr, je regarde ce qui se passe lorsque le signal est non plus à –18 mais à –9. Je garde tout simplement le rapport d'harmoniques. L'harmonique 3 est plus forte que l'harmonique 5. Ici, l'harmonique 3 est bien plus forte que l'harmonique 5, d'accord ? Et plus forte que l'harmonique 7. Je me mets cette fois à –6 et là, déjà, on peut voir certaines choses apparaître. C'est-à-dire que là, regardez, l'harmonique 5 était bien supérieure à l'harmonique 7. Lorsque je passe à –6, qu'est-ce qui se passe ? Je vois bien que là, l'harmonique 5 et l'harmonique 7 sont globalement à peu près au même niveau. Lorsque je vais passer à –3, je vais voir que l'harmonique 5 redevient, par exemple, plus forte que l'harmonique 7. Donc là, la réflexion à se faire quand vous utilisez des plugins, c'est de dire, voilà, je le passe dans un 1000 Hz à différents niveaux et qu'est-ce qui va se passer ? Tout simplement, je vais voir ce qu'il y a de créé comme harmonique et si la génération d'harmoniques est constante en relation avec le niveau qui est envoyé. Ensuite, bien sûr, regardez, tous les paramètres dont je vous ai parlé tout à l'heure, par exemple, si je prends au niveau du bias, si je prends plus 5, qu'est-ce qui se passe ? Je vais avoir certes des choses petites, mais on voit bien qu'il y a un changement. On voit bien que là, il y a un changement. Si je me remets sur la partie la plus forte, regardez, ça, c'est le bias normal. Je vais me mettre à plus 3, ça augmente à plus 5. Vous voyez que là, j'ai des rapports, notamment entre 7 ici et 9 qui changent. Entre le plus 3 où la 7 est supérieure à la 9 et le plus 5 où la 7 est de même niveau, voire même peut-être un peu inférieur à la 9. Donc, on voit bien qu'il n'y a pas non plus d'harmoniques en plus, j'allais dire, qui se sont créées. Il n'y a pas un bond au niveau de l'amplitude des harmoniques, mais on voit bien que le changement à niveau constant, le changement notamment du bias a une influence sur le rapport des harmoniques. Alors après, au niveau de la vitesse, qu'est-ce qu'on va voir ? On va voir aussi, regardez, on a une influence sur l'amplitude des harmoniques. Donc, on voit bien que, qu'est-ce qui se passe ? Lorsque je vais changer la vitesse, ça va avoir une influence sur la texture parce qu'on le voit bien physiquement, j'ai le rapport d'amplitude d'harmonique qui change tout simplement. Donc ça, on va pas non plus, on va voir les autres plug-ins tout simplement parce qu'on pourrait passer des heures sur un même plug-in à étudier les harmoniques. Ce que je veux, c'est que vous arriviez à bien comprendre ce qui se passe dans un plug-in, mais surtout que vous preniez l'habitude, je pense que c'est important, de faire ce travail-là pour voir ce qui se passe dans vos plug-ins. Par exemple, si je prends le RS-56, vous vous souvenez ? Donc le RS-56, on a dit EQ, passif, d'accord ? On va réagencer les fenêtres. Regardez, j'envoie un 1000 Hz à moins 18, qu'est-ce que j'ai ? J'ai 1000 ici, ici et ici. Peu importe ce que je fais, même si je me mets à 1024 pour dire tiens, qu'est-ce qu'il se passe ? Oui, là vous allez dire oui, mais là ça génère des harmoniques et notamment des harmoniques impaires. Oui, pourquoi ? Parce que vous voyez bien que là, on est globalement sur un niveau qui est très fort et que du coup, dès que je sature mon signal, on voit bien, c'est ce qui se passe. C'est-à-dire que là, je n'ai aucune influence du RS-56 sur mon signal. Dès que le niveau va saturer, vous voyez bien que je ne passe de rien. Dès que ça sature, tac, j'ai mes harmoniques. Trois, donc mes harmoniques impaires qui sont créées. En tout état de cause, celui-là, tout à l'heure, je vous ai dit qu'il était clean. On a bien la vérification qu'il est clean. Je rentre 1000, je sors 1000. Je peux en prendre d'autres, par exemple le TG, d'accord ? Et bien là, on voit directement le TG. Regardez, je me retrouve avec une génération d'harmoniques qui est relativement importante. Là, par contre, par opposition au J37, qu'est-ce que je remarque ? Est-ce que j'ai seulement les harmoniques impaires ? Je n'ai pas seulement les harmoniques impaires. J'ai les harmoniques paires, donc 2, 3, 4, 5, 6 fois la fréquence de base. Donc là, 2000, 3000, 4000, 5000, 6000, etc. Par contre, ce que je peux observer, c'est que j'ai bien les harmoniques paires et impaires et ce, globalement, peu importe le niveau. Par contre, ce que je peux remarquer aussi, c'est que j'ai bien ici 2, 3, 4, 5, 6, 7, mais qu'on voit aussi qu'à partir d'un moment, les harmoniques paires deviennent bien inférieures aux harmoniques impaires, c'est-à-dire 8, 10, 12 sont bien inférieurs à 9, 11, 13. Donc ça aussi, c'est important de l'avoir en tête et de dire, voilà, je sais que lorsque j'utilise le TG12345, je sais que j'ai toutes les harmoniques paires et impaires, mais qu'en fait, au-delà de l'harmonique 7, j'ai des harmoniques paires qui sont bien inférieures aux harmoniques impaires et là, que je fasse ça ou un signal un peu plus faible, sauf que lorsque j'ai un signal un peu plus faible, les harmoniques paires deviennent plus réduites à quel niveau ? Non plus au-dessus de l'harmonique 7, mais au-dessus de l'harmonique 3. Donc on voit bien que là, le rapport à la génération d'harmonique 2 à une influence est corrélée avec tout simplement le niveau que j'envoie dans la tranche. Derrière, lorsque j'augmente le niveau, très logiquement, si à un moment donné, je sature, on voit bien que l'harmonique 3 prend très clairement le dessus sur les harmoniques 2, tout simplement parce qu'on sature notre signal. Là, encore une fois, on a tout simplement le fait de dire, voilà, j'ai une génération d'harmoniques qui va différer en fonction du niveau, qui va différer aussi, on va le revoir. Là, je suis ici, si je suis en limitation, on voit bien que la limitation, c'est un 7 pour 1, et là, on voit bien qu'entre out et limiteur, à un niveau équivalent bien sûr, donc là je suis à moins 18, on se retrouve avec des harmoniques qui vont être amplifiées, un peu moins lorsque je suis en compression, et ce que j'ai vu tout à l'heure lorsque je suis en out, c'est-à-dire en bypass. Le concept aussi dont on a parlé du drive, de dire, bah oui, mais le drive va justement jouer, donc à un niveau qui ne sature pas au niveau de l'entrée, vous voyez bien que là, j'ai la capacité, voilà, j'ai la capacité de changer, là, hop, j'ai toujours mon 1000, là, qu'est-ce que j'ai ? Je vais augmenter le drive, on voit bien ce qui se passe, l'amplitude des harmoniques change, avec bien sûr une prédominance des harmoniques impaires, donc 3, 5, 7, 9, mais après avec quelque chose qui n'est pas forcément linéaire, puisque là, 10, 11, 12, on est à peu près sur la même chose, et on reprend notre marche en avant sur les harmoniques impaires, plus fortes que les harmoniques paires. On voit aussi quelque chose qui est important, c'est que la fondamentale, elle, a tout simplement changé d'amplitude, c'est-à-dire que cette fondamentale qui est bien supérieure à ses harmoniques, ce qui est normal, devient un peu plus proche de ses harmoniques, voire même au même niveau que ses harmoniques, lorsque la THD générée est trop importante. Pour le TG12345, voilà la manière dont il a de réagir et de gérer des harmoniques. On peut aller voir aussi l'autre tranche de console qu'on avait vue, donc c'est le RAID 3751. Voilà, on peut voir en fonction... Voilà, donc là, on a une gestion des harmoniques, donc paires et impaires, mais avec une décroissance, vous le voyez bien, qui n'est pas du tout celle qu'on avait au niveau du TG12345. On voit bien qu'on avait une alternance plutôt sur le TG, alors bien sûr en fonction du niveau, mais une alternance entre harmoniques paires et harmoniques impaires. Là, on voit bien qu'on a une décroissance qui est assez régulière au niveau des harmoniques. Et du coup, qu'est-ce qu'on a ? Après, on va pouvoir aussi, en fonction du drive, voir l'action. Donc vous voyez, plus j'envoie de drive, plus je réduis l'amplitude de ma fondamentale, mais plus je change la décroissance des harmoniques avec une prédominance... Là, on retrouve toujours la même chose, avec une prédominance des harmoniques impaires au profit des harmoniques paires, tout simplement parce qu'on génère ici du drive. Vous voyez bien que de base, on est sur quelque chose avec une décroissance assez... Si je me remets sur le même réglage que le réglage par défaut, voilà, on est globalement sur une décroissance assez, on va dire, pas linéaire, mais bon voilà, on est sur quelque chose d'assez régulier. J'augmente tout simplement la THD. On voit bien que les harmoniques 3, j'allais dire, prennent le pouvoir par rapport aux harmoniques 2. D'accord, donc on voit bien encore une fois, autre plugin, autre génération d'harmoniques. Idem, si je le fais avec l'ERS-124, je vois bien, notamment vous vous souvenez, dans le superfuce que je vous disais, voilà, c'est de l'over compression et donc ça distord le signal beaucoup plus. Là, on en a la preuve. Vous voyez bien que la génération d'harmoniques augmente. En superfuce, vous allez me dire, ouais, c'est pas flagrant. C'est pas flagrant, mais c'est quand même bien visible ici. Et puis surtout, après, il va falloir comprendre que ça, c'est sur une fréquence. Donc, multiplié par le nombre de fréquences de notre signal, ça va être quelque chose de relativement important au niveau de la globalité du signal. Là, sur l'ERS-124, on voit une génération d'harmoniques paires et impaires, avec bien sûr une génération et un rapport qui va être aussi fonction du gain d'entrée que je vais avoir sur ma compresse. Mais globalement, on voit que soit certains plugins ne génèrent que des harmoniques impaires, soit génèrent des harmoniques paires et impaires avec des relations qui peuvent dépendre du niveau de votre signal, ainsi que des réglages que vous faites dans le signal lui-même. Alors, bien sûr, après, si je prends par exemple la Plate, vous allez me dire, ouais, mais la Plate, c'est une reverb, ça n'a pas de raison de colorer. Qu'est-ce qu'on voit ? On voit tout simplement ici que lorsque je rentre 1000 dans ma reverb, très logiquement, ça me crée quand même des harmoniques, en plus de me créer le bruit du bruit de fond, le bruit de fond qui peut être amplifié par, on l'a dit, le paramètre analogue, même si là, ça ne se voit pas beaucoup. Mais globalement, vous voyez, je rentre 1000. Alors, bien sûr, là, si je me mets sur quelque chose d'un peu plus important en termes de niveau, voilà, niveau plus important et THD, surtout, et THD augmenté. Là, je l'ai rediminué pour vous faire voir, mais vous voyez que là, j'ai l'harmonique 2, l'harmonique 3 et qu'après 4, 5, on peut estimer que c'est insignifiant. Là, vous voyez, 2, 3, 4, 5, etc. Pour arriver ici, forcément, avec des choses qui prennent un peu plus de place. Donc, vous voyez que même la reverb à son niveau génère des harmoniques. Au niveau, par exemple, on parlait de plug-in de Debus Master. Lorsque vous êtes avec le mastering vinyle, on peut voir quoi ? On peut voir que le mastering vinyle, vous voyez, génère lui-même des harmoniques. Je vais baisser le bruit de fond et crackel, hop. Mais vous voyez que j'ai des harmoniques. Harmonique, d'ailleurs, paire et impaire. D'accord, si je regarde bien, 2, 3, 4, 5, 6, 7, etc. Et que lorsque je vais changer, par exemple, de support, voilà, là, par exemple, je vous ai dit, ça va être très fin. Mais par exemple, quand vous utilisez le Laker, donc là où on cut les vinyles, vous voyez que l'harmonique 2 est supérieure à l'harmonique 3. J'enlève et je mets plutôt sur la lecture. Là, qu'est-ce qui va se passer ? Eh bien, je me retrouve avec une harmonique 2 inférieure à l'harmonique 3. Je vais aussi pouvoir voir le changement avec la platine utilisée. Est-ce que j'ai une platine DJ ou est-ce que j'ai une platine plutôt de type Abbey Road ? Vous voyez bien, encore une fois, si je regarde les harmoniques 2 et 3 qui sont les plus fortes, eh bien, j'ai une modification, vous voyez, du niveau entre 2 et 3. Si je change le module cartridge, vous voyez aussi, même si c'est un peu plus fin, vous voyez que je vais avoir des modifications. Je vous le disais tout à l'heure, ça ne va pas avoir d'énormes modifications sur une option. Par contre, on voit bien que chaque option a tout simplement une action sur la génération d'harmoniques en termes d'amplitude. Et ça, c'est important à bien comprendre en plus de la gestion du drive ici qui, elle, va forcément accentuer, vous le voyez, les harmoniques impaires, donc les harmoniques 3 de mon signal. Donc, pour finir, je vais vous montrer au niveau du Mastering Chain, voilà. Donc là, qu'est-ce qui se passe ? Bon, là, tout est globalement à peu près droit. Donc là, lorsque je vais choisir tout simplement la courbe d'équilibré, là, il se trouve que là, j'ai un 1000 Hz. Donc, on va dire oui, mais globalement, du coup, c'est relativement plat. Il n'y a rien, c'est clean. Oui, mais n'oubliez pas que là, j'envoie un 1000 Hz. Il faudrait que j'envoie une fréquence peut-être un peu plus basse pour voir ce qui se passe au niveau tout simplement du signal. Je peux éventuellement, regardez par exemple, prendre le 1000 ici et voir ce qui se passe lorsque je booste le 1000. Alors là, vous allez me dire, wow, il y a beaucoup d'harmoniques. Attention, non, c'est que là, vous voyez bien que c'est que les harmoniques impaires, tout simplement parce que mon signal a saturé. Toujours le même concept. Lorsque je suis hors de la saturation, vous voyez que là, on est relativement clean au regard de la fréquence qu'on a ici. Clean ne veut pas dire que ça ne sert à rien. Clean veut dire que lorsque j'utilise un filtre, etc., une courbe, là, il se trouve que c'est 1000 Hz, mais si c'est clean, c'est que je rentre A, je sors A et éventuellement, je sors A un peu plus fort si je suis dans le cas d'un EQ dans lequel j'ai boosté une fréquence. Mais il ne faut pas dire que ne pas générer d'harmonique, c'est quelque chose qui n'est pas bon. Non, c'est juste savoir justement qu'est-ce qui est généré comme type d'harmonique, paire ou impaire, quelle est la décroissance de ces harmoniques, quelle est la réaction de l'amplitude harmonique en fonction du niveau qui traverse le plugin. C'est ça qui va être important d'avoir en tête pour bien comprendre les phénomènes qu'ensuite vous allez entendre. Attention, je ne suis pas en train de dire qu'on mixe en disant oui, alors tant là, il va y avoir des harmoniques impaires, des harmoniques impaires. Non, c'est le fait de dire au moins en sachant ça, vous allez pouvoir tout simplement appréhender de meilleure manière ce que vous entendez lorsque vous placez un signal dans un plugin ou dans un autre. Donc, le but réel, il était de vous faire prendre conscience que derrière les termes coloration, grains, texturage du signal, il y avait une réalité physique et que cette réalité physique, il était bien d'avoir quand même les tenants et les aboutissants pour ensuite pouvoir se servir au mieux de votre ou de vos plugins dans les mix.

Programme détaillé de la formation

Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
REDD 12:21
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Basse 08:07
Je commande Je m'abonne
Keys 05:05
Je commande Je m'abonne
Guitars 04:47
Je commande Je m'abonne
Horns 06:24
Je commande Je m'abonne
Vocal 08:05
Je commande Je m'abonne
Reverb 11:38
Je commande Je m'abonne
5 commentaires
5,0
5 votes
5
4
3
2
1
davidlomata
Il y a 1 year
Commentaire
Déjà j'aime bien le choix du style pour cette formation, merci beaucoup Alexandre. T'es le meilleur
spantel
Il y a 2 years
Commentaire
Vraiment très, très intéressant pour qui veut en savoir plus sur ces plug-ins "de légende" !
caruso.david
Il y a 2 years
Commentaire
Super formateur... Merci
totoskbass
Il y a 2 years
Commentaire
Géniale , j'adore ce formateur !
gregory_jarrige
Il y a 2 years
Commentaire
Un cours très intéressant, très enrichissant même... tant sur la présentation des plugins Abbey Road, que sur les notions théoriques et historiques relatives à ces plugins.
Nos dernières formations Audio-MAO
  • Nouveau
    Logic Pro 11 - Les nouveaux outils et instruments
    Découvrir
    À la fin de cette formation, vous serez capable :- d'utiliser et personnaliser les Session Players.- de maîtriser les nouveaux instruments Studio Piano et Studio Bass.- d'intégrer et exploiter les nouveaux Producer Packs dans vos productions.- d'appliquer des techniques avancées de traitement du son avec ChromaGlow.- d'utiliser des raccourcis clavier et des fonctionnalités avancées pour une production musicale fluide.
    2h23 34 leçons
  • Nouveau
    Apprendre Logic Pro 11 en une heure
    Découvrir
    À la fin de cet atelier, vous serez capable de créer, enregistrer, éditer, mixer et exporter des projets musicaux en utilisant les fonctionnalités essentielles de Logic Pro 11. Vous maîtriserez l’interface du logiciel, la configuration audio, l’utilisation des boucles Apple et des Session Players, l’enregistrement, l'édition, ainsi que les techniques de mixage.Ces bases solides vous permettront d'évoluer rapidement vers une utilisation plus avancée du logiciel.
    1h31 36 leçons
  • Nouveau
    Maîtriser Pro Tools pour le Dolby Atmos avec le Renderer Interne
    Découvrir
    Maîtrisez le mixage en Dolby Atmos avec Pro ToolsPlongez dans l'univers du son 3D et multicanal grâce à cette formation complète. Apprenez à créer, configurer et optimiser vos sessions Pro Tools pour le Dolby Atmos. De la configuration des groupes Atmos à l'exportation de mix en ADM BWF, cette formation vous offre toutes les clés pour réussir vos projets audio immersifs.
    2h24 20 leçons
  • Nouveau
    Apprendre Ableton Live 12 en une heure
    Découvrir
    Au terme de cet atelier, Vous aurez les compétences nécessaires pour produire votre propre musique. Vous serez capable de - naviguer efficacement dans l'interface d'Ableton Live 12 - d'enregistrer et d'éditer des pistes audio et MIDI - de créer des arrangements musicaux de manière fluide dans la vue Session et la vue Arrangement. Préparez-vous à libérer votre créativité et à plonger dans le monde de la production musicale avec Ableton Live 12.
    1h10 31 leçons
  • Ableton Live 12 : Le travail dans la vue Arrangement
    Découvrir
    Apprenez à maîtriser la vue Arrangement d'Ableton Live 12 pour transformer vos idées en productions musicales professionnelles. Découvrez les outils de recherche de la bibliothèque intégrée, les techniques avancées d'enregistrement, le montage et l'édition, ainsi que le transfert vers la vue Session pour des performances live époustouflantes.
    5h38 79 leçons

éditeur de vidéos pédagogiques

Des supports pédagogiques en vidéo, produits avec les meilleurs experts. Dans nos studios à Paris, Lyon ou Montpellier. Vous souhaitez travailler avec nous ?
image-micro