Abbey Road Chambers

Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Utiliser les Plug Ins Waves Abbey Road dans vos Mix
Revoir le teaser Je m'abonne
5,0
Transcription

49,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
5,0
49,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Maîtrisez l’utilisation des Plug-Ins Waves Abbey Road pour vos mixages audio.

Dans cette formation nous allons voir comment utiliser de manière efficace les Plug-Ins Waves Abbey Road lors de la face de mixage.

Dans cette formation, vous commencez par voir l’ensemble des fonctions de chaque plug-in avec notamment le simulateur de bande le J37, les channels strips TG12345 et REDD 37/51 mais aussi le Saturator ou encore le Reel ADT. Vous passez également en revue les effets de Reverb, Plate et Champers. 

Vous découvrez aussi de manière concrète ce qui se passe en termes de génération d’harmonique, pour acquérir des connaissances encore plus grandes sur ces plug-ins.

Pour terminer, vous déconstruisez un mixage fait avec les plug-ins Waves Abbey Road pour vous rendre compte de l’action réelle sur des sources sonores variées comme la Drum, la Basse, les guitares ou encore les voix.

Voir plus
On va maintenant parler de l'autre Reverb du pack Abbey Road, c'est la Chambers. Alors, c'est un Plug In qui peut faire peur de prime abord, mais on verra que quand on segmentarise bien les paramètres, on comprend un peu mieux son fonctionnement. Et dans le cas où vous auriez des doutes sur qui et quoi, qui agit où, comment, première chose, c'est de savoir que lorsque vous, ici, vous cliquez sur Signal Flow, vous avez tout simplement le schéma de fonctionnement. Qu'est-ce qui est envoyé où ? On commence ici, donc là, je vous remontre. On commence signal d'entrée, donc le son direct qui est dérivé et qui, du coup, passe dans l'étage d'entrée, d'accord ? Donc l'étage d'entrée, on est ici. Derrière, une fois qu'il sort de ce signal d'entrée, il rentre dans l'étage de Tape Delay. Donc là, on voit bien qu'on rentre dans cet étage de Tape Delay. Donc cet étage qui est, pour le coup, ici, d'accord ? En bas à gauche. Derrière, je vais sortir de ce Tape Delay. Par contre, là, je vais splitter mon signal. Une partie du signal, très logiquement, va être renvoyé, donc c'est mon feedback, va être renvoyé dans mon délai avec plusieurs actions. Notamment, dans un premier temps, lorsque le signal est prélevé pour être renvoyé dans le délai, je vais lui appliquer tout simplement un Feedback Filters, d'accord ? Donc la première étape, je vais, une fois que je suis en phase de retourner vers le délai, je vais appliquer ce filtre-là. Ensuite, je vais avoir quoi ? Je vais avoir mon signal qui va continuer et qui va tout simplement être... Alors bien sûr, j'ai la quantité, d'accord ? Ici, donc ça, c'est le feedback. Et ensuite, je vais être tout simplement renvoyé à l'entrée de mon délai. Entre temps, ce que je n'ai pas dit, c'est qu'avant d'être aussi renvoyé, j'ai ici l'application sur le premier signal. Tout simplement du drive, c'est-à-dire de la génération d'harmonique et éventuellement de sa modulation. Donc je rentre, je split, je suis renvoyé ici avec cet effet-là appliqué et cette option-là d'appliquer. Le signal qui, lui, n'a pas été renvoyé est tout simplement envoyé vers quoi ? Vers l'aspect beaucoup plus reverb. Mais avant d'être envoyé vers la reverb, on passe bien sûr vers tout simplement ce filtre-là et ce filtre-là. Vous voyez, les deux filtres, le signal qui n'est pas dans cette boucle-là est envoyé à la reverb avec une application de ce filtre-là. Une fois que je suis rentré là, c'est-à-dire vraiment dans la reverb, j'ai l'application, on le verra, des micros du type de reverb, des speakers, etc. Et donc, j'ai tout simplement le mélange derrière de la reverb, du délai. Ensuite, avec le dry and wait, tout simplement être capable de pouvoir gérer le signal direct qui est envoyé depuis le début et qui part directement à la sortie avec tout simplement le signal qui a été délayifié et reverberé. Donc, on voit bien qu'on se facilite la tâche. Si jamais vous avez des doutes sur le routing à l'intérieur même du plugin, vous cliquez ici et vous avez la capacité tout simplement de pouvoir revoir le synoptique de ce plugin-là. Donc, si je reprends, je rentre ici. Derrière, on a quoi ? On a tout ce qui est cette partie-là, d'accord ? Donc, cette partie-là avec un délai, avec une quantité de signal réinjectée. Donc, en off, je ne réinjecte rien dans le délai. En 100 %, je réinjecte tout. Et là, on peut se retrouver avec des paramètres, enfin des paramètres, des résultats qui sont quand même assez bizarres, d'accord ? Donc, ça bien sûr, c'est le genre de paramètres. On écoute et j'allais dire, on gère cette réinjection, donc ce feedback en fonction de ce qu'on a envie d'entendre. On sait que dans ce feedback, j'ai aussi tout simplement la capacité d'avoir des filtres. Ces filtres, on le voit bien basse, médium. Donc, c'est assez succinct, basse, médium, aiguë. Si je prends au niveau du haut, au niveau du haut, je peux aller de quelque chose de totalement flat et descendre jusqu'à 3,5 kg en termes de filtre. Ce qu'il faut savoir, c'est que ce cut, donc ce high cut, a une pente de 24 dB par octave. Au niveau des basses cuts, là, je suis aussi cette fois sur un cut, mais cette fois sur un low cut. Je peux aller de quelque chose de flat à globalement jusqu'à 6,4 kg. Sachant que cette fois, la pente de mon low cut n'est pas de 24 comme pour le high, mais elle est tout simplement de 12 dB par octave. Au niveau du mid, là, je n'ai pas de fréquence à gérer. J'ai juste un cut ou un boost. Il faut juste savoir que ce filtre là, c'est une belle qui agit en fréquence centrale à 3,5 kg. Donc, c'est important d'avoir en tête la fréquence pour savoir si on en a besoin globalement ou pas. Le drive a toujours la même fonction, c'est-à-dire cette capacité à générer plus ou moins de THD. Et la modulation, là, c'est est-ce que je vais faire moduler le signal pour éventuellement, et selon les réglages, me rapprocher de choses un peu plus phasées ou un peu plus flangées au niveau de cette partie du délai. Bien sûr, toute la partie délai peut être synchronisée, donc soit gauche-droite simultanément, soit le fait de dire moi, là, je suis en jaune donc linké, soit je dis ben non, moi, je suis délinké et j'ai droite et gauche séparés. D'accord, donc ça, c'est possible. Si vous le synchronisez, vous êtes sur des valeurs en rapport avec le tempo. D'accord, donc tout simplement noir, croche pointée, triolède noir, croche, etc., etc. Derrière, si vous n'êtes pas synchro, vous avez juste des valeurs de temps. D'accord, une fois qu'on a ça, on a dit qu'on était réinjecté dans le filtre. D'accord, donc là, au niveau du filtre, on retrouve le top cut, le basse cut et une, on va dire une bande intermédiaire entre guillemets, puisque on voit quand même que ça monte jusqu'à 10 kilos. Alors attention, ce filtre, ces filtres là agissent sur le feedback. Ces filtres là agissent sur le signal qui est envoyé à l'effet de réverbe. Je vous le remontre ici. Les filtres sont appliqués uniquement au feedback. Ces filtres sont envoyés au signal qui est tout simplement envoyé à la partie réverbe. Donc attention, ça n'est pas pour le coup du tout la même chose. On a un top cut et un basse cut. Un top cut qui va de 3,5 kg à flat comme ici et de flat à 6,4 kg pour le basse cut. Seule petite différence avec les filtres qui étaient appliqués au feedback, c'est que ici, là où les pentes étaient différentes pour le feedback, ici, les pentes sont identiques. On a des low cut et des high cut avec des pentes de 24 dB par octave. Donc ça, c'est la chose qui change en termes de forme de filtre. Ensuite, au niveau de la fréquence, je dirais un peu médium, là où tout à l'heure on avait une seule fréquence de 3,5 kg en belles, et bien là, je vais retrouver une belle. Mais par contre, je vais avoir tout simplement trois réglages, c'est-à-dire 2,7, 3,5 ou 10 avec un boost ou un cut. Donc attention, je le répète, ce filtre-là alimente non pas le précédent, c'est-à-dire là, c'est le feedback, là, j'alimente, c'est le signal qui va alimenter la reverb. Donc, j'étais sur le délai, je suis ensuite passé sur la partie filtre de l'aspect Chambers. Derrière, je vais rentrer vraiment, entre guillemets, sur l'aspect reverb de mon signal. Avec déjà, on le visualise, trois types de reverb qui changent d'ailleurs l'image en haut. On va avoir dans un premier temps le type Chamber 2, qui est tout simplement une pièce qui est, ça se voit globalement à peu près vite fait, à moitié carrelée, d'accord, et qui met l'accent aussi sur l'aspect low mid. En termes de miroir, donc là, on est sur une pièce qui est complètement constituée de miroir, donc très logiquement, on est sur quelque chose de très bright, de très brillant, avec beaucoup de perception, de réflexion, d'accord. Ensuite, au niveau du stone, le stone, c'est quelque chose qui est, qui simule une petite pièce et plutôt dark, sombre en termes de restitution fréquentielle. Lorsque je choisis le type de reverb, je vois que ça influence sur les choix que j'ai au niveau de l'option mic. Je vois que lorsque je suis en stone ou en miroir, je n'ai déjà pas le choix du micro et qu'en termes de position, les seules positions que j'ai, c'est proche ou éloigné, d'accord. Donc proche ou éloigné, idem pour stone, éloigné ou proche. Alors que lorsque je suis en chamber 2, j'ai bien sûr le choix du micro, je reviendrai après, mais j'ai aussi trois positions et non plus deux. Déjà, sachant, je n'ai plus juste le simple près ou loin, j'ai tout simplement le wall, classique ou room, d'accord. Lorsque je suis notamment, on va commencer par le classique, on voit bien qu'il y a un placement par rapport notamment aux colonnes qui se trouvent dans la pièce. C'est à dire que room, je vais être devant la colonne. Wall, je vais être positionné sur le mur arrière. Et classique, je vais être tout simplement derrière la colonne. Donc wall contre le mur, classique, je suis tout simplement globalement derrière ma colonne. Et bien sûr, room, je vais être tout simplement devant ma colonne. Quel va être l'impact ? À partir du moment où je sais que le son va être émis par là, si je suis devant la colonne en mode room, je vais avoir beaucoup plus de son direct. C'est à dire, je vais avoir une perception du son direct beaucoup plus grande. Si je suis en wall, je suis carrément au fond. Donc, je vais avoir une perception de beaucoup plus de réflexion avec une accentuation de mes transitoires. Si je suis en mode plutôt classique, on a tendance à dire qu'on est sur une balance tonale un peu intermédiaire entre, j'allais dire, le tout son direct ou le tout réflexion. Donc, ça va être le classique, la position intermédiaire en termes de balance, son direct et réflexion. Une fois qu'on a compris ça, on a aussi le choix tout simplement du micro, donc soit le Neumann, le KM53, soit le Shops, le MK2H. Alors là, pour le coup, on peut voir que le Neumann est légèrement plus brillant que le Shops. Après, on va avoir attention des changements qui vont être très, très, très subtils. Subtils, soit, mais changements quand même. Donc, vous voulez quelque chose d'un peu plus bright encore dans votre reverb, vous allez préférer le Neumann, le KM53 plutôt que le Shops. Et idem, vous voulez vraiment quelque chose de très bright, derrière, vous allez prendre quoi ? Vous allez prendre éventuellement aussi le miroir avec peut-être le NIR pour avoir plus ou moins de réflexion. Là, j'aurais plus de son direct, un peu moins de réflexion. Là, j'aurais beaucoup plus de réflexion et un peu moins de son direct. Donc, vous voyez qu'on a quand même accès à pas mal de paramètres qui vont avoir un changement, qui peuvent avoir un changement, puisqu'on ne les a pas encore entendus. On les entendra par la suite, qui vont avoir des changements sur vraiment la globalité de mon signal. Lorsque je suis en miroir ou en stone, je n'ai pas de possibilité. Vous voyez, c'est là où j'ai le moins de possibilités en termes de placement et surtout sur l'aspect speaker, en termes de choix et de positionnement des haut-parleurs. Lorsque je suis en miroir, c'est pareil. Et quand je suis en chamber, alors là, par contre, j'ai accès tout simplement à un type de haut-parleur dédié, soit les BW, soit les Haltech. Là, ça va avoir une influence sur le grain de la réverbe. Les Haltech étant beaucoup plus, j'allais dire entre guillemets, vintage, old school, puisque ça simule des enceintes des années 50-60, avec globalement un bas moins présent que sur les BW et beaucoup plus de hauts-médiums. Les BW, eux, vont être beaucoup plus modernes, avec une présence dans le bas. Alors, bien sûr, tout dépend aussi du signal que vous envoyez dans la réverbe, mais avec une présence dans le bas plus perceptible que sur les Haltech. Ensuite, et vous le voyez, il change ici. Lorsque j'ai choisi mon enceinte, j'ai la capacité de dire est-ce que je suis tout simplement face au mur ou est-ce que je suis tout simplement face à la pièce ? À la pièce, j'aurai beaucoup plus de son direct. Là ou contre le mur, très logiquement, j'aurai beaucoup plus de réflexion, puisque globalement, le signal est envoyé sur le mur pour ensuite être capté par les micros. Donc, globalement, lorsque vous allez choisir vos enceintes et le positionnement, ça va très logiquement influencer, mais on le voit bien comme la position du micro ici, etc. Sur, en gros, le rapport entre son direct, son de réflexion, on va dire. Et on voit bien que selon si je suis contre le mur avec beaucoup de réflexion ou alors ici, si je mets room et que derrière, je mets room, je sais que je vais amplifier le rapport son direct, son de réflexion. Si jamais je fais ça, je change l'équilibre direct réflexion et si je change encore ici, je rechange cet équilibre. Donc, on voit bien que la texture même de la réverbe va pouvoir être modifiée par de nombreux paramètres. Dernièrement, on a ce facteur là, le time X où en gros, vous voyez que depuis le début, je n'ai pas parlé de temps entre guillemets, je n'ai pas parlé de temps de réverbe, c'est à dire que je n'ai pas un paramètre qui me règle une seconde, 800 millisecondes, 2 secondes, 2, 2 secondes, 4, etc., etc. Par contre, si jamais je prends un réglage et que je ne suis pas forcément satisfait du temps de la tail de ma réverbe, j'ai la capacité d'utiliser ce facteur time X pour dire lorsque je suis à 1, c'est la tail, la longueur de la tail telle que le plugin me le donne au regard des paramètres que j'ai réglés et je peux aller jusqu'à 150% de ce temps là, c'est à dire multiplié par 1,5 ou multiplié par 0,5 si je veux le diminuer. J'ai la capacité, si malgré tous mes réglages, le temps, là je parle de temps, je ne parle pas de texture, le temps de la tail ne me convient pas, j'ai la capacité grâce au time X de changer en multipliant le temps que je ne connais pas, mais lui le plugin le connaît, je vais lui dire, ça va être par exemple là ici, 1,2 fois ce que les réglages des différentes options me donnent. Donc ça, ça peut être très pratique pour là, lorsque on a la bonne texture mais pas la bonne longueur, on a la capacité de le changer avec ce facteur time X. Donc on voit bien que par opposition à la plate, la reverb chambers est un peu plus complexe dans la prise en main, mais on voit bien aussi qu'à partir du moment où on comprend bien, je le remontre, le synoptique de la reverb et avec les informations que je vous ai données là, vous avez tous les outils pour bien prendre en main la chambers et bien l'utiliser dans vos mix.

Programme détaillé de la formation

Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
REDD 12:21
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Basse 08:07
Je commande Je m'abonne
Keys 05:05
Je commande Je m'abonne
Guitars 04:47
Je commande Je m'abonne
Horns 06:24
Je commande Je m'abonne
Vocal 08:05
Je commande Je m'abonne
Reverb 11:38
Je commande Je m'abonne
5 commentaires
5,0
5 votes
5
4
3
2
1
davidlomata
Il y a 1 year
Commentaire
Déjà j'aime bien le choix du style pour cette formation, merci beaucoup Alexandre. T'es le meilleur
spantel
Il y a 2 years
Commentaire
Vraiment très, très intéressant pour qui veut en savoir plus sur ces plug-ins "de légende" !
caruso.david
Il y a 2 years
Commentaire
Super formateur... Merci
totoskbass
Il y a 2 years
Commentaire
Géniale , j'adore ce formateur !
gregory_jarrige
Il y a 2 years
Commentaire
Un cours très intéressant, très enrichissant même... tant sur la présentation des plugins Abbey Road, que sur les notions théoriques et historiques relatives à ces plugins.
Nos dernières formations Audio-MAO
  • Nouveau
    Logic Pro 11 - Les nouveaux outils et instruments
    Découvrir
    À la fin de cette formation, vous serez capable :- d'utiliser et personnaliser les Session Players.- de maîtriser les nouveaux instruments Studio Piano et Studio Bass.- d'intégrer et exploiter les nouveaux Producer Packs dans vos productions.- d'appliquer des techniques avancées de traitement du son avec ChromaGlow.- d'utiliser des raccourcis clavier et des fonctionnalités avancées pour une production musicale fluide.
    2h23 34 leçons
  • Nouveau
    Apprendre Logic Pro 11 en une heure
    Découvrir
    À la fin de cet atelier, vous serez capable de créer, enregistrer, éditer, mixer et exporter des projets musicaux en utilisant les fonctionnalités essentielles de Logic Pro 11. Vous maîtriserez l’interface du logiciel, la configuration audio, l’utilisation des boucles Apple et des Session Players, l’enregistrement, l'édition, ainsi que les techniques de mixage.Ces bases solides vous permettront d'évoluer rapidement vers une utilisation plus avancée du logiciel.
    1h31 36 leçons
  • Nouveau
    Maîtriser Pro Tools pour le Dolby Atmos avec le Renderer Interne
    Découvrir
    Maîtrisez le mixage en Dolby Atmos avec Pro ToolsPlongez dans l'univers du son 3D et multicanal grâce à cette formation complète. Apprenez à créer, configurer et optimiser vos sessions Pro Tools pour le Dolby Atmos. De la configuration des groupes Atmos à l'exportation de mix en ADM BWF, cette formation vous offre toutes les clés pour réussir vos projets audio immersifs.
    2h24 20 leçons
  • Nouveau
    Apprendre Ableton Live 12 en une heure
    Découvrir
    Au terme de cet atelier, Vous aurez les compétences nécessaires pour produire votre propre musique. Vous serez capable de - naviguer efficacement dans l'interface d'Ableton Live 12 - d'enregistrer et d'éditer des pistes audio et MIDI - de créer des arrangements musicaux de manière fluide dans la vue Session et la vue Arrangement. Préparez-vous à libérer votre créativité et à plonger dans le monde de la production musicale avec Ableton Live 12.
    1h10 31 leçons
  • Ableton Live 12 : Le travail dans la vue Arrangement
    Découvrir
    Apprenez à maîtriser la vue Arrangement d'Ableton Live 12 pour transformer vos idées en productions musicales professionnelles. Découvrez les outils de recherche de la bibliothèque intégrée, les techniques avancées d'enregistrement, le montage et l'édition, ainsi que le transfert vers la vue Session pour des performances live époustouflantes.
    5h38 79 leçons

éditeur de vidéos pédagogiques

Des supports pédagogiques en vidéo, produits avec les meilleurs experts. Dans nos studios à Paris, Lyon ou Montpellier. Vous souhaitez travailler avec nous ?
image-micro