Lindell 80 Series

Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre Plugin Alliance pour Mixage audio
Revoir le teaser Je m'abonne
Transcription

Description Programme Avis

Apprendre à utiliser les Plug-ins Alliance pour Mixer des tracks

Apprenez à mixer vos tracks de manière professionnelle et efficace en utilisant les plug-ins de chez Plugins Alliance grâce à cette nouvelle formation Elephorm consacrée au mixage ITB  (in-the-box).

Dans cette formation, vous commencez par voir les Plug-ins d’EQ comme le TE-100 de chez Lindell, le NSEQ-2 de Millennia, ou encore le PassEQ de chez SPL.

Vous découvrez, ensuite, les tranches de console avec les Lindell series 50, émulation d’API, series 80, émulation de Neve, mais aussi la toute dernière de la serie, l’AMEK 9099.

Vous abordez les plug-ins de compression comme l’Opticom, le 254E, le Magnum-K ou encore le Mpressor de chez Elysia pour vous permettre de bien gérer la dynamique de vos mixes.

Pour terminer, vous voyez comment utiliser ces Plug-ins en fonction des besoins spécifiques de la session pour effectuer le mixage d’un titre Hip Hop. 

 

Voir plus
On va maintenant voir comment utiliser le plugin de la série 80 de chez lindl dans votre mix. Donc là où la série 50 émulait des modules API, la série 80 très logiquement dans le nom, simule tout simplement des modules de chez des modules de chez NIP. Donc on retrouve des choses de manière classique, c'est à dire une section d'entrée, une section de gestion du fréquentiel et une gestion de la une gestion de la dynamique. Donc ça, ça ne change pas de des autres tranches de console. On a toujours notre menu en haut à droite pour la calibration, pour l'oversampling, le bruit de fond et le clipping. Donc ça c'est commun j'allais dire entre Le plugin de série 50 et le plugin de série 80, avec aussi la capacité d'avoir un sidechain externe pour la comp et ou pour le gate. Mais et donc quand je dis et ou, c'est à dire avoir la capacité de dire la comp peut être en sidechain externe là où le gate sera sur un sidechain dû au signal de la tranche sur laquelle je suis. Donc ça c'est quand même un petit outil relativement pratique. On a aussi la capacité de gérer le niveau d'entrée et le niveau de sortie de notre tranche de console comme on peut le faire avec ici la section d'entrée et la section de sortie. Donc plusieurs moyens de régler le niveau d'entrée et le niveau de sortie que je peux bouger, d'accord, sans avoir besoin d'être dessus, notamment ici. Donc dans la section d'entrée, je retrouve quelque chose de commun avec la série 50, c'est la capacité de gérer le niveau de THD. De base, je suis à zéro, c'est à dire que je génère la THD que entre guillemets, je générerai le hard. Je peux diminuer cette THD ou l'augmenter, d'accord. Donc vous avez la capacité vraiment de gérer ça. Au delà de cette gestion là, vous pouvez même vous servir du plugin de série 80 juste en THD, c'est à dire que si je désactive les modules qui sont après, là je n'ai que le niveau d'entrée. Je ne compresse pas, je ne filtre pas, je ne gate pas, donc j'ai la capacité de gérer uniquement la THD. Donc ce plugin tranche de console peut aussi nous servir tout simplement, peut nous servir juste en générateur, entre guillemets, en générateur d'harmonique. On y retrouve bien sûr ici le gain d'entrée avec la possibilité d'y appliquer un pad de 20 db et d'appliquer la fonction unitaire qui va faire que lorsque je vais augmenter le gain, je vais baisser tout simplement le niveau de sortie et inversement. Donc je monte le gain d'entrée, ça baisse la sortie, je baisse le gain d'entrée, ça monte le niveau de sortie. Donc ça c'est très pratique. Bien sûr ici j'ai les indicateurs que ce soit d'entrée sortie ou du gain reduction pour le compresseur et pour le gate. Voyez, niveau d'entrée sortie et ici le niveau de GR du compresseur. D'accord ? Ensuite on va pouvoir attaquer tout simplement la section fréquentielle. Alors bien sûr, je vais tout simplement activer ce module EQ. Je vais avoir aussi la possibilité d'activer ou non les filtres. Quand on parle activer ou non les filtres, c'est activer le passo passe bas. Alors j'ai un passo passe bas ici parce que je suis en mode 84, traduction en mode niveau 1084. Et sur les 1084, vous avez le passo et le passe bas. Si je désactive le mode 84, vous voyez que je n'ai accès qu'à un passo, donc à un low cut. Et ça on est plutôt dans le fonctionnement d'un 1073. Dans un 1073, vous n'avez pas de passe bas, vous n'avez que un passo. Donc soit vous êtes en 1084 et vous avez passo passe bas, soit vous êtes en mode 1073 et vous avez uniquement le passo. Dans les deux cas, pour activer ces filtres, ça se trouvera en bas de votre module. Lorsque je suis en mode 1084, j'ai passo passe bas, comme je vous l'ai dit, un low shelf, une belle et un high shelf. D'accord ? J'ai trois bandes. Mais attention, la particularité en mode 1084, c'est que la bande supérieure, j'ai trois fréquences à ma disposition. 16, 12 et 10. D'accord ? Lorsque je sors du mode 1084 pour passer en mode 1073, très logiquement, je n'ai pas le choix de la fréquence. J'ai un shelf positif, mais comme dans les 1073, c'est un shelf positif à une fréquence fixe de 12 kg. D'accord ? Donc soit j'ai le choix de la fréquence, soit je passe en 1073 et j'ai un filtre de 12 kg. Lorsque je suis en mode 1084, j'ai aussi la capacité d'avoir deux valeurs de facteurs de qualité. D'accord ? Un high et un high quand j'active et un low quand tout simplement lorsque je le désactive. J'ai par contre des fréquences qui sont steppées, comme sur les vrais modules. C'est-à-dire que je n'ai pas le choix. Là, si je veux par exemple 40, non, c'est soit 35, soit 60. Je n'ai pas la possibilité d'aller entre deux fréquences. Pour chaque bande, donc je suis sur du semi par un, hormis celui-là où j'ai un Q, mais j'ai que deux valeurs. J'ai la capacité quand même de faire plus 16, moins 16, qui est quand même assez énorme. Et là, ici, 35, 70, 110, 220. D'accord ? Qui sont d'ailleurs les mêmes lorsque je suis en mode 1073. Ici, au niveau de la belle, médium, 360, 700, 1,6 kg, 3,2 kg, 4,8 kg, 7,2 kg. C'est strictement les mêmes lorsque je suis en 1073 ou en 1084. Donc, on voit bien un EQ méchant, mais assez rudimentaire, mais qui marche très bien. D'accord ? Moi, pour avoir des 1073 et notamment des 81 aussi en vrai, vraiment, c'est des EQ très performants, malgré le fait qu'ils soient semi paramétriques. Donc, ça va être... Très souvent, on va y faire de la correction additive, pardon, mais ce qui ne nous empêche pas de pouvoir faire du soustractif avec. Donc, on voit bien deux modes différents et voilà, dans tous les cas, on a trois bandes. D'accord ? Low shelf, mid, high shelf. La même chose à quelques options près en version 1084. Ensuite, on va avoir l'aspect compression. Donc, sur cet aspect compression, on va retrouver quoi ? On va retrouver un dry end weight dans le cas de de compression un peu drastique pour mélanger le signal direct et le signal compressé. D'accord ? Un side chain pour éviter le ramble du bas du spectre et l'énergie du bas du spectre dans le signal de détection. Un threshold pour le niveau d'action. Un ratio qui va être, par contre, lui aussi, stépé. J'ai 4, 5 choix, pardon, à ma disposition. 1, 5, 2, 3, 4 et 6. Est-ce que j'ai l'attaque ? Non. Par contre, j'ai un recovery qui est donc mon temps de release qui, lui aussi, est stépé avec des valeurs fixes, 100, 400, 800, 1 seconde, 5. Ou un mode auto qui fait en sorte, en gros, d'adapter votre temps de release au signal qui traverse la compresse. Donc, vous avez ici la recovery, mais pas d'attaque. L'attaque est gérée directement par le module. Ensuite, on va avoir ici le make-up gain de 0 à 20 db. Donc, ce make-up gain qui va me permettre, comme pour tout make-up gain, de compenser totalement, partiellement, plus ou pas du tout le niveau. D'accord ? Donc, je vais gérer le niveau de sortie de mon module de compression grâce à à ce paramètre de gain. Ensuite, je vais avoir, bien sûr, le fait d'activer ou de désactiver le module. Le niveau, ça met un filtre sur le, tout simplement, sur le sidechain. C'est automatique. Vous n'avez pas le changer. On nous dit qu'en gros, c'est un sidechain qui va compenser les différentes largeurs de bandes tout au long du spectre. C'est-à-dire que lorsque vous êtes, par exemple, de 125 à 250, vous avez 125 fréquences et c'est une octave. Mais quand vous avez 250, 500, vous avez 250 fréquences, mais vous balayez toujours la même zone, c'est-à-dire toujours une octave. Et pourtant, il y a deux fois plus de de fréquences. Donc, ce, cette option niveau, d'accord, nous nous informe sur le fait que lorsqu'il est enclenché, ça met un sidechain sur le sur le signal de détection pour compenser les 3 dB qu'il peut y avoir d'une octave à à une autre. Ensuite, vous avez le mode nuque. Ce mode nuque qu'on connaît bien sur un autre compresseur qui est le distresseur, qui est en gros un overload du niveau qui va dans le compresseur pour justement, j'allais dire, la déchirer le signal et générer une grosse distorsion harmonique. Tout à l'heure, je vous ai parlé de l'attaque dont je n'avais pas la main dessus. C'est vrai, je n'ai pas de potentieux mètre d'attaque. Par contre, j'ai la capacité d'activer un fast attack si jamais je mets ma tranche de console sur un signal dans lequel les transitoires sont relativement rapides. Une fois que je sors de ce, une fois que je sors de ce module de compression, j'attaque le module d'expander gate, alors que je peux activer ici et que je bascule en expander ici, avec toujours, tout simplement, la gestion de l'attaque en fast ou en standard. On y retrouve le niveau en dessous duquel l'expander gate va agir, avec le threshold. L'hystérésis, qui est la pondération du niveau en dessous duquel le signal, l'expander gate va agir. L'attaque, pareil que pour la comp, c'est soit fast soit standard et avec par contre, cette fois, une recovery qui n'est pas stépée comme pour la compression, mais qui est, tout simplement, linéaire, pas linéaire, continue pour être plus précis. Là, par exemple, donc là, je désactive si, par exemple, j'écoute voilà, sur un bus de snare. Voyez, la 16 db à 10 kg. L'avantage, c'est que ce n'est pas agressif. D'accord. Voyez, ça reste, quand même, très efficace. Voyez, sur le médium, si je fais le médium et le haut du spectre, là, avec, ça reste, quand même, très, très efficace, d'accord. Alors, bien sûr, après, je peux demander à générer une THD supplémentaire. Voyez, là, c'est THD à fond. Là, c'est THD standard. Là, c'est THD à fond. Donc là, pas de THD. THD à fond. THD standard. À fond. Toujours à fond. Standard. À fond. Standard. À fond. Donc, vous voyez que cette THD, elle va vous permettre de... Alors, attention, ça ne va pas transformer votre son, mais petit à petit, si vous utilisez beaucoup de tranches de consoles de série 80, vous pouvez, en fait, petit à petit, rajouter des harmoniques. Il ne s'agit pas de tout mettre à fond sur tous les plugins, mais de rajouter des harmoniques pour augmenter la consistance sonore de votre signal, la densité sonore, et rendre certaines sources, notamment un peu numériques, un peu plus, j'allais dire, entre guillemets, un peu plus chaude, d'accord. Donc, là, j'ai fait standard et à fond pour voir la différence, mais forcément, ce n'est pas toujours tout à fond. Donc, voilà ce que vous avez besoin de savoir sur cette tranche de consoles, donc là, qui émule des modules de chez Neve, et de bien savoir s'en servir lors de la phase de mixage.

Programme détaillé de la formation

Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Beat 26:38
Je commande Je m'abonne
Bass 09:39
Je commande Je m'abonne
Keys 08:40
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Nos dernières formations Plugin Alliance

éditeur de vidéos pédagogiques

Des supports pédagogiques en vidéo, produits avec les meilleurs experts. Dans nos studios à Paris, Lyon ou Montpellier. Vous souhaitez travailler avec nous ?
image-micro