Kirchhoff Eq

Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre Plugin Alliance pour le mastering - Partie 2
Revoir le teaser Je m'abonne
Transcription

Description Programme Avis

Améliorer vos compétences en matière de mastering audio et à utiliser les meilleurs plugins de mastering de l'industrie musicale pour produire des mixages audio de qualité professionnelle.

Cette formation est destinée aux producteurs de musique, aux ingénieurs du son, aux mixeurs et à toute personne souhaitant améliorer ses compétences en matière de mastering audio. Avec cette formation, vous serez en mesure de produire des mixages audio de qualité professionnelle en utilisant les meilleurs plugins de mastering de l'industrie musicale.

Nous vous présentons une formation vidéo en ligne sur les plugins de mastering les plus populaires de l'industrie musicale : Kirchhoff Eq, Amek 250, Knif Soma, Dansgerous Music Bax Eq, Lindell MBC, SPL Iron, Vertigo VSC-2.

Dans cette formation, vous apprendrez comment utiliser ces plugins pour améliorer la qualité de vos mixages audio. Nous examinerons chaque plugin en détail et vous montrerons comment les utiliser pour obtenir des résultats professionnels.

Nous couvrirons également deux titres différents pour la pratique : Rock et Urbain. Vous apprendrez comment utiliser les plugins pour améliorer la qualité sonore de ces genres de musique spécifiques.
 

Voir plus
On va commencer cette formation par parler d'un des derniers EQ qui a été ajouté au Megabundle de chez Plugin Alliance, c'est le Kirchhoff EQ, alors je l'ai préparé, donc ce Kirchhoff EQ pour moi c'est un peu un EQ hybride, alors pourquoi hybride ? Parce qu'il va aussi bien nous permettre de créer des bandes full digital, comme on pourrait l'avoir sur le BX Digital V3, comme on pourrait l'avoir dans d'autres marques, comme par exemple le Pro-Q3 de Fabfilter, mais il va aussi nous permettre en même temps de créer des bandes qui vont être l'émulation, on va le voir, de SSL, de Neve ou d'autres marques du marché, donc pour moi c'est un peu hybride, c'est à dire qu'on va aussi bien pouvoir faire ce qu'on faisait avec un Pro-Q3, mais en y ajoutant, si on veut, et bien tout simplement la capacité de créer des bandes qui émulent de l'analogique, donc je vous ai ouvert un Kirchhoff EQ, alors certains me diront d'emblée c'est bizarre, ça me rappelle un certain EQ, oui il faut dire que le Kirchhoff au niveau graphique a repris quand même certaines choses, voire de nombreuses choses de ce qu'on peut voir notamment dans un Fabfilter Pro-Q3, je dirais qu'au moins on va pas être on va pas être dépaysé, alors si je découpe mon EQ, sur la partie supérieure je vais avoir ce que j'appelle moi une toolbar, c'est à dire une barre avec tout un tas de paramètres à régler, tout un tas de choses à voir, ensuite la partie EQ standard, puis le footer, c'est à dire une toolbar, mais plutôt en bas de mon plugin, et on va tout simplement on va tout découper, si je commence en haut à gauche, ici j'ai la symbolique d'un petit dossier, dans ce petit dossier, qu'est ce que je vais pouvoir faire, ce que je peux faire très logiquement, c'est à dire loader d'éventuelles presets, donc je vais pouvoir loader des presets, je vais pouvoir bien sûr sauvegarder des presets, sauvegarder par défaut pour faire en sorte que lorsque j'ouvre mon Kirchhoff, il soit déjà dans une certaine configuration, je vais pouvoir initialiser, je vais pouvoir aussi avoir accès aux réglages, d'accord, donc ces réglages dont je vais avoir la possibilité de les ouvrir aussi via l'icône qui se trouve de l'autre côté, d'accord, donc soit ici, soit directement dans mon menu, voilà, donc ce petit menu va vous permettre de faire pas mal de choses pratiques, ensuite on retrouve comme dans tout simplement, notamment le Pro Q3 et d'autres EQ, la capacité de faire un undo, redo, d'accord, c'est à dire que vous avez fait une action, vous vous êtes trompé, vous allez pouvoir tout simplement faire un undo, vous vous rendez compte que vous voulez refaire l'action, et bien vous allez pouvoir refaire l'action, donc là vous allez avoir un undo, redo, vous allez avoir cette capacité aussi de créer des AB, de dire par exemple là j'ai une bande, j'ai une bande oui mais est-ce que c'est le bon réglage, est-ce que je peux faire un AB sans changer mes réglages entre les deux, ce qui va être pratique aussi c'est qu'une fois que j'ai déterminé, je vais pouvoir aussi copier ce réglage pour un collage, j'allais dire tout simplement sur le B pour dire voilà, j'ai une première bande, AB, j'ai vu quel était le meilleur, je colle tout simplement le A sur le B ou le B sur le A, et ensuite je peux continuer à tester certaines choses, tout simplement, d'accord, encore une fois, là avec mon, tout simplement mon undo, je peux revenir tout simplement en arrière, d'accord, donc ça, toutes les manip, vous voyez même le AB, sont soumises au undo. Lorsque vous équalisez, sur le Pro Q3 nous l'avons aussi, on va pouvoir tout simplement afficher ici un piano roll, si vous voulez pouvoir vous repérer entre tout simplement les fréquences et les notes, et vous avez un peu du mal à faire le lien entre les deux, et bien tout simplement, vous allez pouvoir afficher le piano roll en bas, vous allez ensuite pouvoir vous déplacer, ou alors carrément, d'accord, cliquer sur ce piano roll, non pas pour tout simplement déplacer la bande, mais pour créer des bandes, d'accord, ce qui pourra être tout simplement assez pratique pour vous dire voilà, moi je sais que je dois corriger sur telle note, vous allez tout simplement double cliquer, là sur un Do3, voilà, vous double cliquez et ça créera la note, donc soit c'est pour du repère, soit vous allez pouvoir tout simplement vous en servir pour créer des bandes. Ensuite, vous allez pouvoir gérer la phase qui va être induite par le Kirchhoff EQ, alors pour ça, on va changer de fenêtre en arrière et on va regarder les aspects de tout simplement de latence, donc là de base, je suis au minimum, traduction, le plugin va faire en sorte de minimiser tant que possible, tout simplement, la rotation de phase. Ici, je peux changer et me mettre en analogue, alors on voit tout de suite en analogue, tout à l'heure en min, on était à 0, en analogue, je suis déjà à 63 samples de latence, d'accord, cette latence qui est due tout simplement à la modification de phase opérée par le Kirchhoff, on nous dit que ça émule, ça émulerait, je vais le mettre au conditionnel, ça émulerait tout simplement le mouvement de phase d'un EQ analogique. Ensuite, je peux continuer à augmenter et dire, je me mets en mode, par exemple, mix et là, quand on est en mode mix, on voit deux choses, la première, c'est qu'on a encore augmenté le délai qui est induit par mon plugin, voyez, si je me remets sur analogue, je suis à 63, je me mets sur mix, je suis à tout simplement 255, par contre, en plus de voir la latence augmentée, on voit apparaître une fréquence, quand je clique dessus, j'ai un menu qui va de 500 hertz à 16 kilos, alors qu'est-ce qu'on nous dit sur ce menu ? On nous dit qu'en gros, lorsqu'on va utiliser le mode mix au niveau du Kirchhoff, on va avoir une modification de la phase, mais qui va être graduelle en fonction de la zone que je vais déterminer ici, c'est à dire que si je mets 2 kilos comme c'est à la base, la phase ne va varier graduellement qu'à partir de 2 kilos, donc on a un changement de phase, alors bien sûr, vous allez me dire, oui, mais c'est quoi exactement ? Là, c'est vraiment propre à l'algorithme, donc on va se retrouver à dire, moi, je ne veux que la phase change graduellement qu'à partir de 8 kilos ou au contraire, moi, j'autorise la rotation de phase, j'autorise un changement de la rotation de phase à partir de 500, donc lorsque vous allez être en mode mix, vous allez demander au Kirchhoff tout simplement de modifier la phase qu'à partir de la fréquence que vous lui aurez tout simplement indiqué, donc par défaut, vous allez être sur 2 kilos. Ensuite, on va avoir bien sûr le concept de linéaire phase, alors linéaire phase, on le voit bien, linéaire phase, on a quoi ? On a tout simplement la latence la plus grande puisqu'on avait démarré avec pas grand chose, on avait augmenté 63, 255, etc. Là, on voit qu'on est à 2047, donc bien sûr. Ensuite, comme pour le mix, j'ai un menu où on me dit tu veux que ça soit linéaire phase, mais choisis la précision de ton linéaire phase jusqu'à bien sûr prendre l'extrême et lorsque vous prenez l'extrême, vous êtes à 32 767 samples de latence, d'accord ? Donc là, ce sera à vous de déterminer est-ce que vous voulez être en mine, en analogique, en mix, en choisissant une fréquence à partir de laquelle la phase va commencer à changer ou carrément en linéaire phase parce que vous estimez que vous avez besoin dans la situation où vous êtes d'avoir un linéaire phase. Donc ça, c'est quelque chose d'important à bien régler pour ne pas être surpris justement par un réglage que vous n'auriez pas effectué et donc qui vous perturberait lors de votre lors de votre EQ. Ensuite, vous allez avoir une petite main ici. Voyez, si je clique dessus, vous allez me dire là, il ne se passe pas grand chose. Non, il ne se passe pas grand chose parce que tout simplement, il n'y a pas de signal qui rentre dans mon EQ. Si je fais rentrer du signal. Et que je clique sur cette main. Ça va figer tout simplement l'analyseur de fréquence qui se trouve dans mon Tire-Shot, j'enlève la main, je retrouve le mouvement tout simplement de mon analyseur de fréquence, là, l'analyseur de fréquence se retrouve tout simplement figé. D'accord, donc ce greber va vous permettre tout simplement de figer l'analyseur de fréquence. Si vous ne voulez pas avoir à appuyer sur la main parce que vous êtes en train de choisir une bande, d'accord, de ne pas revenir ici, vous avez tout simplement la capacité de faire quoi? Un double clic droit, c'est à dire la double clique droit, ça fige, double clique droit et vous allez pouvoir revenir sur l'analyseur de fréquence, sur l'analyseur de fréquence. Avec le double clic droit ou avec la main, vous figez ou vous défigez, d'accord, tout simplement l'analyseur de fréquence. Donc, ça peut être intéressant quand vous avez un pic et que vous voulez arrêter l'endroit où se trouve où se trouve ce pic. Ensuite, on va passer sur le côté droit du plugin. Sur ce côté droit du plugin, qu'est ce qu'on a? Ce petit icône, on le connaît. Je dis qu'on le connaît parce qu'on a le même tout simplement sur le Fafilter, le Pro-Q 3. Lorsque je vais tout simplement appuyer dessus, on le voit, ça va me bypasser toutes les corrections que j'aurais faites sur mon EQ. Je vais pouvoir bien sûr inverser la phase de mon EQ. Je vais pouvoir, avec le A, demander une compensation automatique de volume au regard tout simplement de quoi? Au regard des corrections que j'aurais faites. Ce qui veut dire que, par exemple, je fais une énorme correction ici qui va forcément alléger la pression de la zone et donc diminuer le volume de sortie de mon EQ. Je vais pouvoir dire à mon EQ, moi, je veux bien la correction. Par contre, je veux que tu me compenses automatiquement la perte de volume sur l'EQ, c'est à dire sur la sortie de l'EQ. Donc, soit je ne demande pas la compensation, soit je vais demander la compensation de volume. Si j'ai plusieurs bandes, il n'est pas rare de vouloir bouger les gains des bandes simultanément avec la fonction Scale. Qu'est ce qu'on a? On va pouvoir, en changeant le pourcentage, tout simplement jouer sur les gains simultanément. Donc, forcément, quand je suis en dessous de 100%, je vais avoir une réduction de la correction que j'ai faite. Lorsque je vais être au delà de 100%, je vais avoir tout simplement une amplification de la correction, des corrections que j'ai faites. Donc, de base, bien sûr, on est sur 100%. En dessous de 100%, je réduis les corrections. Au dessus, j'amplifie les corrections. Ici, on va avoir les réglages concernant le FFT, c'est à dire l'analyseur de fréquence, c'est à dire quelle va être la résolution. Est ce que je veux une résolution relativement importante? Est ce que je veux que mon analyseur bouge de manière relativement rapide? Ensuite, je vais avoir tout simplement la range sur laquelle il va il va agir. D'accord, donc on va avoir tout un tas de fonctions qui n'ont qu'un seul but. C'est régler ce que je vois ici au niveau de l'analyseur de fréquence. D'accord, vous voyez, pour exemple, si je dis je veux la plus basse des résolutions. Vous voyez, je connais le tarot de la vie et là, c'est pas précis et ça va vite. Là, je peux dire c'est pas précis et je veux pas que ça aille vite. Et bien sûr, l'inverse que j'avais tout à l'heure, je veux un maximum de résolution et ça va doucement et je veux tout simplement un max de résolution en allant vite. Donc là, vous allez tout simplement pouvoir gérer. D'accord, vous allez pouvoir gérer la manière dont vous désirez voir s'afficher l'analyseur de l'analyseur de fréquence. D'accord, à côté, on a un petit bouton 117 bits. Vous allez me dire, tiens, c'est quoi 117 bits? Moi, je connais le 16, le 24, le 32 bits float. Je connais maintenant pour les moteurs audio en interne des logiciels le 64 bits float, mais je connais pas le 117. Le 117, ça va être foncièrement le même concept. On nous dit quoi? On nous dit que de base, le plugin fonctionne en tout simplement 64 bits en interne, 64 bits float en interne. Si j'ai besoin de plus de précision, on me dit avec cette fonction, tout simplement, on est capable d'avoir une précision plus grande au niveau de l'action tout simplement de mon de mon plugin. Par contre, est ce que ça induit de la latence? Alors là, vous le voyez, ça ne change pas la latence. Je suis à zéro. Je l'active. Je reste toujours à zéro. Par contre, n'oubliez pas quand vous demandez à un plugin ou à un logiciel des plus performants en termes de résolution, en termes de précision, etc. Forcément, ça influe sur quoi? Sur la ressource qui va être demandée à votre CPU. Donc attention là, en 64 bits de base, vous voulez quelque chose de plus précis pour une raison X ou Y, vous aurez la capacité de passer en 117 bits. Vous voulez encore plus de précision? Cette fois, non pas sur la partie gestion du codage dynamique, verticale de mon signal, mais plutôt sur l'aspect horizontal de mon signal, c'est à dire en termes de nombre de points d'analyse. Vous allez pouvoir oversampler ici en appuyant sur le X2. Vous allez demander à doubler la fréquence d'échantillonnage actuellement utilisée par le plugin pour tout simplement, encore une fois, gagner en précision, notamment gagner en précision sur quel type de signaux? Quand vous avez des signaux qui vont être très transitifs, le fait d'oversampler va tout simplement préciser le contour de l'enveloppe de votre signal, notamment sur les deux premières zones d'attaque d'IKEA, donc sur l'ADSR, donc le A et le D. D'accord, grâce à l'oversampling. D'accord, encore une fois, si j'oversample, je prends plus tout simplement de ressources. Ensuite, ici, je me retrouve à pouvoir tout simplement retrouver les settings. Vous vous souvenez, on en avait parlé ici au niveau du folder. J'ai la capacité de retrouver ça ici. D'accord, avec tout un tas de choses qui vont pouvoir être programmées, que vous allez pouvoir vraiment modeler à votre manière de faire avec tout un tas d'options, notamment quel est le type de bande pour le low mid, pour le high mid, quelle va être la fréquence en dessous de laquelle vous allez vouloir créer des low shelf, etc. Vous avez tout un tas d'options que vous allez pouvoir modifier pour vraiment les modeler à votre manière tout simplement de faire, que ce soit dans les types de filtres, que ce soit dans les raccourcis affectés à telle ou telle, à telle ou telle action. Vous allez pouvoir vraiment jusqu'à choisir les couleurs, etc. Vous allez pouvoir vraiment tout paramétrer sur votre Kirchhoff, donc c'est vraiment quelque chose qui va être très pratique parce que c'est un des rares EQ qui nous permettent autant de configuration sur un plugin. Bien sûr, ensuite, on va avoir quoi ? On va avoir, comme on le retrouve, encore une fois, c'est pour ça que je vous dis, on retrouve beaucoup de choses du Kirchhoff en termes graphiques, du Pro-Q 3 dans le Kirchhoff, on va avoir la capacité ici de pouvoir tout simplement mettre en plein écran notre plugin. Donc ça, ça va être très, très, très pratique. Avant de passer sur le footer qui se trouve en bas, on va passer aussi de la range. Cette range, regardez ici, je vais pouvoir la configurer sur une échelle de 30 dB à une échelle de 3 dB. Donc, lorsque je suis à 30 dB, forcément, j'ai une grande plage de gain visible. Lorsque je suis à 3 dB, j'ai une plage de gain qui est beaucoup plus restreinte. Si elle est beaucoup plus restreinte, attention, que ce soit dans un sens ou dans un autre, il ne faut pas que je me fasse avoir en disant, par exemple, je trouve que la correction n'est pas très forte. Oui, elle n'est pas très forte, mais en tout état de cause, là, vous êtes sur une échelle de 30 dB. Donc là, vous avez l'impression que ce n'est pas fort, mais si je me mets sur une échelle beaucoup plus réduite, regardez, on voit déjà que ma bande ici, elle est à moins 9 ou moins 10 dB. Donc attention au réglage que vous avez tout simplement de la visualisation en termes de précision de gain. Donc ça va de 3 dB à ici 30 dB. Personnellement, je suis entre 12, 6 et 3, c'est à dire que j'utilise les 3 les 3 premiers. C'est vrai que si je suis en mix, j'aurais plus tendance à me mettre en 6 ou en 12 et en master en 6 ou en 3. D'accord, donc là, vous avez la capacité de régler ça. Ensuite, le piano roll, on en avait déjà parlé et on arrive ici sur le sur le footer. Alors quelque chose qui est quand même très, très, très pratique dans le Kirchhoff et de surcroît lorsqu'on va avoir énormément de bandes en même temps. C'est la capacité de retrouver ces bandes, non pas sur le côté graphique ici, mais grâce à ce bouton, tout simplement en demandant au Kirchhoff de m'afficher l'ensemble des bandes qui vont se trouver actuellement programmées ici avec. Bien sûr, on y retrouve le. On va y retrouver la fréquence, le gain, le facteur de qualité, la pente, etc. Etc. Alors, bien sûr, est ce qu'on va retrouver tous les paramètres? Non, mais au moins, ça nous donne une première visu et c'est non négligeable parce que je vous dis quand il y a une ou deux bandes, c'est pas le problème. Lorsqu'il y a quand même globalement un nombre de bandes relativement importante. C'est quand même pratique de pouvoir se repérer avec tout simplement ce petit bouton. Ensuite, on va avoir des options classiques d'écoute. Est ce que je veux écouter uniquement le L, uniquement le R, le M ou le S? Donc, très pratique dans le cadre du mastering pour dire je n'écoute que le M ou que le S, même si on n'a pas d'obligation finale de faire du MS en EQ de mastering. Mais c'est vrai que c'est quand même très, très, très pratique. Ici, on va retrouver au centre tout ce qui est de l'ordre de quoi? Tout ce qui est de l'ordre des différents presets avec la capacité de les enregistrer. On retrouve, comme on a l'habitude d'en voir, mais plutôt sur les sur les plugins de compression, un Lookahead. Alors attention, par défaut, le Lookahead est tout simplement désactivé. Regardez ce qui se passe quand je vais activer le Lookahead. Quand j'active le Lookahead, directement, j'induis 960 samples de latence à mon signal. Donc, vous voyez que là, de base, je le désactive. Je suis à zéro, mais parce que je suis ici au minimum, même au minimum. Si j'active le Lookahead, je génère automatiquement de la latence par le plug. Pourquoi? Parce que le plug va voir, entre guillemots, Lookahead, regardez devant, va voir en amont. De zéro, bien sûr, là à 20 millisecondes, c'est à dire que je peux le régler jusqu'à 20 millisecondes max, ce qui est quand même, à mon sens, largement, largement suffisant. D'accord, donc, ça va vous permettre, notamment lors de l'utilisation de quoi? De bandes dites dynamiques, de pouvoir tout simplement faire en sorte, on le verra tout à l'heure, de mettre un temps d'attaque sur la gestion de la bande dynamique courte, sans pour autant casser éventuellement la zone. D'accord, par un temps d'attaque trop court. Vous allez pouvoir dire à votre tout simplement à votre EQ. Moi, je mets un temps d'attaque court, mais comme j'ai mis un Lookahead, il voit le signal X millisecondes avant, ce qui permet d'arriver sur la zone, tout simplement, non pas directement en ouvrant l'attaque, mais avec une attaque qui va être déjà ouverte. Donc, ça, c'est votre Lookahead. Ensuite, si vous avez ici besoin d'ouvrir le signal des côtés par rapport au signal centrale pour ajouter un peu de largeur, qu'est ce qui va se passer? Vous allez tout simplement gérer le niveau d'accord, le niveau des sides. D'accord, donc, très pratique pour ajuster tout simplement la largeur stéréophonique au départ de votre signal. Si vous voulez en plus. J'allais dire augmenter la ou diminuer, bien sûr, la largeur stéréophonique. Vous avez, comme on le retrouve dans beaucoup de plugins du Megabundle, tout simplement le paramètre de WIDTH, d'accord, qui de base est sur 100%. Lorsque je réduis, je réduis la stéréo jusqu'à le ramener en mono et bien sûr, au dessus de 100 jusqu'à 200%, on peut élargir tout simplement la largeur stéréo. Alors je mets en garde à chaque fois, l'utiliser éventuellement. Why not? Mais attention de ne pas pousser trop fort parce que quand vous allez pousser trop fort, n'oubliez pas que les WIDTH, c'est tout simplement un décalage de phase entre votre côté gauche et votre côté droit. Et du coup, qu'est ce qui va se passer? Vous allez avoir tout simplement des sensations qui vont être bizarres et surtout une compatibilité mono qui va tout simplement se réduire. Alors si. Je retourne en arrière. Alors je vais plutôt à la main, ça ira plus vite, on va remouver et on va commencer donc à créer des bandes. Donc lorsque vous allez créer des bandes, vous allez pouvoir le faire comme dans beaucoup d'EQ avec un double clic. Vous allez pouvoir le faire aussi avec un tout simplement un commande ou contrôle pour Windows. Clic. D'accord? Donc double clic ou commande. commande ou contrôle pour Windows, clique droit, on a aussi la capacité d'avoir sa Spectrum Grabe. Alors si je vous refais voir, vous vous souvenez ici, d'accord, faites de figé, si je fais ça, c'est l'équivalent, d'accord, c'est-à-dire que lorsque je suis dans le menu, bah j'ai tout simplement accès à quoi ? J'ai accès au Spectrum Grabe via le commande pour Mac, contrôle pour Windows et clique droit. On aura aussi la capacité de coller nos, les bandes qu'on aurait copiées et on va avoir tout un tas de possibilités de coller, c'est-à-dire si je prends une bande que je vais mettre en belle, on reverra les manières après, là je peux très bien dire, bah je copie, d'accord, si je me mets là et que je fais commande ou contrôle pour Windows, toujours clique droit, je peux lui demander de coller, d'accord, je peux ici, commande, je peux lui dire colle-le-moi au même endroit, c'est-à-dire que, tu vas me dire mais à quoi ça sert d'aller coller, donc Paste In Place, à quoi ça sert d'aller coller, j'allais dire au même endroit, après le but est vraisemblablement d'aller le décaler, d'accord, donc vous pouvez, je le refais, hop, aller coller et vous allez coller là où vous êtes, aller coller In Place, c'est-à-dire aller coller au même endroit que là où vous avez copié, aller coller et inverser, c'est-à-dire que là, je colle et j'inverse, et bien sûr, le dernier, aller coller, inverser et rester au même endroit, c'est-à-dire créer une belle, là dans ce cas de figure là, positive, là où j'avais fait une correction négative en premier, alors encore une fois, on va pas le laisser comme ça, puisque au final il n'y aurait aucun intérêt, mais par contre, ça me permet après de dire éventuellement, je peux me déplacer et aller mettre ma bande où je veux, d'accord, donc là, très pratique, donc toujours dans ce menu avec le commande ou contrôle pour Windows, clique droit, c'est je copie, donc là où je suis, je copie In Place, c'est-à-dire de là où je l'ai copié, je le copie en inversant ou je le copie en inversant et en étant In Place, donc vous voyez qu'on a dans ce menu tout un tas de, tout un tas de d'options, donc ça c'est quand même très pratique. Si maintenant, j'ai créé une bande, d'accord, donc je vous le remontre, on va en créer une comme ça, hop, par exemple, je double clique. Très bien, si je double clique, je peux faire clic droit, non pas double clic droit, non pas commande-clé droit, je peux faire clic droit et là, je vais avoir, encore une fois, un autre menu qui va s'ouvrir, cet autre menu qui va me permettre tout un tas de de configurations, notamment dans un premier temps, le type de filtre que je veux utiliser. Regardez, ce type de filtre que je vais retrouver où ? Que je vais retrouver tout simplement dans le bandeau qui se crée avec ma bande, d'accord, que je clique là ou que je fasse clic droit, je vais avoir tout simplement accès au type de bande. Je vais pouvoir aussi demander mais à quoi est affectée ma bande ? Est-ce qu'elle est affectée au canal gauche, au canal droit, carrément, aux deux côtés, de manière identique, au mid, au side ou carrément ? Là, on a même la possibilité de dire, je fais une bande et je l'applique tout simplement aux côtés mid et aux côtés side simultanément, donc là, le positionnement, là, ils appellent ça stéréo, mais le positionnement de ma bande que je vais retrouver tout simplement aussi dans le bandeau qui s'est créé. Si je continue, toujours un clic droit, bien sûr, je peux désactiver ma bande, ce que je peux faire aussi ici. Je peux activer la bande en dynamique. Activer la bande en dynamique, ça m'ouvre d'autres bandeaux. Je sais aussi que pour activer en dynamique, je peux cliquer sur le petit « d » qui se trouve en haut à droite du gain. Donc, vous voyez que pour l'instant, on remarque que tout ce que l'on peut trouver dans ce menu, dans le type, dans le placement de la bande, dans le fait de l'activer, dans le fait de tout simplement activer la bande en dynamique ou non, je le retrouve aussi dans ce bandeau. Si je continue, le fait de pouvoir inverser la bande. Donc, bien sûr, lorsque j'ai fait une correction, clic droit, inverser. Est-ce que ça, je le retrouve ? Non. D'accord ? Donc, clic droit, inverser. J'ai la capacité aussi de dire, bon, moi, j'ai créé actuellement une bande en on va, pour que ce soit plus simple, on va le faire en LR. Je vais cliquer, je vais lui demander de splitter cette bande. Il va donc faire quoi ? J'avais une bande stéréo, il va me la splitter en deux bandes, une bande L, une bande R. Si jamais je crée une bande en mid-side, si je lui demande, clic droit, de splitter, il va me créer une bande M, une bande S. D'accord ? Donc, le split vous permet, lorsque vous avez créé des bandes, une bande en stéréo ou en MS, de tout simplement pouvoir obtenir les deux canaux de manière séparée. Vous avez, bien sûr, le fait de cuter, copier. Alors, le copy in place, d'accord ? Donc, la même chose que ce qu'on a vu pour les passes in place. Et, bien sûr, la capacité de faire remove sur la bande. Cette capacité de faire remove, qu'on retrouve aussi sur, tout simplement, le bandeau. D'accord ? Donc, on voit bien que l'accès aux fonctionnalités est multiple. C'est-à-dire, je peux aussi bien le faire dans le bandeau que le faire derrière, via le menu du clic droit. Ça, c'est vous, tout simplement, qui voyez ce qui est important. Enfin, ou la manière dont vous avez de travailler. Donc, là, si maintenant, je reviens sur, globalement, si je reviens sur les bandes. Donc, là, on va dire que j'ai créé une bande, d'accord ? Là, je la mets ici. Cette bande-là, le type, ici, ici, d'accord ? Tout en haut, de là à là, on va dire que j'ai tous les filtres que, moi, j'appelle les filtres numériques. Les filtres qui sont en mode digital. Qui, dans leur fonctionnement, n'émule rien de particulier. Ce qu'on peut retrouver dans le BX Digital V3, dans un filteur Pro-Q Pro-Q 3, etc, etc. Mais, vous avez, et c'est quand même, là, le vrai plus sur cet EQ, la capacité de simuler. Alors, là, ils n'ont pas mis le nom, mais ils mettent type E. Donc, très logiquement, on les reconnaît. C'est, tout simplement, les filtres. C'est, tout simplement, les filtres de SSL 4000 E. Ici, de SSL 4000 G. Bien sûr, le British N, ça va être, tout simplement, les EQ de chez Nive. L'EQ 250, on suppose, même s'ils n'en parlent pas de manière très claire, que c'est issue des filtres conçus sur le Soundtech 250. Et puis, après, tout un tas. Donc, là, c'est un peu plus abstrait. C'est de l'analogique, en mode vintage tube, etc, etc. Donc, vous voyez que, là, à partir des zigzags, entre guillemets, on a, tout simplement, des émulations d'analogique. On voit bien que, d'ailleurs, l'affichage est bien différent. D'accord ? Si je me mets ici, je dis, par exemple, hop, je le fais en LR. Mais, par contre, moi, ce qui m'intéresse, c'est d'avoir du Nive. Voilà. Je sais que, voilà, j'ai, on reconnaît bien ce bouton rouge, j'ai du Nive. Non, finalement, je veux quoi ? Je veux de Label, mais en 4K. Donc, en SSL 4000. Voilà. Donc, vous voyez que vous avez, vraiment, la capacité, une très grande capacité, à mon sens, de choisir, soit du numérique, soit du full digital, soit du globalement de l'analogique. Donc, c'est quelque chose qui va être très, très, très, j'allais dire, appréciable. D'accord ? Donc, bien sûr, je vais repartir sur de la bande, un peu plus, on va dire, standard. Donc, quand on est là, on a créé une bande. D'accord ? Alors, bien sûr, vous allez me dire, c'est pas la première bande que je vais créer. Non, bien sûr. Par exemple, si on reprend de départ, hop, on va enlever cette bande-là, on va enlever cette bande-là. Je vais, par exemple, aller créer, bah, tout simplement, hop, un I-pass, d'accord ? Par exemple, dans le M. D'accord ? Alors, là, forcément, on va se mettre là. Et là. Et là. Reprise. Stop. Hop. Reprise. Donc, on va aller créer, par exemple, tout simplement, une bande en M sur le I-pass. Voilà. Donc, là, vous avez votre bande. Hop. Est-ce qu'il y a d'autres choses à faire ? Bah, bien sûr, la slope, hein, donc la pente, en dB par octave. Donc, on peut quand même aller jusqu'à 96. D'accord ? Donc, c'est quand même relativement violent. D'accord ? Mais, soit, si certains l'utilisent, s'ils l'ont mis, c'est que, sûrement, certains, certains l'utilisent. Et donc, si jamais je viens directement, donc, sur les belles, par exemple, j'ai besoin d'une belle en M. Donc, déjà, je vais aller voir, je vais me déplacer, j'appuie sur, tout simplement, le le headphone et j'entends uniquement ma bande. D'accord ? Ça, c'est pas une nouveauté. D'accord ? Par contre, j'ai besoin d'une belle en M. Et j'entends uniquement ma bande. D'accord ? Ça, c'est pas une nouveauté. D'accord ? Par contre, je peux cliquer sur celui-là, pouvoir relâcher, et ensuite, me déplacer. Par exemple, vous estimez qu'ici, vous avez une correction à faire. Très bien. Là, qu'est-ce qui se passe ? Ici, c'est le gain de la bande statique. D'accord ? Je fais ça va faire Maintenant, si je dis, je vais, tout simplement, activer le côté dynamique. Donc là, on a quand même quelque chose d'assez précis au niveau, tout simplement, au niveau de la gestion dynamique de notre bande. Pourquoi ? On retrouve notre threshold, c'est-à-dire à partir de quand la bande va être dynamique, c'est-à-dire va agir. D'accord ? Mais ce qui est intéressant, c'est qu'on va pouvoir lui dire, moi, je veux que, au-delà, donc above, au-delà du threshold, tu vas avoir, par exemple, un comportement. Par exemple, de dire, moi, je veux, tout simplement, que tu puisses réduire, par exemple, 2 DB en dynamique avec un ratio, c'est-à-dire, tout simplement, c'est comme dans l'histoire d'une compression, c'est-à-dire que là, si, par exemple, le signal dépasse de 2 DB, le threshold, avec un ratio de 50, il dépasserait plus que de 1, puisque je lui dis, tu dépasses de 2, tu es réduit de 50%, donc, tout simplement, tu vas dépasser de 1, et ce, jusqu'à une range max de 2. Par exemple, si il se trouve que le signal, par exemple, dépasse de 8 DB, le seuil, et a un ratio de 50, ici, 8, en gros, divisé par 2, ça va faire 4, lui va me dire, de toute façon, je vais m'arrêter à 2, d'accord ? Donc ça, c'est à vous de décider. Bien sûr, vous avez un temps d'attaque et de release, je dis bien sûr, mais ce n'est pas évident dans tous les EQ, on va dire, à bande dynamique. Là, ce qui est bien, c'est que je vais pouvoir gérer le temps d'attaque et de release, un peu comme si j'étais dans le cadre d'une compression. Attention, EQ Dynamics, ce n'est pas de la compression. Ce qui est encore plus pratique, c'est que je vais pouvoir faire ça dans ce qui est au-dessus du seuil, mais aussi dans ce qui est en dessous du seuil, donc je vais pouvoir avoir deux réglages. Regardez, si par exemple, je dis... Donc là, il n'y a rien qui passe au-dessus, donc rien ne se passe ici. Vous voyez bien ici. Voilà, donc là, on peut lui dire 50 c'est trop, par exemple, je vais tout simplement... Vous voyez ? Hop, là, je réduis. Là, je montre l'action de la bande. Je vais le remettre sur 70. Derrière, on a aussi la capacité de dire... Faites-moi sur ma bande. Quand tu vas être en dessous, tu vas devoir croser. Quand tu vas être au-dessus, tu vas devoir étendre, en fait, donc booster le gain. Après, là, c'est à vous de voir si ça vous paraît pertinent, vous, dans votre manière de travailler. En tout état de cause, là, on a la capacité de faire les deux. Et là, c'est quand même relativement pratique, d'accord ? De dire, voilà, moi j'ai dans un sens... Alors après, je peux très bien faire aussi les deux, c'est-à-dire un double seuil. Vous voyez ? C'est-à-dire, plutôt que d'avoir une bande statique ici, plus une bande dynamique, j'ai en fait deux bandes dynamiques, où je dis, quand je suis au-dessus de ce seuil, où là, c'est trop, il faut que tu me réduises de manière relativement drastique, lorsque tu es au-dessus de ce seuil, tu vas réduire aussi, mais de manière beaucoup moins drastique, peut-être avec un ratio beaucoup plus light, qui va me permettre de quoi ? Qui va me permettre, tout simplement, de gérer les corrections en fonction du niveau de la bande. Vous voyez ? Là, de dire, je le fais au plus cool, et par contre, peut-être que sur... Peut-être que sur l'aspect plutôt signal plus fort, je baisse plus drastique. Donc, au-dessus, en-dessous du tréchol, je peux avoir soit, bah, au-dessus, je creuse, et au-dessus, je bouse, ou carrément les deux, ce que j'aime bien, moi, c'est d'avoir les deux en négatif, en disant j'adapte, tout simplement, en fonction du niveau de la bande, quand ça dépasse ce seuil, c'est que c'est un peu trop violent, donc je veux vraiment une range un peu plus forte. Quand, bah, on est en-dessous, ça nécessite une correction, mais beaucoup moins grande, et donc, je le fais avec ce côté-là. Donc, ça c'est, on va dire, le réglage de base de la bande dynamique. Ensuite, on va avoir quoi ? On va avoir, tout simplement, comment ça réagit, c'est-à-dire comment ça va être, tout simplement, détecté. Alors, de base, c'est en fonction de la bande. Mais, par exemple, je pourrais très bien dire moi, je veux quoi ? Je veux, en fait, pouvoir corriger cette zone-là avec le signal de cette zone-là. Vous voyez ? Donc, forcément, qu'est-ce qui se passe ? Lorsque je fais ça, je me retrouve, l'énergie étant beaucoup plus grande dans le bas du spectre, je me retrouve avec ma bande qui est collée. Si j'enlève ça, vous voyez que ma bande bouge. Si je veux le faire avec cette zone-là, voilà. J'ai la capacité, d'accord, j'ai la capacité de pouvoir le faire. Donc là, avec le détect, j'ai la fréquence, je peux régler aussi le facteur de qualité, d'accord. Dans le détect, là, on va dire qu'il détecte plutôt l'enveloppe, d'accord, l'enveloppe au sens large du terme. On a aussi le relatif. Lorsqu'on a le relatif, on va avoir une deuxième règle qui va apparaître. Et là, on nous dit le relatif, en fait, il est plutôt passé, il est plutôt basé sur le volume de la zone sur lequel je suis, d'accord, plutôt que sur l'enveloppe, d'accord. Donc ce serait Alors, on va regarder et on va aller se mettre à peu près, hop, à peu près au même endroit, d'accord, et dire, voilà, lorsque je suis avec ça, alors on va essayer de hop, tac, vous pouvez régler, bien sûr, hop, directement à la main. Et là, vous voyez que le mouvement, il est beaucoup plus rapide. Encore une fois. D'accord, là, ici. C'est fin. C'est fin. Donc, moi, personnellement, je sais que quand je l'utilise, j'utilise beaucoup ça. J'utilise, je l'ai testé, mais vraiment pas celui-là. Alors, c'est pas plus grave que ça, à vous, après, de voir. Mais je trouve que, voilà, dans l'explication qu'on a de dire, bon, il y en a un, c'est l'enveloppe, c'est le volume, etc. Voilà. Autant ça, on arrive bien à cerner, autant celui-là, c'est déjà un peu plus, un peu plus complexe. En tout état de cause, ça vous fait un réglage de plus sur l'aspect dynamique. Si jamais vous dites, oh là là, pour l'instant, je ne veux pas m'y attacher, vous décochez les deux, et là, vous êtes tout simplement sur ce qui se passe dans votre bande. Donc, là, on voit bien que, voilà, ça va pouvoir être très précis dans le réglage, d'accord ? Donc, bien sûr, quand on a, après, un réglage global, notamment en mastering, on le verra dans les vidéos pratiques, forcément, on va avoir beaucoup de fréquences. Ces fréquences qui vont, du coup, ici, s'accumuler et donc vont me permettre aussi de pouvoir travailler de manière plus rapide, plutôt que quand j'ai tout un tas de bandes qui peuvent se chevaucher des fois selon ce qu'on fait, et donc d'être un peu moins pratique. Voilà ce qu'on peut dire sur ce Kirchhoff. Ce Kirchhoff qui est quand même un EQ, je le trouve très, très, très complet. Vous avez pu le voir, il y a énormément de fonctionnalités, il y a énormément de petites options qui facilitent quand même la vie. Je vous encourage donc grandement à vous poser dessus. C'est vrai qu'au début, c'est pas forcément facile en termes de prise en main. C'est un peu plus complexe qu'un BX Digital V3 ou qu'un Pro Q3, mais il vaut vraiment le coup qu'on s'attarde dessus.

Programme détaillé de la formation

Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Nos dernières formations Plugin Alliance

éditeur de vidéos pédagogiques

Des supports pédagogiques en vidéo, produits avec les meilleurs experts. Dans nos studios à Paris, Lyon ou Montpellier. Vous souhaitez travailler avec nous ?
image-micro