Mastering et export du projet

Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Composer et produire une chanson pop avec Logic Pro X
Revoir le teaser Je m'abonne
5,0
Transcription

49,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
5,0
49,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Être capable d'utiliser Logic Pro X pour composer et produire une chanson dans le style Pop

Logic Pro X est un logiciel qui contient tous les outils pour les musiciens qui souhaitent produire et composer de la musique sur mac.

Dans ce module, nous posons les bases d'une chanson Pop en créant une progression d'accords, une mélodie lead et une section rythmique.
Nous explorons la bibliothèque d’instruments et de boucles puis nous habillons notre instru avec des rythmes syncopés, une basse sub et des effets comme les filtres et le pompage sidechain.
Nous apprenons à enrichir notre prod et à développer de nouvelles idées avec les synthétiseurs, le Quick Sampler, ainsi que les arpeggiateurs.
Nous enregistrons et corrigeons des voix lead et des choeurs avec les outils Flex Pitch et Flex Time, ainsi que le plugin Pitch Correction pour un effet Auto-Tune.
Enfin, nous structurons notre titre avec une intro, des couplets, un pont et un refrain, puis nous mixons le tout à l’aide des bus et des automations, des effets de modulation et des délais, ainsi que des techniques de compression, de limiting et de clipping.

Voir plus
Pour finaliser mon mix, j'ai également cette idée qui consisterait à filtrer un petit peu mes synthés lead lorsque la voix chante, puisque le synthé lead a tendance à couvrir la voix. Donc ce qu'on va faire, c'est qu'on va juste se dupliquer cette piste et on va faire glisser les éléments dans la nouvelle piste. Sur cette nouvelle piste, on va juste désactiver la résonance dans un premier temps. Pour désactiver la résonance, on va cliquer sur option, on va faire option et clique, comme ça il nous remet le paramètre par défaut. Ce qu'on va faire, c'est qu'on va aller désactiver ce filtre même, je pense, et on va juste filtrer tout ce qu'il y a en dessous de 7500 Hz. Je vais même essayer un peu plus. Je ne sais pas si vous entendez, mais la voix revient au premier plan. Dès que je filtre les aigus du synthé, ça me permet vraiment de replacer la voix au premier plan. Et du coup, quand on arrive ici, normalement le synthé ne va plus être filtré. Donc là, je le filtre à nouveau. On va peut-être retirer un peu trop. J'ai l'impression qu'il faudra lui retirer des basses aussi. Ouais, c'est mieux. Du coup, quand on arrive sur ce passage-là, il est filtré. Et là, on ouvre le filtre. Et là, pour la fin, on le laisse ouvert. Voilà, c'est juste un dernier petit ajustement pour être sûr que ma voix soit bien au premier plan sur toutes les sections de la chanson. Et donc maintenant, je vais pouvoir exporter mon projet. Pour vérifier que tout est en ordre, on vérifie déjà bien qu'on n'a pas de bus qui clippent. Puisque même si ce n'est pas grave en soi, dans Logic, d'avoir un bus qui clippe, c'est quand même un moyen de vérifier que vous avez bien structuré votre gain au niveau de vos différentes sections. Et ça, c'est quand même assez important pour avoir un rendu final qui est propre. Donc là, j'ai vérifié et je n'ai pas de bus qui saturent. Donc ça, c'est la première chose. Ensuite, quand je vais sur mon limiter, je vais regarder un petit peu ce qui se passe ici sur ma piste master. Alors là, je peux réduire un tout petit peu la release pour avoir un retour de mon limiter un peu plus rapide. Ça, ça va simplement me permettre de gagner un peu de volume par rapport à ça. C'est assez léger, mais lorsqu'on met la release vers les 50 millisecondes, on sent qu'on regagne un petit peu en densité. Donc ça, c'est un peu plus rapide. C'est assez léger, mais lorsqu'on met la release vers les 50 millisecondes, on sent qu'on regagne un petit peu en densité. Donc ça, c'est une astuce pour gagner un peu de niveau pour exporter. Donc on vérifie que le limiter soit effectivement actif. Donc là, on a un bien de la réduction sur notre limiter. Ça veut dire qu'on est pleine balle sur notre master. Donc là, on n'est pas dans l'optique de faire masteriser notre track par un studio de mastering. Ça, c'est très important. En gros, là, on est dans l'optique de faire un studio de mastering. Ça, c'est très important. En gros, là, on veut partager notre track, par exemple sur Soundcloud, et on veut qu'il y ait du niveau. Donc on veut que ce soit plus ou moins masterisé. Donc là, on va utiliser un limiter. Par contre, si vous voulez exporter votre mix pour un studio de mastering, dans ces cas-là, je vous conseille de désactiver le limiter et de vérifier. Là, on voit que ça clip en sortie. Donc du coup, il faudra baisser vos niveaux jusqu'à obtenir un niveau qui ne clip pas sur votre Stereo Out. Ça, ça serait le son, on va dire, non masterisé, en fait. Là, on voit que je ne suis pas à zéro, donc j'ai un petit peu de marge. Ce qui me permet, éventuellement, de l'envoyer à un studio de mastering s'ils veulent, eux, faire leur traitement par-dessus. C'est très important de ne pas mettre de limiter pour un mastering dans un studio de mastering. Par contre, si on veut, effectivement, nous, on peut utiliser un limiter. Notamment pour toutes les plateformes de streaming. On va laisser notre potard ici à zéro et on va activer le limiter. Voilà, et du coup, on remarque qu'on a beaucoup plus de niveaux, forcément. Par contre, on remarque aussi que le limiter, il a tendance à s'éloigner un peu. On va pouvoir le faire, on va pouvoir le modifier, on va pouvoir le modifier, on va pouvoir le modifier, on va pouvoir modifier. On remarque qu'on a beaucoup plus de niveaux, forcément. Par contre, on remarque aussi que le limiter, il a tendance à pas mal bosser, un peu trop. Parce que là, on est à 6 db de réduction, c'est quand même beaucoup. Donc, ce qu'on pourrait faire, éventuellement, c'est jouer au niveau des sons percussifs, notamment les claps. J'ai l'impression que c'est les claps qui affolent un petit peu mon limiter. Donc, je vais aller tout simplement chercher mes claps et je vais les baisser. Très simplement. Je vais prendre ces claps-là et je vais les baisser de 2 db, par exemple. Ils sont toujours largement assez forts, d'ailleurs. Et là, on voit que je suis plus qu'à 4,7 au lieu de 6, donc c'est mieux, déjà. Voilà, on va juste muter les claps pour regarder ce qu'il se passe au niveau de notre limiter si on ne met pas de clap du tout. Là, ça ne change plus, donc là, on est bon. C'est-à-dire qu'on a résolu, entre guillemets, le problème, c'était les claps qui étaient trop forts. Ensuite, on a une autre technique qui consisterait à ajouter une étape intermédiaire avant de mettre notre limiter sur nos stereo out. On pourrait regrouper nos différents synthés et nos voix dans un bus commun sur lequel on appliquerait une sorte de pré-compression avant d'aller dans le master. Ce qui nous permettrait de gagner encore un petit peu de densité et surtout, ça nous permettrait de libérer un peu de marge pour notre limiter en sortie. On va le faire maintenant, je vais vous montrer cette astuce. Ça consiste à regrouper les synthés, tout ce qui est tonal, les voix, les back, les synthés lead. Par contre, le kick basse et tout ce qui est éléments rythmiques, on va les laisser à part. Donc le synthé, par exemple, le bus synthé, on va l'envoyer dans un nouveau bus qu'on va appeler bus numéro 10. Et ce bus, on va l'appeler tonal. C'est tout ce qui va être mélodique et harmonique. Ça va contenir mes synthés, ça ne va pas contenir mes drums, ça ne va pas contenir mon kick. Par contre, le délai va partir en tonal. Ensuite, ma lead va partir en tonal, donc dans mon nouveau bus. Mes back également. Mon synthé lead également. Et voilà, donc là, normalement, on a un bus supplémentaire. Et en fait, on voit que sur ce bus, il y a déjà du clipping avant d'atteindre notre master. Ça veut dire qu'on va aller chercher un limiter, qu'on va mettre sur cette piste tonale. On va remettre la release là où elle était, à 250 millisecondes pour ce réglage-là. Et on va juste voir ce qu'il se passe lorsqu'on active un limiter sur ce bus intermédiaire. Donc on voit qu'il capte un certain nombre de pics sur la voix notamment. C'est surtout la voix qui a tendance à faire clipper le bus tonal. Maintenant, si on va sur le limiter global, donc sur ma piste mater, on va voir ce qu'il se passe. Donc là, je remarque que ma voix fait toujours un petit peu clipper mon bus tonal. On va dire qu'elle me bouffe beaucoup de marge, la voix. Donc ce que je peux faire, c'est éventuellement aller chercher mon limiter sur ma voix, sur mon bus lead. Je vais mettre par exemple 2 dB de gain ici, et je vais baisser mon bus lead de 2 dB. Qu'est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire simplement que je vais scier 2 dB de pic en plus. C'est-à-dire que je vais limiter un peu plus fort sur ma piste de voix. Ce qui devrait peut-être m'aider à résoudre ce problème sur mon limiter au niveau du bus tonal. Parce que lui, je vois qu'il bosse pas mal quand même. Là, on voit que mon limiter sur le bus tonal ne fait plus rien. Maintenant, il est tranquille. Donc les 2 dB que j'ai récupérés au niveau de la voix, ça m'a permis d'être plus cool au niveau de mon bus tonal. Maintenant, on va aller sur le bus de la stéréo out, et on va regarder ce qu'il se passe. C'est un peu mieux. Maintenant, on pourrait récupérer un peu de marge sur le bus tonal. On va faire la même technique sur le bus tonal. On va se mettre 2 dB de gain, et on va baisser le bus tonal de 2 dB. Ce qui fait que le volume devrait être à peu près le même, mais on va scier un peu plus de pic sur ce bus là. J'ai l'impression que ça écrase un peu trop, donc je vais faire 1 dB au lieu de 2. Donc là, sur mon bus tonal, je vais me mettre à plus 1, et je vais baisser le bus de 1 dB. J'ai l'impression que les claps sont toujours un peu forts, donc je vais les baisser toujours de 1 dB et demi même. Je vais les mettre à moins 7,5. Là, on voit que ça compresse pas mal sur mon master encore. C'est un peu mieux, mais c'est toujours les voix qui ont tendance à paniquer un peu mon limiter. Ce que je peux faire aussi sur le refrain, c'est me mettre sur les voix lead et back ensemble. Je vais prendre toutes mes voix. Je vais créer un bus intermédiaire, donc au lieu d'envoyer mes voix directement dans le bus tonal, je vais créer un bus intermédiaire, donc bus numéro 11, et je vais renommer ce bus All Voices. Je vais avoir toutes les voix regroupées dans un même bus. Je vais envoyer les back également dans ce bus, et ce bus à son tour va partir vers mon bus tonal. Ce qui fait que c'est juste une étape intermédiaire que j'ai rajoutée, et je vais pouvoir mettre à nouveau un limiter sur ce bus All Voices, et on va voir ce que ça donne. On voit qu'il capte des petits pics, mais on va voir si on arrive à en capter un peu plus en faisant la technique du plus 2 en entrée, moins 2 en sortie. Ça a l'air mieux. Ah, j'entends un problème aussi sur les drums, c'est qu'il y a une snare dans les drums qui fait clipper un peu. Alors, il y a peut-être un problème à ce niveau-là aussi, parce que je ne comprenais pas pourquoi, en limitant un peu tous mes bus, j'ai toujours des petits problèmes sur le master. Il y a sûrement un élément qui fait paniquer mon limiter. Ça serait peut-être bien lui. Je vais juste prendre cette snare et je vais la faire overdriver un peu. Voilà, je la fais juste un peu overdriver, et l'idée c'est que là, maintenant elle tape à moins 15 db, alors que tout à l'heure, quand je ne l'avais pas fait overdriver, elle tapait à moins 10, ce qui me permet de gagner quand même 5 db de marge, donc c'est pas mal, sachant que le volume perçu est le même. Ça va peut-être m'aider à améliorer un peu mon limiter sur mon Stereo Out. Ouais, c'est mieux, là on voit qu'il est moins souvent dans les 6-7, il est plus aux alentours des 5, donc c'est mieux, mais c'est pas encore parfait. Il y a sûrement des éléments qui viennent un petit peu brouiller le message. Je vais ajouter un limiter sur cette piste-là. En gros, l'idée c'est de limiter un peu toutes les pistes et voir combien de compressions on doit faire avant d'obtenir un gain un peu plus réduit sur notre limiter, ce qui nous permet de moins écraser notre son, tout simplement. Lui, je vais lui donner plus 12, moins 12, on va essayer ça. Je pense que je peux même faire un peu plus, plus 15, moins 15. Je pense que je perds un peu de volume, donc je vais le remonter un tout petit peu. L'idée c'est juste de pousser l'input dans le limiter jusqu'à voir le limiter travailler, et ensuite on règle le gain en sortie en conséquence, de manière à avoir un volume à peu près équivalent. L'idée c'est juste de sciller toujours un petit peu les pics de nos instruments. Et là on voit que ça fait quand même 3 dB de réduction, ce qui est plutôt une bonne chose, je pense, sur cet instrument. Un autre élément aussi qui peut me faire un peu paniquer mon master, c'est ma basse, qui est peut-être un poil trop forte. Sur la basse, parfois, il suffit juste de baisser d'un dB. Là, au lieu de moins 5, je vais mettre moins 6. On va regarder ce qui se passe sur mon limiter. Ouais, on est mieux, on gagne, mais vraiment étape par étape, c'est un travail, là c'est plus du mastering ce qu'on est en train de faire, c'est-à-dire qu'on essaie de comprendre comment on peut faire pour gagner un peu de volume sans écraser notre master. Donc pour ça, en gros, il faut gérer la dynamique de nos pistes à des niveaux un petit peu inférieurs, c'est-à-dire de plus en plus bas, Sinon, on va purement et simplement écraser notre track et c'est pas joli. Donc l'idée, c'est de gérer la dynamique un peu partout dans notre mix. Par exemple, là, j'ai un élément un peu picky, avec des petits piques là. Je me dis que celui-là, typiquement, je peux essayer de le limiter un peu. On va voir si ça nous aide à gagner un peu de marge. Voilà, c'est un élément un peu picky, avec des petits piques là. Je me dis que celui-là, typiquement, je peux essayer de le limiter un peu. On va voir si ça nous aide à gagner un peu de marge. Même chose sur celui-là. Tout ce qui est un peu picky, comme ça, avec beaucoup d'attaques, ça peut nous poser des problèmes au moment du mastering. Donc là, je suis revenu au niveau des pistes, en fait. Je ne suis même plus au niveau des bus, et j'essaie de gérer cette dynamique là où je le peux. Voilà, donc là, on est aux alentours de 5-6 db de réduction, ce qui est vraiment le maximum. Donc là, j'ai un élément un peu picky, avec des petits piques là. Je me dis que celui-là, typiquement, je peux essayer de gagner un peu de marge. On va voir si ça nous aide à gagner un peu de marge. Même chose sur celui-là. Tout ce qui est un peu picky, comme ça, je suis revenu au niveau des pistes, en fait. Je ne suis même plus au niveau des bus, et j'essaie de gérer cette dynamique là où je le peux. Voilà, donc là, je suis revenu au niveau des pistes, en fait. Donc là, j'ai un élément un peu picky, autour de 5-6 db de réduction, ce qui est vraiment le max tolérable pour moi, au niveau du master. Et après, la dernière étape, ce qu'on peut faire, c'est éventuellement ajouter un tout petit peu de compression en amont sur notre master pour gluer un petit peu les instruments les uns avec les autres. Et pour ça, on utiliserait simplement un compresseur dans la rubrique Dynamics. On irait chercher le compresseur. Et ici, on utiliserait, par exemple, le... On pourrait prendre le... Je ne sais pas si c'est Studio VCA ou Classic VCA. On va essayer celui-là, Classic VCA, par exemple. On va désactiver l'autogain. Ça, c'est très important. Et du coup, on va remonter le threshold ici. Et on va juste essayer d'avoir max 2 db de réduction ici. Donc là, on voit les 1, 2. L'aiguille ne doit pas trop dépasser ici. Je remonte encore un peu. On peut tester éventuellement un peu de distorsion. Parfois, ça marche. On remarque que quand je mets la distorsion, les drums sont plus nets. Ça tape un peu plus. Maintenant, je vais regarder sur mon limiteur. Et là, comme vous pouvez le constater, c'est assez magique parce que le fait d'avoir un limiteur, le limiteur ne fait plus rien du tout. Si je me mets en hard. Le hard me donne plus de volume, mais je trouve qu'il rend le son un peu dur. Je crois que je préfère le clip. Et donc, c'est pas mal parce qu'on va comparer Là, on entend que les drums ont tendance à être un peu écrasés. Alors, si je mets le compresseur. Et là, ça tape un peu plus. C'est un peu plus dense. Et d'autant plus que, vu que le limiteur ici ne fait plus rien, ça tape un peu plus. Donc, c'est pas mal. Et là, c'est un peu plus rapide. C'est un peu plus rapide. C'est un peu plus rapide. C'est pas mal. Et d'autant plus que, vu que le limiteur ici ne fait plus rien, maintenant, je vais pouvoir redonner un petit peu de gain au niveau du limiteur. Par exemple, 2 db en entrée. Par rapport à tout à l'heure, on avait ça. Ouais, c'est... On a un poil moins de volume. Et surtout, c'est moins dynamique, c'est moins punchy. Par rapport à ça. Yes. Donc là, je pense qu'on le tient. Donc, j'ai utilisé un combiné entre un peu de compression avec un classique VCA. Donc, c'est un compresseur qui a une compression très douce. Puisque là, j'ai laissé un ratio à 2. J'ai mis un seuil assez élevé, à moins 4. Ce qui fait qu'il va juste un tout petit peu arrondir la courbe. Il va juste faire 2 db de réduction. J'ai pas mis de make-up. Comme ça, je suis sûr de pas tricher, entre guillemets. Donc là, vraiment, je me sers du compresseur pour gluer mon mix, en fait. Ça me permet de créer un peu plus de cohérence entre les différents éléments du mix. Et donc, l'astuce ici est vraiment hyper efficace. C'est d'activer la distorsion en mode clip. Ce qui va me permettre de scier vraiment tout ce qui dépasse du compresseur. Ça me permet notamment de clipper les claps, le kick, la snare. Tous les éléments qui ont tendance à être très dynamiques. Et donc, vu qu'on clip à ce niveau-là, on n'a plus besoin de limiter ici et du coup ça nous permet de récupérer vachement de marge et ce qui m'a permis notamment de mettre un petit boost à la fin de 2 db pour gonfler encore un peu plus le master. Et là on a vraiment un bon niveau je pense pour mettre notre track en ligne. Donc une fois qu'on a fait ça, on va pouvoir l'exporter. Juste pour conclure un petit peu sur cette phase de mastering, souvenez vous qu'il y a deux manières de gérer la dynamique au moment du mastering on va dire les deux manières, je dirais même trois manières. Les trois principales manières ça va être de clipper, donc utiliser un overdrive en mode hard clip, c'est à dire vraiment sciller les pics avec un clipper. Donc c'est ce que j'ai fait sur pas mal de pistes avec l'overdrive de Logic. On peut le faire aussi, on a vu dans le compresseur, au niveau de la sortie du compresseur. Ca c'est la distorsion qui me permet de clipper mes drums notamment. Ca c'est la première méthode. La deuxième méthode c'est d'utiliser bien sûr un limiter, et donc le limiter de Logic il marchera très bien notamment sur tout ce qui est voix, synthé, guitare, basse, tous les instruments un peu mélodiques, et donc pas les drums. En gros tout ce qui est drums ça a tendance à mieux marcher avec un overdrive ou avec un clipper, alors que tout ce qui est plutôt harmonique et mélodique ça a tendance à mieux marcher avec un limiter. Je vous conseille dans ces cas là d'utiliser plutôt le limiter de Logic. Et évidemment la troisième méthode pour gérer la dynamique c'est la compression, sachant que c'est beaucoup moins efficace. Donc en général moi je n'utilise pas les compresseurs pour gérer la dynamique, j'utilise plutôt les limiters et les clippers. Et si vous voulez d'ailleurs quelques quelques pistes pour des plugins qui vont vous permettre d'avoir un meilleur son, c'est des plugins payants mais qui sont à mon sens vraiment intéressants si vous voulez masteriser vos tracks vous même. Il y a un clipper qui est excellent, c'est celui de chez Newfangled Audio qui s'appelle Saturate. Donc celui là c'est vraiment un clipper très simple, enfin il n'est pas si simple que ça en vrai, mais je vais vous le montrer ici. Voilà donc il se présente comme ça et ce clipper il a l'avantage de conserver un peu plus de détails et de moins détériorer le son que les clippers de Logic. Donc si vous voulez utiliser celui là, c'est vraiment un super clipper, notamment pour tout ce qui est drums. Donc si vous voulez utiliser ça sur vos snares, ça vous permet de les saturer de manière moins destructive. Ça c'est le Newfangled et il y a également un autre plugin, c'est le K-Clip donc qui est chez K-Drog. Voilà K-Clip 3 qui est également un très bon plugin pour clipper vos drums et qui vous permettra de gagner beaucoup de volume et ça sera beaucoup plus simple de masteriser vos tracks avec ça. Donc pour ce qui est de l'export de la track, maintenant vous avez possibilité de sélectionner, le plus simple c'est déjà de dire à Logic où se situe la fin de votre morceau. Là par exemple j'ai des choses que je n'ai pas utilisées, je vais les supprimer maintenant. Je ne vais pas m'en servir, je vérifie que j'ai plus rien après la fin de mon morceau. Voilà on va dire que c'est par ici la fin du morceau, donc on va prendre le petit triangle en haut à droite, on va le faire glisser ici de manière à lui dire c'est ici que se termine ma track en fait. Voilà et là on est prêt à exporter, donc on va juste voir au début au niveau de l'intro ouais on est bon. Donc là on va pouvoir exporter notre track. Par curiosité je me dis quand même que je vais tester le newfangled là juste pour vous montrer parce que je vous ai montré l'interface mais alors comment on pourrait faire ça ? On pourrait se mettre tout simplement à la place du compresseur ici. Donc ça c'est avec le newfangled par rapport à celui de Logic. Ok, celui-là. Ouais alors c'est un tout petit peu moins agressif mais c'est assez subtil la différence. Je sais pas si vous entendez, on va dire que celui-là il est moins audiblement distordu, on va dire que la distorsion est un peu plus discrète. Mais bon c'est pas une grosse différence honnêtement à ce niveau-là. Par contre j'entends en réécoutant là que ma snare est peut-être un peu trop forte. Voilà je l'ai baissé d'un dB. Ok donc c'est parti on va pouvoir exporter ça et on va se mettre du coup dans le fichier Boons, projet ou section. Et le raccourci pour ça c'est de faire commande B, bien pratique. Et là on va lui dire de l'exporter en PCM, donc c'est en WAV, c'est à dire sans compression, et en mp3 pour pouvoir le partager. Sachant que si vous voulez le partager, le mettre par exemple sur Soundcloud, il est important d'utiliser le fichier WAV, donc le PCM et non pas le mp3. Parce que si vous mettez le mp3 sur Soundcloud, il va le décoder en PCM et le réencoder à nouveau en mp3, ce qui fait qu'il va y avoir un transcodage supplémentaire et vous allez perdre de la qualité. Donc je vous conseille d'utiliser le mp3 uniquement pour partager par mail par exemple ou par message, si vous voulez envoyer sur whatsapp ce genre de choses, vous pouvez utiliser le fichier mp3 mais c'est vraiment la seule utilité de ce format. Sinon tout le reste on va le faire à partir du fichier master qui sera le fichier PCM. Donc ici on va choisir le mode temps réel, on va lui laisser tout ça, on va pas activer la fonction de normaliser puisque de toute façon normalement nos piques ils tapent au max, donc il y aura pas besoin de normaliser notre notre track. Et lui on va lui dire format de fichier WAV, on va prendre du 24 bits, la fréquence d'échantillonnage c'est celle qui correspond à mon projet, donc là j'ai travaillé en 44100, peut-être que vous travaillez en 48 si vous faites de la vidéo, c'est le standard 48, mais bon 44 et 48 c'est les deux principaux standards, donc là je suis en 44, je vais rester en 44, ça évite d'avoir à re-encoder, à re-transcoder la fréquence d'échantillonnage, donc si on travaille en 48 on exporte en 48, si on travaille en 44 on exporte en 44, c'est ce que je vous conseille de faire. Et donc vu qu'on est en 24 bits on va juste activer ici le Deezering qui nous permet de limiter la distorsion en fait en sortie, donc si vous êtes en 16 bits ou en 24 bits c'est important d'activer le Deezering, je vous conseille de garder le type 1, celui-là le PAU R type 1, voilà donc une fois que vous avez tout ça vous pouvez exporter votre projet et donc vous avez deux modes d'export, celui en temps réel qui vous permet de réécouter votre chanson et celui en mode déconnecté qui vous permet de bouncer en accéléré, c'est à dire d'exporter en accéléré. On va choisir un titre, alors je ne vais pas donner de titre à cette chanson donc je ne sais pas je vais lui donner un petit titre comme ça un peu racoleur, on va se dire don't you let me go et c'est parti

Programme détaillé de la formation

8 commentaires
5,0
8 votes
5
4
3
2
1
octavepromo
Il y a 2 months
Commentaire
Vraiment top ! Moi qui ai quand même pas mal de bases sur Logic, cette formation m'a vraiment permis de mieux produire et mixer mes sons. J'étais un peu perdu et je ne trouvais pas mon bonheur sur youtube. Je recommande à 200%
mosimosi(probooking)
Il y a 5 months
Commentaire
Top
th.essers
Il y a 6 months
Commentaire
Super formation. Un grand merci.
Dj Manu Falcon
Il y a 11 months
Commentaire
Une formation de grande qualité, merci beaucoup. J’ai découvert de nombreuses techniques et astuces pour l’ensemble d’une prod.
ROBY NVT PROD
Il y a 1 year
Commentaire
Super formation mais si je peux me permettre de dire au lieu de mettre des limiter sur des pistes qui saturent pourquoi ne pas baisser directement les volumes aux niveaux des instruments virtuelles pour économiser des CPU .
Musicalement .
Ruby
lytchea69
Il y a 1 year
Commentaire
super.
Efficace et redoutable pour l'application en production.
Il manque juste la partie : enregistrement d'instruments acoustiques.
Bravo.
matonman
Il y a 1 year
Commentaire
Workflow intéressant 👍et explications claires je recommande.
cacolou
Il y a 1 year
Commentaire
excellent !
Nos dernières formations Logic Pro
  • Nouveau
    Logic Pro 11 - Les nouveaux outils et instruments
    Découvrir
    À la fin de cette formation, vous serez capable :- d'utiliser et personnaliser les Session Players.- de maîtriser les nouveaux instruments Studio Piano et Studio Bass.- d'intégrer et exploiter les nouveaux Producer Packs dans vos productions.- d'appliquer des techniques avancées de traitement du son avec ChromaGlow.- d'utiliser des raccourcis clavier et des fonctionnalités avancées pour une production musicale fluide.
    2h23 34 leçons
  • Nouveau
    Apprendre Logic Pro 11 en une heure
    Découvrir
    À la fin de cet atelier, vous serez capable de créer, enregistrer, éditer, mixer et exporter des projets musicaux en utilisant les fonctionnalités essentielles de Logic Pro 11. Vous maîtriserez l’interface du logiciel, la configuration audio, l’utilisation des boucles Apple et des Session Players, l’enregistrement, l'édition, ainsi que les techniques de mixage.Ces bases solides vous permettront d'évoluer rapidement vers une utilisation plus avancée du logiciel.
    1h31 36 leçons
  • Logic Pro - Atelier production Electro club
    Découvrir
    À la fin de cette formation, vous saurez : - Composer des morceaux électro club avec des progressions harmoniques accrocheuses, - Créer des mélodies de synthé lead et des lignes de basse énergiques, - Arranger et structurer efficacement vos productions, - Utiliser des effets comme le sidechain pour donner de la profondeur et de l'impact à vos morceaux, - Manipuler les voix avec des effets comme l'autotune pour obtenir le son caractéristique de l’électro dance, - Maîtriser les techniques de mixage et de mastering pour une diffusion optimale dans les clubs, les festivals et sur les plateformes de streaming.
    2h59 25 leçons
  • Logic Pro - Techniques avancées de sidechaining
    Découvrir
    Vous serez capable d’utiliser efficacement la compression sidechain, le ducking et l’égalisation dynamique dans vos productions afin de contrôler et de moduler les éléments sonores les uns par rapport aux autres. De cette manière vous saurez créer une meilleurs hiérarchie entre les instruments et vous pourrez maximiser l’impact de votre musique.
    2h22 23 leçons
  • Maîtriser Logic Pro 10.8 - Les nouveautés
    Découvrir
    À la fin de la formation, vous serez capable de créer des productions musicales de qualité professionnelle en utilisant Logic Pro 10.8, en maîtrisant l'utilisation des nouveaux outils, plugins et packs de sons, ainsi que des techniques avancées de composition, de mixage et de mastering.
    2h13 17 leçons

éditeur de vidéos pédagogiques

Des supports pédagogiques en vidéo, produits avec les meilleurs experts. Dans nos studios à Paris, Lyon ou Montpellier. Vous souhaitez travailler avec nous ?
image-micro