Optimisation du Rendu d'Image avec le Multipass dans Cinema 4D

Le multi pass
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Maîtrisez Cinema 4D - Le Rendu
Revoir le teaser Je m'abonne
Transcription

49,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis

49,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont de vous apprendre à :

  • Optimiser les paramètres d'anti-aliasing dans Cinema 4D
  • Utiliser la technique du Multipass pour séparer les couches de rendu
  • Intégrer les passes dans un logiciel de composition pour un post-traitement efficace

Apprenez à optimiser l'anti-aliasing et à utiliser le Multipass dans Cinema 4D pour obtenir un rendu d'image de haute qualité.

Cette leçon vous guide à travers les étapes d'optimisation de l'anti-aliasing et de l'utilisation du Multipass dans Cinema 4D. Vous découvrirez comment améliorer la qualité de vos rendus en ajustant les paramètres d'anti-aliasing et en utilisant le Multi-pass pour séparer les différentes couches de votre projet. Cette technique permet de retoucher les paramètres individuellement, facilitant ainsi le processus de post-production.

Nous couvrirons l'ajustement des paramètres d'anti-aliasing pour réduire les effets d'aliasing violents et améliorer la netteté de l'image. Ensuite, nous explorerons le Multipass, une méthode pour séparer les couches telles que l'ombre, la réflexion, la réfraction, et plus encore. En utilisant cette technique, vous pourrez améliorer l'efficacité de votre workflow et obtenir des résultats plus professionnels.

Enfin, nous verrons comment intégrer les différentes passes dans un logiciel de composition, vous permettant d'effectuer des ajustements précis sans avoir à recalculer entièrement votre rendu.

Voir plus
Questions réponses
Qu'est-ce que le Multipass dans Cinema 4D ?
Le Multipass dans Cinema 4D est une technique permettant de séparer les différentes couches de rendu, comme les ombres, les réflexions et l'illumination globale, afin de les retoucher individuellement en post-production.
Quels sont les avantages de l'optimisation de l'anti-aliasing ?
L'optimisation de l'anti-aliasing améliore la netteté et la qualité globale du rendu en réduisant les effets de crénelage, rendant les bords des objets plus lisses et plus réalistes.
Comment le Multipass peut-il améliorer le workflow de post-production ?
Le Multipass permet de gagner du temps en post-production en offrant la possibilité de retoucher individuellement chaque couche du rendu sans avoir à recalculer l'intégralité de la scène.
Après avoir parcouru les différents effets, nous avons bien entendu pas vu tous les effets, mais nous pouvons revenir à ce dont on avait parlé tout au début, ou presque au début, mais que j'ai, je dirais, sciemment sauté au passé, et bien c'est le fameux Multipass. Alors, je me suis rendu compte, au niveau du rendu de mon image, et bien que l'anti-aliasing n'était pas suffisant ici, puisque si je reprends mon visualiseur en faisant Fenêtre -> Visualiseur, je me rends compte d'une chose ici, et bien qu'on a un anti-cranialage assez violent, ou plus exactement, pas suffisant. Je vais donc augmenter la qualité, je refais un rendu, j'ai un peu bougé le soleil, donc, voilà pour un rapide calcul, j'ai quelque chose de mieux déjà, voilà, quelque chose d'un peu plus droit, j'ai encore ici un léger effet, ce qui est assez logique, je vais voir si j'augmente les paramètres, et bien, j'ai quelque chose de mieux, je vais faire 2, 2, 4, 4, et ce que je vais faire, c'est que je vais mettre un seuil plus réduit. Le temps sera plus important, donc avant de relancer le rendu, ce que je vais simplement faire, au niveau de mon illumination globale, dans les fichiers cache, je vais demander de chargement automatique pour les deux, comme ceci. Anti-aliasing amélioré, là aussi, on va voir ici si c'est vraiment bien, mais je pense qu'on aura quelque chose d'assez correct déjà, de toute façon ce sera quelque chose de suffisant pour la démonstration. Voilà, là j'ai dû augmenter de 2, 4, 4, et bien, par rapport à ça, 30 secondes de calcul, ce n'est pas peu, mais ça va, c'est encore raisonnable, vous voyez qu'ici, j'ai vraiment pu améliorer les qualités de cet anti-cranialage. Des cas de figures particuliers, mais voilà, alors ce que je vais peut-être juste faire encore pour rajouter un petit peu de travail à la chose, ici, au niveau du sol, je vais revenir à mon intensité, par exemple, de 100% pour avoir quelque chose d'encore plus lumineux, les caches étant en place, normalement ça devrait se calculer vite, mais c'est surtout l'anti-cranialage qui va faire traîner les choses, on a quelque chose d'intéressant, d'un peu plus lumineux, comme ceci. Je vais pouvoir maintenant, je laisse terminer de calculer, aller jouer avec le multipasse. Donc le multipasse, qu'est-ce que c'est ? C'est une technique qui va vous permettre justement de séparer les différentes couches de votre calcul, et donc pouvoir retoucher éventuellement les paramètres séparés, c'est-à-dire que si vous avez une ombre et que vous voulez que votre ombre soit plus floutée, vous pouvez éventuellement la retravailler dans un programme de compo pour aller plus vite, puisque flouter les ombres dans ces 4D prend quand même assez bien de temps. Mais soit, nous allons donc activer le multipasse. J'ai donc deux accès au multipasse, j'ai l'accès ici en cliquant sur multipasse, et en ayant la possibilité d'ajouter toute une série de choses, donc l'image RVBA, je l'ajoute toujours comme référent, c'est-à-dire que c'est la manière de calculer générale, et c'est surtout le résultat final de l'image avec un alpha, je vais simplement cliquer ici sur image RVBA. Dans multipasse, j'ai également quelque chose qui s'appelle le masque d'objet, et donc le masque d'objet, qu'est-ce que c'est ? Ça me permet de placer mes objets, mes différents objets, ou certains objets, sur un masque, c'est-à-dire que je vais pouvoir extraire éventuellement ces objets, ils seront placés sur un alpha, et donc pouvoir les mettre dans un autre décor. Je peux prendre le masque d'objet, je vais mettre le numéro 1, mais j'ai deux choses à faire, la première chose étant celle-ci, la seconde sera pour ma chaise design, et bien je vais faire un clic droit, propriété cinéma 4D, et je vais aller dans rendu. Dans rendu, je vais activer ici masque d'objet, comme ceci, pour qu'il soit correctement calculé. Je vais également faire la même chose pour la table, qui est donc la circuit front, clic droit, propriété, je vais également dans le rendu, et je vais activer par contre le masque d'objet 2. Je dois donc rajouter dans mon multi-pass, un masque d'objet, que je vais identifier comme étant 2, puisque je veux deux choses séparées. Si vous voulez avoir les deux objets et le masque sur une seule couche, vous pouvez laisser les choses comme cela. Je peux donc rajouter d'autres choses, qu'est-ce que je vais avoir besoin ici ? Dans le multi-pass, je peux prendre l'éclairage ambiant, et autres, j'aurais besoin de l'illumination globale. Vous avez la possibilité d'ajouter des calques d'images, c'est-à-dire que ce sont les calques principaux, vous pouvez évidemment les choisir les uns derrière les autres, mais vous pouvez par exemple ici ajouter quelques images. Alors, les calques d'images, qu'est-ce qu'ils vont faire ? Ils vont simplement installer les différents effets dont vous pourrez avoir besoin, comme l'atmosphère, l'illumination globale, l'occlusion d'ambiante, la réfraction, la réflexion, les ombres, la spécularité, et donc tout ceci sera séparé sur des calques différents. Si je reprends mon multi-pass, je peux lui demander de séparer les lumières éventuellement, je n'ai pas besoin de le faire ici spécifiquement, on peut éventuellement faire toutes les lumières, il n'y en a qu'une principalement qui sera donc le soleil, et on peut lui demander de faire ici une correction des ombres. N'oublions pas non plus, dans la partie illumination globale, plus exactement dans l'occlusion d'ambiante, vérifions bien les différentes choses, là nous sommes bien, mais anti-aliasing, considérez le multi-pass, pour être sûr d'avoir quelque chose de correct. J'ai donc tout un choix de différentes choses, mes deux masques d'objets, la diffusion, la spécularité, il y en a peut-être que vous n'aurez pas besoin, dans ces cas-là, vous pouvez la désactiver, je dirais la réfraction, je n'en ai pas besoin, je n'ai pas d'objet transparent, nous prenons la totalité, qui va vite, vous pouvez évidemment activer ou désactiver les choses, en sachant que le multi-pass, une fois que vous avez mis cela, vous ne pouvez pas mettre deux canaux les mêmes, donc je ne peux pas mettre deux illuminations globales, c'est un seul et unique canal. Voilà qui est fait, je vais pouvoir faire maintenant un rendu dans le visualiseur. Vous voyez que rien ne change, c'est-à-dire que le calcul n'est pas beaucoup plus long, par rapport à ce qu'on a fait, puisqu'on mettait entre 30 et 31 secondes juste avant, un petit peu plus long quand même, pas énorme, mais on sent un petit peu la différence, comme ceci. Voilà, où sont donc mes différentes passes ? Eh bien, les passes, vous allez pouvoir les retrouver sous format de calque, j'ai besoin pour cela de cliquer simplement ici sur calque, et qu'est-ce que je vois ? Eh bien, je vois ici qu'il y a les différents calques qui composent mon image, donc les fameuses passes. Alors, je suis dans images, je vais demander par exemple d'être en monopasse, et j'ai donc la possibilité ici d'activer ou de désactiver certaines choses. Donc je vais prendre monopasse, voilà, j'ai mon masque d'objet, ma chaise, j'ai mon masque d'objet 2 qui était donc la table, le fond en général c'est la RVBA, donc on peut éventuellement cliquer la maintenir et la déplacer si on veut, alors je dois être pour ça en multipasse, donc on peut rejouer sur l'ordre, soit ici je n'ai pas spécialement besoin de le faire, mais voilà, je vais la désactiver, je peux voir la diffusion, alors je vais peut-être désactiver la totalité comme ceci, et jouer sur le côté monopasse, voilà ma diffusion, je peux voir la spécularité, les ombres, mon sun et cbl qui est donc séparé en ombres, en spécularité et en diffusion, je n'ai pas réglé, l'éclairage ambiant il n'y en avait pas, l'écaustique non plus, donc j'aurais pu m'en passer, l'illumination globale par contre elle y est, alors ici évidemment je suis en basse résolution, mais je peux augmenter évidemment les choses pour éviter que ce dégradé ne soit trop visible, l'occlusion d'ambiante, la réflexion, réfraction n'était pas nécessaire, l'atmosphère non plus, et l'atmosphère simple, l'atmosphère produit non plus, par contre ce que l'on peut remarquer c'est lorsque je sélectionne une couche, et bien je vois ici qu'il y a le mode de fusion, c'est à dire que non content de calculer les couches séparément, il fait également une chose très intéressante, c'est à dire qu'il vous place déjà dans le bon mode de fusion, puisque ainsi vous allez pouvoir refaire le compositing de votre image, et avoir beaucoup plus simple pour le faire, donc si je place les choses sur le côté, je reprends mes paramètres de rendu, je me rends compte donc atmosphère et atmosphère produit ne sert à rien, l'écaustique non plus, réfraction je l'avais dit ne sert à rien, la réflexion oui, puisqu'il y a certains matériaux qui sont l'écaustique, je l'ai désactivé, les ombres ici, elles sont dans la lumière, donc je peux éventuellement les désactiver là, la spécularité ne sert à rien non plus ici, parce que je n'ai pas utilisé de spécularité, le fond, je l'ai désactivé, le fond, très bien, voilà qui est fait, je peux demander un calcul qui va me simplifier les choses, donc je reviens ici dans l'historique, et je vais refaire un calcul, ne vous fiez pas à ce que vous voyez, simplement parce que dans les calques je devais revenir d'abord en image, donc c'est toujours un peu la panique, donc n'oubliez pas de bien revenir au niveau du calque en image, pour ne pas avoir ce que je venais d'avoir, un calque complètement noir, comme ceci, maintenant je devrais avoir, on va dire quasiment que des canaux utiles, on va revenir ici en monopasse, l'éclairage d'ambiance était inutile aussi, donc je pourrais le désactiver, comme ceci, l'illumination globale, très bien, les autres étaient nécessaires.
Nos dernières formations Cinema 4D
  • Cinema 4D - Atelier motion design MoGraph
    Découvrir
    Cette formation vidéo en ligne conçue pour ceux qui souhaitent explorer et se perfectionner dans l'univers de l'animation 3D. Couvrant tous les aspects essentiels, de la mise en place de la scène à la post-production, cette formation met l'accent sur l'utilisation de MoGraph et Redshift pour créer des animations de texte 3D captivantes. Elle est parfaite pour les débutants comme pour les professionnels cherchant à aiguiser leurs compétences en animation et en design graphique.
    1h54 24 leçons
  • Cinema 4D - Atelier motion design
    Découvrir
    À l'issue de cette formation, vous aurez acquis les compétences pour maîtriser étape par étape tout le processus de création jusqu'à l'export final dans Cinema 4D, en découvrant l'extrusion, le remaillage, le générateur de volume, le maillage de volume, les tags collision et ballon, ainsi que le champ linéaire.
    2h56 21 leçons
  • Cinema 4D - Atelier scène isométrique
    Découvrir
    Dans cette nouvelle formation, nous allons créer une scène en 3D isométrique avec Cinema 4D. L’objectifs de cette formation et de vous initier à l'ensemble des opérations permettant de créer une scène complète.
    5h30 68 leçons
  • Cinema 4D R2023 - Le rendu
    Découvrir
    Maîtriser le rendu sur C4D 2023.
    5h 26 leçons
  • Cinema 4D R2023 - Modélisation avancée
    Découvrir
    Maîtriser la modélisation avancée avec C4D 2023
    3h46 29 leçons