article(s) dans votre panier VOIR

Mécanisme du cerveau lorsqu'on dessine une carte heuristique

  • Vidéo 3 sur 28
  • 2h45 de formation
  • 28 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Mécanismes naturels
00:00 / 07:52
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Nous détaillons dans cette vidéo de formation sur la carte heuristique le chemin de la construction et du traitement d’une information.
Plusieurs étapes cognitives aident à la réalisation d’un exercice.
Les mécanismes naturels font la création des connaissances ou traitent les informations au quotidien.
Le neuromédiateur est la cellule qui sert à conduire l’information dans notre réseau neuronal à l'intérieur de notre cerveau. Ce neurone est la cellule responsable de distribuer toutes les informations dans notre réseau et de construire une connaissance.
Quand on vous dit une chose, une première étape se produit dans le cerveau elle s'appelle l'association ou la connexion.
Le cerveau associe et cherche dans tout le cerveau neuroleptique ceux qui renvoient au mot.
Au mot : vacances vous associez plage qui renvoie à soleil, c'est ce que l'on appelle le mécanisme d'association


Associations et connexions


Votre cerveau associe et connecte les informations les unes aux autres directes et imminentes, c'est de l'ordre de quelques millisecondes. On ne conscientise pas.


La catégorisation ou hiérarchisation


Le cerveau prend le mot, le traite, trie les choses importantes et moins importantes. Il hiérarchise les éléments autour d’un mot-clé. Cela crée un réseau de connaissances.


La visualisation


Un mot prononcé fait qu’une image se forme immédiatement dans le cerveau. L’image donne un point d'ancrage.

Il y a opposition cérébrale et réticence si le mot est inconnu
Quand on fait une activité cognitive, on prend des points d'ancrage très simples et connus, une image idéale pour mener à bien tous les exercices et projets pour traiter les informations très vite.