article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Finale | Les lignes avancées

  • Vidéo 51 sur 63
  • 4h53 de formation
  • 63 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les lignes avancées
00:00 / 06:33
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
59,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Lorsque vous êtes sur l’outil lignes avancées et que la palette est active, avant de mettre une liaison, un crescendo, une octave, vous pouvez le paramétrer. Pour ce faire, vous allez dans lignes avancées, nous allons commencer par le contour de phrasé, vous avez donc 4 points de contrôle à votre disposition, la courte, la moyenne, la longue et enfin la très longue, ce sont des liaisons de phrasé, vous pouvez avec la petite poignée, changer la taille et la forme de vos liaisons. Des liaisons en cloche ne sont jamais très belles sur une partition, il vaut mieux les faire partir un petit peu droite et les aplatir. À la moyenne vous ferez pareil, vous allez voir, et vous ferez d’autant à la grande, et aussi à la très grande. Toutes liaisons que vous mettrez de phrasé auront cette forme ce qui sera beaucoup plus agréable néanmoins vous aurez toujours les poignées pour intervenir dessus et les changer. N’oublier pas que pour supprimer une liaison, il suffit de cliquer dans la poignée et je supprime et cela sera pareil pour le reste. Lorsque vous serez dans lignes avancées, vous aurez le placement, il vous sera demandé ensuite si c’est par rapport aux notes, aux hampes, aux couches que vous souhaitez placer vos liaisons, c’est selon vos préférences : dessus ou dessous. Vous aurez un petit ascenseur, ce qui vous permettra d’aller voir d’autres fonctions que vous voulez pour les placements. Je vous rappelle qu’en faisant CTRL + F dans la poignée d’une liaison, vous inversez automatiquement une liaison. Vous pouvez changer aussi son point de départ et son point d’arrivée, vous voyez la hauteur est la verticalité et l’horizontalité H et V. vous pouvez intervenir sur l’épaisseur des lignes, longueur des pointillés, l’espacement des pointillés et vous choisissez ce qui vous intéresse par exemple nous allons mettre sur l’Octava puis sélection, puis 8va vous pouvez choisir un chiffre ou vous pouvez aussi le trouver trop gros ou pas assez gros donc nous allons changer la police et la taille, voilà, vous ferez pareil pour les autres lignes, c'est-à-dire les traits, il suffit de choisir sa ligne, et d’intervenir sur la longueur des pointillés et l’espacement de vos pointillés et la longueur des crochets pour ceux qui ont des crochets, et quand vous mettrez Octava, vous voyez j’en ai changé la taille du petit 8 Octava, je peux le mettre plus gros, ou moins gros et intervenir sur toutes ses lignes, maintenant nous allons voir le point d’interrogation sur certain logiciel Finale et ici maintenant, c’est un petit flocon de neige. Donc pour l’ouvrir vous maintenez la touche CTRL, et vous cliquez sur cette icône. Cela vous ouvre un tableau que nous allons mettre en plein écran, et dans ce tableau, vous avez plein de ligne, c’est un créateur de ligne, vous avez des lignes droites avec des flèches, vous avez la pédale, le trio bémol, etc. comment nous servons nous de ce tableau ? Si vous désirez mettre un trio bémol, vous cliquez dessus, vous faites sélection, et maintenant comme pour le reste, vous vous mettez où vous voulez, double click gauche et vous étirez, vous voyez, il est ici. Ce sont donc des lignes qui n’apparaissent pas dans la palette, il faut bien penser à aller les chercher. Vous allez faire de même pour la pédale piano, quand vous l’avez sélectionné, vous vous mettez donc à l’emplacement voulu, double click gauche vous tirez et puis vous lâchez, et la vous venez de mettre une pédale piano. Maintenant ce tableau sert aussi à créer vos propres lignes, si vous vous créez une ligne, vous avez la possibilité de partir d’une existante et de la dupliquer ou alors d’en créer une directement, nous allons la créer. Quand vous êtes dans le tableau créé, il y aura plusieurs sortes de ligne, soit une ligne solide, donc c’est un trait, soit pointillé, soit de caractère, si c’est une ligne solide vous pouvez en choisir l’épaisseur, si c’est une ligne en pointillé, vous pourrez en choisir l’épaisseur et évidemment la longueur des pointillés, et l’espace entre les pointillés, et si c’est une ligne caractère, vous pouvez donc choisir le caractère qui mis bout à bout fera votre ligne, donc vous cliquez sur sélection, vous allez choisir le caractère, puis la police pour pouvoir éditer la taille, à 18 et après vous voulez mettre des flèches à l’extrémité gauche ou droite, autrement dit en début ou en fin, donc vous avez le choix entre des flèches prédéfinies ou des flèches personnalisées et la c’est vous qui allez créer, vous allez tomber dans un créateur de ligne, où la vous pouvez faire votre propre flèche, maintenant j’ai une flèche. Vous pouvez le faire également du coté gauche, ensuite il vous sera demandé d’éditer un texte c'est-à-dire la possibilité si ce sont des crescendo, de glisser un texte en musique contemporaine vous allez mettre plein de texte personnalisé. Donc le début gauche, car nous pouvons mettre un nom en début gauche, passage à ligne, centre, centre abrégé, par exemple centre complet, éditer, la vous tapez votre texte « saxophone » par exemple, quand le mot est tapé n’oubliez pas que vous pouvez en choisir la police, la taille et le style, la taille je vais la mettre en taille 10. Maintenant, je vais aller dans position, et vous voyez que vous pouvez prendre le nom et le mettre exactement comme vous le voulez, puis OK. Il vient d’apparaitre dans le créateur de ligne, vous faites sélectionner, et le mettrez quand vous en aurez besoin sur votre partition. Donc, voyez que vous avez la possibilité de créer vos propres lignes.