article(s) dans votre panier VOIR

Ombres et lumières pour apprendre à dessiner

  • Vidéo 14 sur 41
  • 5h30 de formation
  • 41 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Ombres et lumières
00:00 / 10:44
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce cours de dessin destiné à vous apprendre à dessiner un paysage, Jean-Pierre Lamérand vous explique ce qu’est une ombre, ses différents types et comment s’applique-t-elle sur un dessin.
Il y a deux types d’ombres, les ombres propres qui sont sur l’objet ou la personne et des ombres portées qui sont projetées par la lumière au sol. Dans un dessin propre, vous pouvez choisir votre lumière. Dans les ombres propres, c’est le côté opposé à la lumière qui est sombre. L’ombre tourne autour de l’objet en étant de plus en plus sombre. Les ombres portées, quant à elles, dépendent de la hauteur du soleil. Pour dessiner une ombre portée, vous faites l’angle de la lumière qui passe par la tête d’un personnage et son intersection avec le sol. Plus la lumière est rasante comme au soir, plus l’ombre va être longue. Il faut savoir que les ombres suivent les lois de la perspective. Pour cette démonstration, l’auteur prend l’exemple d’un arbre mort et choisit un angle de lumière. Vu que le soleil est lointain, il considère que tous les rayons du soleil sont parallèles. L’ombre de l’arbre doit être symétrique comme dans un miroir. Lorsque vous remplissez votre ombre portée, assurez vous de le hachurer de façon parallèle comme si vous étiez sur une surface, couché dans le plan. Ensuite il applique l’ombre propre en remplissant la partie présente du côté opposé à la lumière. L’auteur poursuit sa démonstration avec l’exemple d’une tour arrondie par le toit qui se trouve à cheval sur l’horizon. Il vous explique éventuellement comment effectuer son ombre propre dégradée et son ombre portée sur le sol. Il vous explique par la suite comment faire correspondre la taille des humains présents sur la scène à la taille de cette tour pour obtenir des proportions cohérentes.