article(s) dans votre panier VOIR

Comment dessiner un arbre à la mine de plomb ?

  • Vidéo 23 sur 41
  • 5h30 de formation
  • 41 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Comment dessiner à la mine de plomb un arbre ?
00:00 / 09:09
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

L'auteur explique comment dessiner un arbre au crayon. On esquisse l'arborescence du plus gros élément au plus fin, du tronc au bout des branches. Un arbre par sa configuration est un résumé de sa vie. Selon ses rameaux on peut deviner la façon dont il a poussé. Ces derniers sont de plus en plus petits et il faut éviter de faire des branches plus grosses ou de la même taille que la branche principale. En effet, l’arbre doit être représenté par un tronc qui se ramifie puis qui, à nouveau se ramifie et à chaque ramification, les branches vont en s’amenuisant. Celles-ci peuvent par ailleurs très bien changer d’orientation mais elles sont à chaque fois plus petites. Vous n’avez jamais une branche qui passe d’une grosseur importante à une toute petite ramification d’un seul coup. Vous pouvez aussi lors du dessin d’un arbre, faire passer des branches les unes devant les autres ou représenter des branches cassées. En général, un arbre s’équilibre petit à petit mais il peut pousser de façon asymétrique, notamment s’il est face à un mur. Un arbre se termine avec des racines plus ou moins prononcées qu’on voit plus ou moins sortir du sol. D’autres arbres ont cependant des racines aériennes qui sortent énormément, se ramifient et tombent dans l’eau. Vous pouvez aussi rajouter de la matière à votre arbre en choisissant un côté éclairé et un côté sombre, avec des parties creuses. Lorsque vous faites un arbre avec des feuilles, vous imaginez une structure de branches. Les feuilles, quant à elles se cachent les unes derrière les autres, forment des boules successives et suivent les ramifications des branches. Il est donc impossible de les représenter toutes. De plus, elles seront plates sans aucun effet de frondaison. Il suffit de montrer la masse de feuillage avec les diverses boules, au milieu desquelles, doivent apparaître quelques branches. Vous finissez votre arbre avec quelques racines en bas.