article(s) dans votre panier VOIR

Les gélatines pour l'éclairage studio - apprendre la photo studio

  • Vidéo 11 sur 35
  • 1h58 de formation
  • 35 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les gélatines
00:00 / 04:55
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cet atelier pour apprendre la photo studio, nous apprenons que le type de filtre le plus utilisé en photographie est le filtre gélatine. Vous faites connaissance dans ce cours de photo avec ce type de filtres, sa forme, ses particularités et son entretien. Ensuite, vous passez à un autre type de gélatines qui est le hit child. Vous allez éventuellement connaitre la différence entre les gélatines transparentes et dépolies, avant de passer aux gélatines cosmétiques puis dichroïques. Les filtres gélatines sont des feuilles de 1m/50cm vendues en choisissant dans un nuancier les couleurs et les références. Elles sont souples et faciles à transporter et à découper pour les adapter aux petites sources. Les gélatines résistent aux chaleurs modérées comme celles d’une lampe pilote ou d’une mandarine. Par contre, la chaleur des blondes est intolérable. Pour ces dernières, il existe des gélatines hautes températures. Pour éviter de faire vieillir vos gélatines, placez-les de façon à laisser un petit espace vers le haut pour faire évacuer la chaleur. Le hit child, lui, parait totalement transparent, mais il empêche les rayons infra rouges de passer, souvent utilisé pour protéger une autre gélatine. Les gélatines transparentes colorent la lumière mais laissent une démarcation entre les parties éclairées et les parties sombres. La version dépolie, elle, ôte cette rupture. Cette dernière permet de mieux diffuser la lumière pour la rendre plus douce. Les gélatines cosmétiques sont dépolies et ont une couleur proche de la peau. Quant aux dichroïques, elles sont en verre et laissent passer une partie de la lumière mais plutôt que d’absorber une partie du spectre, elles la reflètent.