article(s) dans votre panier VOIR

Apprendre à dessiner un regard - cours de dessin

  • Vidéo 16 sur 46
  • 4h40 de formation
  • 46 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Dessiner les regards
00:00 / 05:28
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce cours de dessin, nous allons apprendre à dessiner un regard. Ces derniers sont très importants si l'on souhaite exprimer une scène, lorsque les personnages sont en interaction par exemple ou si une action est en train de se produire. Si vous souhaitez reproduire un personnage regardant vers le haut, il faudra lever ses paupières pour pouvoir mettre ses pupilles en haut de ses yeux. De même façon, si cette personne regarde vers le bas, on verra cette fois-ci d'avantage ses paupières. Dans ce cas de figure, il est même possible que les cils cachent une partie de la pupille. De profil, pour une personne regardant vers le haut, on obtient un dessin avec des paupières très ouvertes, et l'iris sur le haut de l'œil. Pour un personnage de profil regardant vers le bas, la paupière sera, en revanche, baissée. Les regards sur le côté sont intéressants dans une vision de 3/4, car dans ce cas l'œil le plus loin de l'observateur est raccourci, un peu caché par l'arête du nez, avec l'iris dans le coin. Il est possible d'avoir un œil écarquillé, sous l'effet de la peur par exemple. Dans ce cas-là, on doit pouvoir voir un maximum de blanc (dans l'œil). L'iris touche à peine le bord de l'œil dans ce cas de figure. Autre exemple encore plus frappant, le regard vers le bas avec les yeux écarquillé, sous l'effet de la peur dans une grande partie des cas. Dans ce cas, le procédé est à peu près le même. Il suffit de juste de choisir un éclairage sur un côté de l'œil pour avoir cet effet de jeux de lumière. En conclusion, le regard change en fonction de deux critères : la position de l'iris dans le blanc de l'œil et/ou la position des paupières.