article(s) dans votre panier VOIR

Apprendre à dessiner l'expression de la colère et de la fatigue - cours de dessin

  • Vidéo 23 sur 46
  • 4h40 de formation
  • 46 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Dessiner l'expression de la colère et de la fatigue chez l'homme
00:00 / 05:12
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Suite de l'atelier sur les expressions du visage, nous allons maintenant apprendre à dessiner l'expression de la colère et de la fatigue chez l'homme. L'auteur se sert du visage crée dans le précédent tutoriel. Travaillez à l'ardoise sur cet exercice sera plus simple, vous aurez la possibilité de changer les expressions en un rien de temps sans laisser de quelconques traces de vos précédents travaux. On avait quitté le personnage effrayé lors de la précédente vidéo. Il se rend alors compte que ce n'était qu'un ami qui lui faisait une blague. Sa peur cesse et il affiche désormais un air mécontent. Lorsqu'une personne est en colère, ses sourcils se froncent par le milieu et sa bouche se ferme. Dans le cas d'une grande colère, les pointes de ses sourcils sont très relevées et baissent au milieu. Sa bouche est désormais baissée vers le bas et marqué en dessous de la lèvre inférieure. Pour exprimer une grosse colère, il faudra jouer avec les zigomatics autour de la bouche et intégrer des plissements sous les yeux. Dans le cas d'une personne fatigué, les paupières retombent, tous ses traits s'affaissent, et même ses sourcils. Voilà comment exprimer une journée épuisante sur le visage d'un être humain dessiné.