Infographie, Affinity Publisher
23 mars 2021

Comment certifier ses compétences en infographie ?

Partager l'article

Valider ses acquis, une démarche longue parfois complexe qui nécessite une solide motivation, mais qui en vaut le coup ! Plusieurs organismes permettent d’obtenir ce sésame pour évoluer professionnellement.

C’est un travers typiquement français. Là où le diplôme est roi pour évoluer au sein d’une carrière professionnelle et postuler à des fonctions plus intéressantes, la validation des acquis de l’expérience (VAE) s’avère une porte royale pour obtenir un diplôme plus en vue. Selon la DARES, 60 000 dossiers de candidatures ont été reçus en 2015, 41 400 candidats se sont présentés et 24 600 ont obtenu leur validation. Depuis la mise en place du dispositif en 2002, 330 000 personnes ont reçu une certification ministérielle par le biais de la VAE. L’infographiste qu’il soit 2D ou 3D reste un métier relativement récent remontant aux années 1990 ou les formations étaient encore assez rares par rapport à aujourd’hui et bien souvent onéreuses. En ce sens, la VAE peut être une solution intéressante pour ceux qui souhaitent progresser dans leur carrière professionnelle. La procédure s’avère cependant assez complexe à mettre en œuvre malgré des tentatives de simplification et nécessite une solide motivation.

Pourquoi faire une VAE ?

La VAE offre une certification de l’expérience professionnelle à condition que le candidat possède au moins un an d’expérience dans la vie active. Elle permet de :

  • Faire reconnaître son expérience et ses compétences ;
  • D’obtenir une certification officielle (diplôme ou titre à finalité professionnelle, certificat de qualification professionnelle) ;
  • D’accéder à une formation supérieure ou se présenter à un concours ;
  • D’accéder à une promotion ;
  • De changer plus facilement d’emploi.

En pratique la VAE est ouverte à toute personne sans condition de statut, de niveau de formation et de qualification. Pour cela, aucune condition d’âge n’est requise, ni de nationalités et attester d’un an d’expérience minimum.

Une démarche exigeante

Tout d’abord, la personne souhaitant faire une VAE doit trouver la certification qui correspond à son expérience. La liste des centres de formation en infographies est disponible à cette adresse : https://diplome-vae.fr/annuaire-de-la-vae/metier-infographiste/. Une fois le dossier rempli et déposé auprès de l’organisme certificateur, ce dernier juge de sa recevabilité. Un jury est constitué, le candidat s’entretient alors avec eux pour vérifier si les acquis correspondent aux aptitudes, connaissances et compétences du diplôme envisagé. Un courrier informe le candidat de sa décision.

Des écoles spécialisées et du financement

La plupart des écoles d’infographies telles que les Gobelins, le groupe Brassart (Aries), l’École Nationale Supérieure des Arts décoratifs (ENSAD), l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts (ENSBA), l’ESAG, l’Ecole Estienne… proposent des cursus destinées aux professionnels aboutissant à une certification.

À noter qu’Elephorm propose plusieurs formations certifiantes éligibles au CPF dont beaucoup se focalisent sur les aspects de la profession d’infographiste. De quoi préparer sereinement l’entrée de ce métier en partant sur de bonnes bases, réalisées par des acteurs reconnus du secteur !

Cependant la formation que ce soit dans le cadre d’une VAE ou d’une formation professionnelle dans une école, nécessite un investissement conséquent tant au niveau du travail et de l’assiduité du candidat qu’au niveau financier. Les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier d’aide via la Région, Pôle Emploi ou encore le compte personnel de formation (CPF). Les salariés pourront faire une demande de financement via leur CPF, de leur employeur ou encore des opérateurs de compétences (OPCO) pour les entreprises de moins de 50 salariés.

 

Nos dernières formations Infographie

Partager l'article